Des fonds qui témoignent de la richesse de la vie des communautés autochtones

Le mois de juin est dédié au Mois national de l’histoire autochtone. Il s’agit d’une période idéale pour explorer certains fonds d’archives issus des collections de BAnQ et qui témoignent de la vie des peuples des Premières Nations. On peut y constater la richesse de la culture autochtone et découvrir comment elle s’est transformée au fil des ans. Ces fonds peuvent être consultés sur place dans les différents centres d’archives. Il est également possible de les repérer en ligne sur le site Web de BAnQ. Plusieurs documents sont même numérisés et disponibles en ligne. On peut facilement les retrouver par « Advitam », sous l’onglet « Recherche » à partir de la page d’accueil du site Web de BAnQ, ou par l’onglet « BAnQ numérique ». On y découvre des photos, des cartes postales, des films, des récits de voyage et bien d’autres documents insoupçonnés et souvent étonnants. Je tiens à remercier Yannick Valiquette et Hélène Chartrand, techniciens en documentation respectivement à BAnQ Rouyn-Noranda et à BAnQ Vieux-Montréal, qui m’ont fait découvrir plusieurs fonds d’archives privées.

Des fonds passionnants

Le Fonds Pauline Laurin (P60), à BAnQ Sept-Îles

Pauline Laurin a été la première infirmière des communautés montagnaises (Innus) de la Basse-Côte-Nord. Entre 1949 et 1960, elle a photographié la vie quotidienne de ces communautés. On peut retrouver bon nombre de ses photos en ligne. Le fonds permet de mieux comprendre son travail d’infirmière à Mingan, La Romaine, Saint-Augustin et Natashquan.

La famille Peters se rend au magasin, entre 1949 et 1960. BAnQ Sept-Îles (P60, S1, SS4, P38). Photographe non identifié.

Le Fonds Famille Picard (P883), à BAnQ Québec

Créé entre le XIXe et la première moitié du XXe siècle, ce fonds illustre la vie personnelle de membres de la famille Picard de Wendake sur quatre générations. Cette famille a été très active dans la nation huronne-wendat, notamment comme Grand chef huron, notaire, commerçant et capitaine militaire.

La Collection Julienne Sioui (P907), à BAnQ Québec

Vous aurez un coup de cœur assuré pour cette collection qui renferme 98 épreuves qui remontent aux années 1920. Disponibles en ligne, les photographies de jeunes enfants dans un village autochtone d’Ontario sont tout simplement magnifiques. Il y a aussi plusieurs portraits d’autochtones et d’événements commémoratifs qui eurent lieu en 1921 et 1925 en Ontario. Madame Sioui était originaire de Wendake. Ces photographies viennent de sa famille qui habitait alors dans la province voisine.

L’école est terminée, vers 1921. BAnQ Québec (P907, P2).  Photo : E.J. Rawleigh.

Le Fonds Bernadette Lemieux (P967), à BAnQ Vieux-Montréal

Madame Lemieux enseignait l’artisanat dans les réserves de Caughnawaga (Kahnawake), Maniwaki, Bersimis (Pessamit), Manawan, Odanak, et La Romaine. Grâce à des films amateurs, des photographies et une entrevue, ce fonds permet d’entrer un peu dans la vie quotidienne de ces villages.

Le Fonds Louis-Roger Lafleur (P147), à BAnQ Rouyn-Noranda

Ce fonds comprend des négatifs et des photographies qui illustrent la vie des Cris et des Algonquins de l’Abitibi, de même que celle des Montagnais (Innus) et des Atikamekws Nehirowisiw de la Mauricie. Il y a de très belles scènes sur les traditions et le savoir-faire des Autochtones.

Le Fonds Jean-Charles Coutu (P277), à BAnQ Rouyn-Noranda

Jean-Charles Coutu a été une figure importante de Rouyn-Noranda, dont il a d’ailleurs été le maire. On lui doit notamment la mise sur pied d’un tribunal itinérant par et pour les Autochtones. Certains documents permettent de raconter la vie de cet honorable juge qui a consacré 20 ans de sa vie à améliorer l’accessibilité et à développer des services de justice pour les Inuits et les Cris du Québec.

Le Fonds Paul Provencher (P1A à P762), à BAnQ Québec

Entre 1937 et 1963, Paul Provencher (1902-1982) a pris un grand nombre de photos dans les communautés innues et naskapies lorsqu’il parcourait la Côte-Nord et le Labrador. Il faisait alors l’inventaire forestier de la rive nord du Saint-Laurent. Il ne s’agit pas ici d’un fonds d’archives privées, mais il est vraiment intéressant par son contenu : 476 photos, en ligne pour la plupart, captant la vie et les gestes du quotidien des Autochtones de l’époque. Sur un grand nombre de photos, Provencher a même pu identifier par leur nom les personnes photographiées, ce qui n’est pas toujours le cas pour ce type de documents.

Des fonds d’ethnologues et de cinéastes

Certains autres fonds permettent de découvrir ou de revisiter la carrière d’importants passeurs de culture :

Le fonds Marius Barbeau (P51) à BAnQ Vieux-Montréal

Ce grand ethnologue québécois (1883-1969) a entre autres étudié la culture wendate. Sa carrière s’est échelonnée sur près de 50 ans, après des études à Oxford et à Paris.

Le fonds Arthur Lamothe (P35) à BAnQ Sept-Îles

Ce cinéaste québécois d’origine française (1928-2013) s’est beaucoup intéressé aux Innus, qu’on appelait Montagnais. Plusieurs films de Lamothe ont été numérisés et sont en ligne. Notons que certains de ses scénarios se retrouvent à BAnQ Vieux-Montréal.

Le fonds Albert Tessier (P670) à BAnQ Québec

Ce « prêtre-cinéaste » (1895-1976), comme on l’appelait à l’époque, a tourné des courts métrages sur une période de plus de 20 ans dans différentes communautés, notamment les Attikameks de la Mauricie. Son travail sur pellicule témoigne d’un regard maintenant révolu sur les Autochtones.

D’autres fonds aux quatre coins du Québec

Yannick Valiquette et Hélène Chartrand nous recommandent également ces fonds d’archives qui recèlent de belles surprises :

À BAnQ Québec :

Le fonds J.-Armand Tremblay (P696)

Le fonds Famille Savoie-Delagrave (P878)

Le fonds Famille Hector Langevin (P134)

Le fonds Société d’habitation du Québec (E180)

La collection Literary and Historical Society of Quebec (P450)

À BAnQ Gatineau :

Le fonds Foster Bennett (P5)

La collection Venetia Crawford (P14)

À BAnQ Rouyn-Noranda :

Le fonds Société du patrimoine Rivière-des-Quinze (P1)

Le fonds Gaston Carrière (P11)

Le fonds Louis-Philippe Martel (P88)

Le fonds Société de bien-être Kitcisakik (P185)

La collection Jean Gagnon (P64)

Des clés pour la recherche

Pour faciliter nos recherches dans Advitam et BAnQ numérique, on peut utiliser les mots « autochtones », « amérindiens », « indiens » ou encore « innus » (ou tous les autres noms de l’un ou l’autre des peuples des 11 Premières Nations du Québec). On peut aussi jumeler ces mots avec les mots ou expressions « fonds », « photographies », « dessins et autres images fixes », « images en mouvement » ou « cartes postales ».

Un voyage dans le temps (et en territoires méconnus) assuré!

Jeanne Painchaud, Chargée de projets, volet Programmation – Direction des communications et de la programmation