Une de nos archivistes à Port-au-Prince

Photo : Michel Legendre
Photo : Michel Legendre

En mai dernier, j’ai eu le plaisir de m’envoler pour Port-au-Prince afin de participer au volet « gestion documentaire » du projet d’appui au renforcement de la gestion publique en Haïti (PARGEP). L’entièreté des frais de ma mission a été assumée par le PARGEP. L’objectif de cette mission était de dresser l’état des lieux et de poser un diagnostic quant aux besoins en matière de gestion documentaire au sein de l’administration publique haïtienne. Un plan d’action opéra­tionnel a aussi été remis pour la poursuite des activités du PARGEP.

 C’est à l’invitation du ministère des Relations internationales que Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) m’a mandatée pour participer à cette mission de coopération qui consiste à accompagner l’Office de management et des ressources humaines dans la modernisation du système documentaire de l’administration publique haïtienne. Plus spécifiquement, j’ai été appelée à intervenir auprès du Centre de recherche et de documentation de la Primature et du ministère de la Condition féminine et du Droit des femmes. J’ai aussi eu l’occasion de rencontrer des représentants de plusieurs autres ministères et des intervenants liés de près ou de loin à la gestion documentaire, dont Jean-Wilfrid Bertrand, des Archives nationales d’Haïti, qui a apporté son soutien et son expertise tout au long de la mission. Enfin, j’ai été invitée à participer aux Jeudis de la gouvernance et à prononcer une allocution sur la gestion documentaire au Québec.

Cette occasion offerte par BAnQ m’a permis de tirer des bénéfices de cette expérience fort enrichissante sur le plan tant personnel que professionnel. Je tiens à remercier mon organisation de la confiance accordée, ainsi que tous ceux qui m’ont soutenue.

Maude Doyon, archiviste – Centre d’archives de Québec