À la découverte des littératures autochtones

En ce Mois national de l’histoire autochtone, nous avons fait appel à Daniel Sioui, éditeur des Éditions Hannenorak et libraire spécialisé en littératures autochtones, pour nous raconter les origines et le parcours de cette maison d’édition autochtone, et nous proposer quelques suggestions de lecture.


L’histoire des Éditions Hannenorak débute en 2010, quelque temps après l’ouverture de la librairie du même nom, à Wendake, lesquelles sont d’ailleurs intimement liées. Après avoir constaté l’absence de lieu de publication littéraire réservé aux membres des Premières Nations, j’ai décidé naïvement de lancer ma propre maison d’édition. Cela a été fait très candidement, avec la meilleure volonté, mais sans aucune expérience du milieu. Je peux vous dire que les premières années ont été très formatrices sur le plan de l’édition et de tout ce qui y gravite. Comme première publication, nous avions décidé de ne faire qu’un cahier à colorier, juste pour apprendre comment se faisait concrètement un livre, du montage graphique à l’impression. Cela a été un long et parfois douloureux processus, mais après toutes ces années, et surtout grâce à la présence de celle qui est maintenant devenue la copropriétaire, Cassandre Sioui, et à l’ajout de précieux membres à notre équipe, je crois que nous avons réussi à nous professionnaliser et à tirer notre épingle du jeu. Nous espérons maintenant pouvoir enfin nous dire que nous avons notre place parmi les autres maisons d’édition.

Depuis ses débuts, les Éditions Hannenorak se consacrent à la publication, principalement en français, de livres d’auteurs autochtones et visent à promouvoir la riche culture des Premières Nations. Malgré la présence de plus en plus marquée des auteurs des Premières Nations dans les librairies, salons du livre et dans les médias, il n’en demeure pas moins que leurs écrits occupent une place restreinte au sein du milieu du livre et qu’il leur est parfois difficile d’atteindre un large bassin de lecteurs au pays. C’est dans ce contexte que nous travaillons fort à dénicher les auteurs de demain et à devenir un véritable porte-étendard francophone de la littérature autochtone, à l’image de ce que réalisent déjà les Theytus Books et Kegedonce Press au Canada anglais.

Nous travaillons fort à dévoiler l’Autochtone là où on ne l’attend pas, et nous prenons ce rôle particulièrement à cœur. Étant la seule maison d’édition francophone dont les propriétaires sont exclusivement issus des Premières Nations, nous avons un mandat important à remplir, soit celui de donner à la littérature autochtone la place qui lui revient au sein du milieu littéraire francophone au Canada. Nous avons encore un long chemin à parcourir, mais lorsque nous regardons en arrière, nous savons au moins que nous sommes sur la bonne route et que nous devons garder le cap.

Nous croyons fermement que la publication d’œuvres d’auteurs des Premières Nations accroît leur visibilité en tant que nation distincte et promeut un témoignage culturel encore assez méconnu, mais si important pour la culture québécoise. Notre littérature est plus vivante que jamais et les communautés autochtones peuvent être des terreaux fertiles propices à la création. Notre rôle est justement de donner une chance aux Autochtones de faire entendre leur voix, leur permettant ainsi d’acquérir la fierté de participer au monde littéraire. Nous tendons enfin à prouver que les auteurs autochtones méritent de voir leur talent récompensé et leurs idées, diffusées.

Quelques suggestions de lecture

Livres publiés aux Éditions Hannenorak

On pleure pas au bingo
Dawn Dumont

Plonger dans ce livre est vraiment une immersion dans une communauté autochtone. C’est une pure joie de lire ce roman. On s’attache tellement aux personnages qu’on dirait que nous faisons partie de leur famille.

Mon ami… mon agresseur (disponible en version papier seulement)
Josée Mensales et Diane Veillette

Un livre de témoignages très difficiles, mais tellement nécessaire pour comprendre et essayer de contrer l’exploitation sexuelle des femmes autochtones au Québec. Il y a autant des témoignages de femmes ayant vécu l’enfer que des intervenant.e.s qui sont là pour les aider à s’en sortir.

C’est fou comme t’as pas l’air d’en être un! (disponible en version papier seulement)
Drew Hayden Taylor

Un recueil de chroniques hilarant de la vie de tous les jours d’un Autochtone.

Livres publiés par d’autres maisons d’édition

L’Indien malcommode : un portrait inattendu des Autochtones d’Amérique du Nord
Thomas King

Un essai sur l’histoire autochtone, mais qui se lit comme un roman. King nous fait découvrir des anecdotes connues du public allochtone, mais du point de vue autochtone. Il n’est pas très difficile de comprendre que les avis divergent.

Ici n’est plus ici
Tommy Orange

Un des livres qui m’a le plus marqué dans les dernières années. J’ai beaucoup aimé le protagoniste et ses questionnements sur l’identité autochtone quand tu habites en ville.

Champion et Ooneemeetoo
Tomson Highway

L’œuvre phare de ce qui est probablement l’un des plus importants artistes autochtones du Canada.

par Daniel Sioui, copropriétaire des Éditions Hannenorak


Nous vous invitons à découvrir tous les titres des Éditions Hannenorak qui sont disponibles en version numérique dans les collections de BAnQ.

Pour utiliser les ressources numériques de BAnQ, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.
Abonnez-vous.