Dystopie littéraire : sombre futur et sociétés totalitaires

Une dystopie littéraire est un récit de fiction laissant présager une vision sombre de l’avenir, mettant en scène diverses formes de dictatures mondiales et de transformations majeures de la société. Cette thématique touche différents pans de l’actualité qui reflètent nos peurs et inquiétudes : les changements climatiques, la possibilité d’une autre pandémie, etc. Néanmoins, ce sous-genre de la science-fiction nous captive autant qu’il nous terrifie. En effet, de nombreux films et séries télévisées, tels que la série jeunesse Divergence de Veronica Roth ou encore La servante écarlate de Margaret Atwood connaissent une popularité sans précédent à l’heure actuelle.

Nous vous invitons donc à explorer plusieurs œuvres de fiction dystopiques, qui vous permettront de vous transposer dans des futurs possibles et des univers alternatifs.

En route vers un futur dystopique

2054
Alexandre Delong

Ce premier roman québécois d’Alexandre Delong lui a valu une mise en nomination au prix Léopold Senghor. Alors que le monde est dirigé par la Bourse du capital humain, chacun est considéré comme une valeur financière. Diplômé du Centre hospitalier universitaire de Montréal, Ethan Price est le parfait produit de cette dictature commerciale. Il obtient une cote boursière considérable qui le mènera vers une carrière admirable comme médecin à l’Hôpital général de New York où il contribuera à modifier génétiquement les générations à venir. Au fil d’aventures trépidantes, Ethan découvrira que tout ce qu’il pensait savoir sur son passé n’était qu’un mensonge. Un roman dystopique mêlant la science-fiction au roman policier, pour notre plus grand plaisir.

Futurs : science-fiction
Sous la direction de Mathieu Villeneuve

Recueil de nouvelles signées par plusieurs auteurs québécois de la relève. Que nous réserve l’avenir? Un paradis perdu en Afrique? La vie éternelle sous forme de robots ou d’hologrammes? La possibilité de vivre sur une autre planète? Une seconde pandémie mondiale, cette fois désirée? Et si toutes ces possibilités viraient au cauchemar? Cet ouvrage laisse entrevoir la fragilité de nos existences qui peut mener à la fin de l’humanité. Avant tout, il s’agit d’un hymne à la résilience des êtres humains qui met de l’avant l’amitié et la force de l’amour à travers le temps et l’espace.

Un classique de la dystopie 

1984
George Orwell

George Orwell a écrit en 1949 cette œuvre futuriste qui résonne encore aujourd’hui. « Big Brother vous regarde! » Cette phrase menaçante accompagne l’image d’un homme qui semble vous suivre constamment de son regard pénétrant. En 1984, le monde est dirigé par Le Parti, une instance mystérieuse. Chaque « Camarade » est épié à toute heure du jour et de la nuit. Winston Smith, qui évolue dans cet univers sans humanité, éprouve un attrait irrésistible pour le monde passé, tout en s’interrogeant sur les décisions du Parti. Ce joug les protège pourtant contre les attaques de l’Estasia, leur ennemi de toujours. Mais est-ce la vérité? Qui sont ces hommes et ces femmes, désignés ennemis du Parti, qu’on mène à la mort? L’amour peut-il encore exister? C’est ce que vous découvrirez dans cet ouvrage dystopique captivant.

En route vers le meilleur des mondes, ou le pire? 

Le meilleur des mondes
Aldous Huxley

Dans ce roman, l’humanité entière est produite dans des éprouvettes. L’enfant est conditionné durant son sommeil à être satisfait de sa caste tout au long de sa vie. L’acte sexuel est un jeu sans conséquence, puisque toutes les femmes sont stériles. La mort est une simple transition écologique (les cendres des morts servent d’engrais pour les aliments) et quand on est triste, on peut prendre du « Soma ». Bref, on baigne dans un univers où tout le monde est heureux ou presque… Mais le meilleur des mondes possibles serait-il vraiment un univers où émotions, souffrances et liberté de pensée n’existent plus? Un classique à lire et à relire.

Le Meilleur des mondes
Guillaume Corbeil

Dans cette adaptation théâtrale satirique du célèbre roman d’Aldous Huxley, les gens ne vivent que pour le paraître. L’important est d’acheter la dernière veste à la mode, de s’amuser, de rester jeune et d’oublier l’instant présent grâce au « Soma sourire ». Est-ce vraiment le meilleur des mondes? Le bonheur impliquerait-il de sacrifier notre soif de liberté et notre libre arbitre pour le bien collectif? Ce sont les interrogations soulevées par John, un jeune homme élevé dans une société où il est encore possible de ressentir des émotions, de lire un livre et de vivre sans anesthésie face à la douleur. Alors, saurez-vous démystifier quel est le meilleur des mondes?

Pour aller plus loin

Parmi de nombreuses œuvres phares du sous-genre de la dystopie littéraire, nous vous proposons également les ouvrages suivants :

Ces œuvres ont toutes en commun un univers sombre et inquiétant on l’on peut malgré tout envisager une lueur d’espoir. Notre avenir sera probablement favorable, contrairement à ce que laissent transparaître les œuvres littéraires dystopiques, mais entre-temps pourquoi ne pas s’évader en réfléchissant grâce à diverses œuvres de fiction aux différents futurs possibles?

Vous souhaitez obtenir encore plus de suggestions de lecture? Nous vous invitons à utiliser le service Quoilire.ca, grâce auquel des bibliothécaires de la Grande Bibliothèque vous proposeront des lectures personnalisées, et ce sans que vous ayez à vous déplacer!

par Ariane Emery, bibliothécaire stagiaire
Arts et littérature, Grande Bibliothèque

Pour utiliser les ressources numériques de BAnQ, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.
Abonnez-vous.