Vi, de Kim Thúy : un rendez-vous pancanadien de lecture numérique à ne pas manquer!

Pour la deuxième année consécutive, le Conseil des bibliothèques urbaines du Canada (CBUC) invite les Canadiennes et les Canadiens des quatre coins du pays à se réunir autour d’une expérience de lecture commune dans le cadre de l’initiative Un livrel Canada. Cette fois, c’est une œuvre québécoise écrite en français qui est mise à l’honneur, le fabuleux roman Vi de Kim Thúy. Ce choix réjouissant saura certainement faire rayonner le Québec et sa littérature!

Les bibliothèques participantes de partout au Canada (plus de 600!) offrent un accès gratuit et illimité à Vi en versions numérique et audionumérique du 1er au 31 janvier 2021. Ainsi, les versions en français et en anglais proposées par PRETNUMERIQUE et OverDrive seront disponibles en exemplaires illimités aux abonné.e.s de BAnQ. Il n’y a donc nul besoin de patienter avant de vous plonger dans la lecture du bouquin!

Avis aux intéressé.e.s : une version audionumérique lue par l’autrice (en français ou en anglais) est accessible.

Photo : Jean-François Brière

Roman d’exil et d’enracinement

Ce roman, le troisième de Kim Thúy, paraît en 2016 et raconte l’histoire de Bảo Vi, sa fuite du Vietnam alors qu’elle n’était qu’une fillette, son arrivée au Québec et son retour en terre natale une fois adulte. Inspiré de l’histoire familiale de l’autrice, le récit se construit par petites touches, en courts chapitres comme des tableaux qui donnent vie au parcours de la narratrice : une expérience faite de chocs, de souffrances inscrites en creux, d’amour, de découvertes et de résilience. Au cœur de cette œuvre gorgée de saveurs, de textures et de parfums envoûtants, portée par la plume délicate et raffinée de Thúy, s’incarne une quête identitaire qui interroge la difficulté à réconcilier la culture dont Vi est issue et celle de sa terre d’accueil.

Vi a joui d’une excellente réception au Québec, au Canada anglais (la traduction anglaise était en lice pour prestigieux prix Giller en 2018 et le prix littéraire du Gouverneur général du Canada en 2019), mais aussi à l’étranger. En effet, sa traduction italienne, Il mio Vietnam, a remporté en 2017 le prix NordSud décerné par l’association Pescarabruzzo. La liste des lauréats de ce prix comprend des auteurs de grand renom comme Luis Sepúlveda et Peter Handke (nobélisé en 2019). Le moins qu’on puisse dire est que Kim Thúy s’y trouve très bien entourée!

Un club de lecture virtuel bilingue

Joignez-vous au groupe Facebook « Un livrel Canada » pour échanger avec des lecteurs passionnés d’un océan à l’autre. Tout au long du mois de janvier, d’enrichissantes discussions s’y dérouleront, aussi bien en français qu’en anglais. Des questions portant, entre autres, sur les thèmes et les personnages de Vi y seront publiées chaque semaine. N’hésitez pas, également, à commenter votre lecture et à alimenter les conversations sur Twitter en utilisant les mots-clics #UnLivrelCanada et #1eReadLivrelCanada!

Posez vos questions à l’autrice

La chaleureuse Kim Thúy participera à une séance de questions-réponses en français en direct sur Facebook le 20 janvier, à 19 h. Une rencontre en anglais aura lieu le 19 janvier à la même heure.

D’autres détails concernant la causerie avec l’autrice suivront sous peu. Consultez le calendrier des activités pour rester à l’affût!

Kim Thúy vous livre ses coups de cœur!

Vous avez déjà dévoré Vi ainsi que le reste de l’œuvre de Kim Thúy et vous vous demandez sur quel livre jeter votre dévolu maintenant? Vous pouvez vous inspirer de la liste des livres préférés de Kim Thúy! Peut-être y trouverez-vous des idées de questions ou de sujets à aborder pendant la rencontre virtuelle du 20 janvier.

Bonne lecture et, surtout, bonnes discussions!

par Lidia Merola, bibliothécaire
Arts et littérature, Grande Bibliothèque

Pour utiliser les ressources numériques de BAnQ, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.
Abonnez-vous.