La création littéraire : quelques ressources pour se mettre à l’écriture!

L’automne est bien entamé. La rentrée littéraire vous a offert son lot de lectures captivantes, vous conduisant vers des œuvres tellement passionnantes, que vous voilà inspiré(e), habité(e) par une histoire personnelle, un poème, quelques phrases, deux ou trois vers, un projet de livre en entier? Mais devant ce désir d’écriture qui vous habite, vous vous sentez peut-être un peu démuni(e) et ne savez pas par où commencer pour réaliser enfin cette œuvre qui sommeille en vous?

Vous trouverez dans cet article quelques suggestions de lecture et de ressources sur internet qui pourront peut-être vous aider à commencer ou à poursuivre un projet d’écriture. Romans mettant en scène l’art d’écrire, essais sur la création littéraire, guides pratiques concernant l’écriture, ou réflexions et conseils d’écrivain(e)s : vous trouverez des pistes pour aborder le travail particulier de l’écriture.

Des guides pratiques pour vous lancer!

Écris-moi ton histoire : vous rêvez d’écrire? Passez à l’action!
Marthe Saint-Laurent

Ce livre est avant tout une proposition de méthode d’écriture. Bien qu’il n’y en ait pas qu’une seule, les méthodes présentées par l’autrice sont celles qu’elle considère comme des incontournables pour faciliter le travail d’écriture. Ces méthodes ne consistent pas à copier des formules, mais plutôt à structurer sa pensée et son projet littéraire à l’aide de techniques efficaces qui s’adaptent à votre style. Ce guide vous aidera à répondre à la question : Pourquoi écrire? Ainsi qu’à découvrir la motivation profonde qui vous pousse vers la création littéraire!

Écrire, labeur et plaisir
Marie-José Fleury et Francine Prévost

Ce guide ne contient pas de recettes pour devenir écrivain(e) le plus rapidement possible, mais propose des pistes pour alimenter la fibre créatrice qui est déjà en vous. Divisé en deux parties, l’une réflexive et l’autre pratique, ce livre contient des ateliers littéraires à réaliser seul(e) ou en groupe visant à faire découvrir la richesse et la diversité d’approches à la création littéraire. Un véritable animateur virtuel vous attend dans ces pages!

Débuter, comment c’est : petit traité souvent drôle et toujours intelligent sur l’art et la manière d’entrer en littérature afin d’y tracer un chemin
Bertrand Leclair

Incipit, chute, colorature, tessiture, dialogue avec d’autres œuvres, envol, digression, transgression : autant d’aspects d’un texte sur lesquels Bertrand Leclair, écrivain et animateur d’ateliers d’écriture, invite à réfléchir. Un essai sur l’écriture qui, en s’appuyant sur des œuvres littéraires et sur la pratique d’écrivain(e)s reconnu(e)s, saura vous inspirer et vous donner les repères nécessaires pour « débuter » votre projet d’écriture. 

Voyez la liste complète de nos suggestions de guides pratiques disponibles dans nos collections numériques.

Elles ont réfléchi à l’art d’écrire dans ces essais

Je ne sais pas penser ma mort
Marisol Drouin

Carnet d’écriture introspectif relatant l’abandon d’un roman, Je ne sais pas penser ma mort est un ensemble de courts textes oscillant entre récit et essai intime. Marisol Drouin se questionne sur son désir d’écrire, sur les raisons qui la poussent violemment vers ce combat constant qu’elle mène. Les lignes minimalistes profondément féministes composant ces textes traduisent une rage et une urgence où chaque mot a la force d’un uppercut en plein ventre. Avec colère, l’autrice revient sur des événements injustes et parfois traumatisants ayant marqué sa vie, fragments personnels, fragiles, vulnérables, mais directs et crus, dévoilant un refus total et entier des diktats sociaux. Le tout s’entremêle et ne fait plus qu’un avec la création littéraire qui habite furieusement l’écrivaine et chacune de ses lignes.

The Writing Life
Annie Dillard

Dans ce court essai portant sur la création littéraire, l’écrivaine américaine et lauréate d’un prix Pulitzer, Annie Dillard, partage ses pensées et ses points de vue sur l’acte d’écrire. Débutant avec une narration au « tu » où l’autrice s’adresse directement à elle-même et à la personne qui écrit, Dillard disserte sur la création littéraire avec plusieurs métaphores. Elle compare, entre autres, le projet d’écriture à un chantier de construction et l’écriture d’une ligne à une chenille qui avance sur un brin d’herbe. Le texte bascule rapidement à une narration au « je » où la romancière partage l’envers du décor de son écriture. Elle décrit alors l’endroit où elle travaille et en réfléchissant aux conditions propices à l’écriture et à la discipline que nécessite cet exercice, donnant ainsi accès à son intimité créatrice. Il en résulte un essai accessible, aux réflexions brillantes et inspirantes dont la lecture et l’écoute rappellent celle du roman.

Autobiographie de l’esprit : écrits sauvages et domestiques
Élise Turcotte

Écrire, parler, voir, rêver : ce sont des verbes qui guident le lecteur et la lectrice qui entrent, grâce à cette Autobiographie de l’esprit, dans l’atelier d’Élise Turcotte. On y découvre un univers riche nourri autant de la nature et des animaux que d’un foisonnement d’œuvres cinématographiques, artistiques et littéraires. La création dans son expression la plus sincère et la plus vivante, dont voici un magnifique extrait, pour vous inspirer : « Comment l’écriture vient-elle? Je ne sais pas. L’écriture vient, même quand il n’y a pas d’attente. Elle vient. Car il y a toujours la tension de l’air. Il y a toujours le vent, les secondes, la rumeur du monde » (p. 128-129).

La vie flottante : une pensée de la création
Louise Warren

Une suite de poèmes, de fragments et de réflexions pour dire le mouvement de la création et le rapport au monde qui la sous-tend. Louise Warren commence par un voyage à Lisbonne. Puis, accompagnée des mots de différent(e)s auteur(rice)s qui l’inspirent, elle laisse sa pensée et son écriture flotter autour des notions de paysage, de maison, de corps, comme autant de lieux de la création. Cet essai est aussi une réflexion sur la question de la forme, si importante en création. C’est par elle en effet qu’une œuvre prend corps. Ainsi Warren écrit-elle : « Par le fragment, je peux mesurer que la pensée devient un objet esthétique comme le poème en est un » (p. 30).

Un lieu à soi
Virginia Woolf

Grand classique et œuvre incontournable de l’écriture féministe, Un lieu à soi, de Virginia Woolf, aborde la question des conditions matérielles de l’écriture. Ainsi, pour écrire, il faut non seulement un lieu à soi, mais aussi du temps et de l’argent, ce dont les femmes ont longtemps été privées, et qui leur manque encore bien souvent. Un lieu à soi est aussi une invitation, plus encore, une exhortation, lancée aux femmes à prendre la plume, pour dire le monde tel qu’il leur apparait.

Voyez la liste complète de nos suggestions d’essais sur la création littéraire disponibles en format numérique.

La création littéraire romancée

Les villes de papier
Dominique Fortier

Dans ce magnifique roman, Dominique Fortier raconte la vie de la poétesse Emily Dickinson. C’est avec fascination que nous entrons dans l’univers de cette femme singulière que seules l’imagination et l’écriture comblent véritablement. L’intimité des deux femmes se rencontre à travers cette prose d’une grande beauté, où transparaît leur amour commun des mots. 

Dévotion
Patti Smith

Dans ce petit livre particulier, l’écrivaine et artiste Patti Smith compose un récit sur l’inspiration alliant fiction et essai. La partie essai rappelle la forme du journal intime alors qu’on suit l’autrice lors de son voyage à Paris. Là-bas, elle s’imprègne de tout ce qui l’entoure et est inspirée pour écrire une nouvelle sur la rencontre entre une jeune patineuse et un homme mystérieux. Cette magnifique nouvelle, nommée Dévotion, se trouve au cœur du récit faisant écho à l’essai et vice-versa, nous offrant ainsi une vision originale de la création littéraire. Smith s’interroge sur ce qui pousse l’auteur(rice) à écrire. Dévotion est une lecture fascinante et touchante qui fait voyager au cœur même de l’esprit créateur.   

Mac et son contretemps
Enrique Vila-Matas

C’est sur le désir d’écrire un faux roman posthume inachevé que s’ouvre ce roman, présenté par le narrateur, un écrivain débutant, comme un journal secret et un journal d’initiation. « Écrire, c’est cesser d’écrire », affirme-t-il aussi, citant Sarraute, puis Barthes et bien d’autres. C’est ainsi avec beaucoup d’humour que l’auteur espagnol Enrique Vila-Matas nous entraîne dans l’histoire de Mac. Cet homme dans la soixantaine qui se lancera dans le projet de réécrire un roman de jeunesse de son voisin, un célèbre écrivain, en parsemant son histoire de réflexions sur la littérature et l’écriture. 

Disent-ils
Rachel Cusk

C’est vers un atelier d’écriture qu’elle doit donner à Athènes que se dirige la romancière britannique, narratrice de ce roman de Rachel Cusk. Mais l’atelier, c’est aussi au fil des multiples rencontres qui parsèment son voyage qu’il a lieu. Donnant la parole à toutes les personnes qui lui confieront leurs histoires, et demeurant discrète sur elle-même, c’est à une sorte d’exercice d’écriture « extime » que nous convie l’autrice.

Voyez la liste complète de nos suggestions de romans sur l’art d’écrire disponibles dans nos collections numériques.

Des ressources sur internet

Vous trouverez plusieurs ressources inspirantes disponibles gratuitement sur internet, à commencer par les ateliers d’écriture de Bernard Werber, ou encore, les réflexions d’Amélie Nothomb et de Pierre Lemaître sur l’écriture. 

Les amateurs de science-fiction et de littérature fantastique trouveront plusieurs conseils d’écriture sur le site du festival Les Intergalactiques, présenté par les Artisans de la fiction.

Pour vous amuser, essayer l’atelier d’écriture de contes de la Bibliothèque nationale de France ou encore, les jeux littéraires proposés par les Éditions Zulma, un atelier d’écriture imaginé par Hubert Haddad.

Vous avez déjà une œuvre à proposer aux lecteurs et aux lectrices? Pourquoi ne pas la rendre accessible sur la plateforme Wattpad[PM1] ?  Vous pourrez non seulement partager vos histoires et vos créations, mais aussi découvrir et commenter celles des autres.

Vous pouvez également répondre à différents appels de textes lancés par des revues québécoises de création, comme Moebius et XYZ, la revue de la nouvelle, ou participer à des concours de création renommés comme les Prix de la création de Radio-Canada et le prix Robert-Cliche du premier roman.

La pandémie et le confinement vous pèsent? Vous voudriez bien écrire, mais n’y arrivez pas? Vous n’êtes pas seul(e)s. Lisez ces conseils d’écrivain(e)s : Écrire durant le confinement : des auteurs vous conseillent (Les libraires, 12 mai 2020) et Struggling to read, or write? How to be creative in lockdown (The Guardian, 2 mai 2020). 

Vous avez entre 12 et 25 ans? Ces conseils d’écriture de David Goudreault, porte-parole du concours d’écriture Déconfine tes pensées lancé par le Mouvement Santé mentale Québec, pourraient vous inspirer : « J’ai envie de t’entendre pour vrai », clame David Goudreault (Le Devoir, 26 septembre 2020).

Le mois de novembre tire à sa fin, mais sachez que chaque année en novembre, vous pouvez avoir le soutien de l’organisme américain NaNoWriMo, pour relever un défi remarquable : écrire un roman entier en un seul mois! La ressource est en anglais, mais l’organisme s’adresse aux apprenti(e)s romancier(ère)s de partout dans le monde. Le site donne également accès à de nombreux conseils d’écrivain(e)s.  

Vous préférez ou voulez également vous lancer dans la création artistique? Vous pouvez lire le texte Meublez votre solitude par la création artistique publié en septembre dernier sur BAnQ chez moi.


par Esther Laforce et Marie-Ève Plamondon, bibliothécaires
Arts et littérature, Grande Bibliothèque

Pour utiliser les ressources numériques de BAnQ, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.
Abonnez-vous.