Quand la fiction s’intéresse aux bibliothèques et aux bibliothécaires!

par Lidia Merola, bibliothécaire
Arts et littérature, Grande Bibliothèque
avec la collaboration d’
Éric Solitude

 Les bibliothèques du Québec sont à l’honneur du 17 au 24 octobre 2020 dans le cadre de la Semaine des bibliothèques publiques. Vous êtes conviés à une programmation en large part virtuelle qui met en valeur le rôle phare que jouent ces foyers de culture, de savoir, de création et de loisir dans la vie des citoyens. Le thème retenu cette année, « Ma biblio : toujours à mes côtés », n’est pas fortuit : au cours des derniers mois, les bibliothèques de partout au monde ont redoublé d’efforts et d’ingéniosité pour resserrer les liens qui les unissent à leurs usagers (même à distance!).

À l’occasion de cette célébration, voici une sélection d’œuvres de fiction mettant en scène des personnages de bibliothécaires ou dont l’action se déroule dans des bibliothèques. Polars, romans historiques, pièces de théâtre, dystopie, western et films… Le moins qu’on puisse dire, c’est que les bibliothèques — et le personnel qui les anime — fascinent, envoûtent et inspirent artistes et créateurs… et avec raison!

Romans

Le mystère Henri Pick*
David Foenkinos

Ce roman divertissant à souhait, porté à l’écran en 2019 dans une comédie mettant en vedette Fabrice Luchini et Camille Cottin, relate une enquête insolite visant à résoudre une énigme littéraire. Un bibliothécaire breton s’est donné la mission de rassembler en un lieu les manuscrits refusés par les éditeurs. Parmi ces mal-aimés qui croupissent sur l’étagère qui leur est dévolue à la bibliothèque municipale de Crozon, un livre attribué à un certain Henri Pick, décédé deux ans plus tôt, séduit une éditrice, qui décide de le publier. Or, la veuve du défunt, un pizzaïolo qui n’avait jamais manifesté le moindre intérêt pour l’écriture, émet des réserves sur la paternité de l’œuvre. Propulsé par les conditions nébuleuses entourant sa genèse, le livre devient un phénomène éditorial. Il n’en faut pas plus pour piquer la curiosité du journaliste Jean-Michel Rouche, qui s’acharne à en percer le mystère.

Jouant habilement avec les codes du polar, cette captivante plongée au cœur du monde des livres et de l’édition en pourfend allègrement les rouages.

Le saviez-vous? Une telle bibliothèque de manuscrits non publiés existe vraiment! Inspirée par la bibliothèque imaginée par l’auteur américain Richard Brautigan dans son roman L’avortement : une histoire romanesque en 1966 (non disponible en numérique) paru en 1971, la bibliothèque Brautigan dans l’état de Washington voit le jour en 1990 et recueille des manuscrits d’auteurs en marge de l’appareil éditorial. Les livres y sont classés d’après la méthode « mayonnaise », un système dont le nom est emprunté au titre d’un chapitre d’une autre œuvre de Brautigan, La pêche à la truite en Amérique (non disponible en numérique). Le roman Mayonnaise* de l’auteur québécois Éric Plamondon rend d’ailleurs hommage à Brautigan, son narrateur Gabriel Rivages partant sur les traces de cette figure de la contre-culture.

Miss Biblio en fait trop*
Chantal Brodeur

Qu’ont en commun la course à pied et les bibliothèques? Il s’agit des deux passions dans lesquelles Lucie, la protagoniste de ce charmant roman de Chantal Brodeur, s’investit sans retenue. Cette bibliothécaire qui exerce son métier dans la municipalité fictive de Blanche-La neuve a le feu sacré : elle croit inconditionnellement au rôle et à la mission des bibliothèques, et les défend corps et âme. Son dévouement à la cause des bibliothèques et sa propension à en « faire trop » finiront par avoir raison de sa santé mentale et miner sa vie personnelle et sentimentale.

Peuplé de personnages secondaires attachants, ponctué des chansons qui rythment ses courses, de recettes de cuisine et de descriptions de la beauté éblouissante des paysages québécois, le roman raconte comment Lucie réussit à s’en sortir en apprenant à lâcher prise. Ode aux bibliothèques, au pouvoir transformateur et réparateur des livres, à l’amour et à l’amitié, ce bouquin ravira les amateurs de lectures réconfortantes. Avis aux intéressé.e.s : il y aura probablement une suite!

Upright Women Wanted*
Sarah Gailey

Dans une version futuriste et glauque des États-Unis, le pays est ravagé par une guerre qui précipite sa régression à un état qui rappelle le Far West. La jeune Esther, fille d’un officier haut placé du régime totalitaire en place, cherche à échapper à un mariage arrangé et à fuir son passé trouble et une identité qui la tourmente. Admirative de la droiture morale des « bibliothécaires », ces femmes qui traversent les États-Unis à dos de cheval pour distribuer du matériel de lecture sanctionné par le gouvernement, Esther se glisse clandestinement dans leur caravane dans l’espoir d’être accueillie dans leur giron. Or, les apparences sont parfois trompeuses, et elle aura tôt fait de découvrir que la mission des bibliothécaires se veut beaucoup plus périlleuse qu’elle n’en a l’air…

Western moderne enlevant rempli de bandits, de fusillades et de bibliothécaires queer intrépides et irrévérencieuses, cette réjouissante histoire de résistance célèbre la diversité, la liberté et l’acceptation de soi.

Deux hommes de bien*
Arturo Pérez-Reverte

Madrid, 1780. Alors qu’un mouvement de foisonnement intellectuel se répand dans plusieurs états européens, l’Espagne s’enlise dans le conservatisme religieux : le clergé espagnol vient de mettre à l’index l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. L’Académie royale d’Espagne décide de dépêcher à Paris deux de ses membres, le bibliothécaire don Hermógenes Molina et l’ancien amiral à la retraite don Pedro Zárate, pour se saisir des 28 volumes frappés d’interdit. Leur parcours sera semé d’embûches, parmi lesquelles le constat que l’édition originale de L’Encyclopédie est épuisée, et la traque d’un mercenaire à la solde de certains membres réactionnaires et perfides de l’Académie qui souhaitent l’échec de leur mission.

Roman d’aventures passionnant et érudit, méticuleusement documenté, qui brosse un tableau saisissant de la vie à Paris à l’aube de la révolution qui mettra le pays à feu et à sang, Deux hommes de bien exalte le triomphe de la raison et de l’esprit sur l’obscurantisme.

The Giver of Stars*
Jojo Moyes(aussi disponible en version sonore)

Voici un autre roman mettant en scène des bibliothécaires fougueuses qui sillonnent les États-Unis à dos de cheval, inspiré cette fois d’un épisode méconnu de l’histoire américaine. Dans les années 1930, la première dame des États-Unis, Eleanor Roosevelt, lance le projet de bibliothèques itinérantes « Pack Horse Library », qui vise à assurer aux communautés reculées et défavorisées des Appalaches un accès aux livres. Alice vient tout juste de quitter son Angleterre natale pour épouser le fils d’un propriétaire minier américain. Sa soif d’aventures et d’action la pousse à se joindre à ces bibliothécaires de fortune, des femmes indépendantes et résolues qui se mesureront à de nombreux obstacles (sexisme, racisme, intolérance) mettant leur détermination à l’épreuve.

Portrait riche et détaillé de la vie au Kentucky dans les villes minières après la Grande Dépression, ce récit touchant et lumineux du courage de ces femmes et de l’amitié qui les unit rend hommage au pouvoir des livres et à l’esprit de communauté.

Vous voulez d’autres suggestions à mettre dans votre pile de lecture? En voici!

Romans

The library of the unwritten*, A. J. Hackwith
1144 livres*, Jean Berthier
Moi, Anna*, Elsa Lewin
Weather*, Jenny Offill
Qui veut la peau d’Anna C.? *, Sophie Henrionnet
Home for erring and outcast girls*, Julie Kibler
Le bibliothécaire*, Mikhaïl Elizarov
Au péril de la mer*, Dominique Fortier
The book of speculation*, Erika Swyler
El último lector*, David Toscana (traduction française)

Romans pour adolescents, pièces de théâtre et bandes dessinées

L’arrache-mots*, Judith Bouilloc
One week in the library*, W. Maxwell Prince
Six-gun gorilla*, Simon Spurrier
Le bibliothécaire de l’hôtel de ville : nouvelle*, Tristan Malavoy-Racine
La bibliothèque-interdite, Denis plante

Une nuit à la bibliothèque; suivi de Fuochi sparsi*, Jean-Christophe Bailly
Le chanteur perdu*, Didier Tronchet
Chroniques post-apocalyptiques d’une enfant sage*, Annie Bacon
Emma et le livre oublié*, Mechthild Gläser

Films

Nothing but the Truth*
John Kani, 2008, Afrique du Sud

À New Brighton, en Afrique du Sud, le bibliothécaire de 63 ans Sipho Makhaya se prépare à recevoir le corps de son frère Themba, récemment décédé en Angleterre. (source : AVOD)

Agnes and His Brothers*
Oskar Roehler, 2004, Allemagne

Trois frères et sœurs très différents sont en quête du bonheur. Hans-Jörg est un bibliothécaire accro au sexe, qui s’intéresse aux jeunes étudiants. Werner est un politicien prospère avec une famille dysfonctionnelle. Agnès, une transsexuelle, travaille comme danseuse de table dans une boîte de nuit. (source : IMDB)

Starfish*
Al White, 2018, États-Unis

Lily, bibliothécaire artiste dans une petite ville balnéaire et marquée par la mort récente de son chien, accepte d’héberger sa nièce adolescente. (source : IndieFlix)

Bad Habits*
Emilios Avraam, 2016, Chypre

Court métrage sur un catalogueur de bibliothèque qui vient de faire une importante découverte.

The Hollywood Librarian : A Look at Librarians through Film*
Aaron Harris, Ann Seidl, Lynne Martin Erickson, 2009

lls ont plus de titulaires de cartes que VISA, plus de clients qu’Amazon et plus de points de vente que McDonald’s. Venez rencontrer les bibliothécaires américains. (source : IMDB)

Dans une scène mémorable du film Breakfast at Tiffany’s* (Blake Edwards, 1961), le héros, interprété par George Peppard, déclare sa flamme à Holly Golightly (jouée par Audrey Hepburn) à la New York Public Library.

Une vingtaine de films éducatifs sur les bibliothèques* (abordant les thèmes « Tools for Librarians » et « Managing Libraries ») sont également disponibles dans cette ressource.

Des activités

N’oubliez pas de visiter le site de la Semaine des bibliothèques publiques du Québec pour découvrir les activités qui sont proposées. Et ne ratez surtout pas le jumelage littéraire organisé par l’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ), qui aura lieu le lundi 19 octobre (enfants), le mercredi 21 octobre (adultes) et le jeudi 22 octobre (adolescents) à 19 h! Des bibliothécaires se prêteront au jeu de vous livrer des suggestions de lecture en direct sur la page Facebook de l’ABPQ.

Vous souhaitez avoir plus de suggestions? Utilisez le service Quoilire.ca, où des bibliothécaires vous suggéreront des lectures personnalisées!

 

* Pour utiliser ces ressources, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.
Abonnez-vous.