50e anniversaire de la crise d’Octobre

Cette année marque le 50e anniversaire de la crise d’Octobre. Pour l’occasion, nous vous proposons des documentaires, des biographies, des romans et des films afin d’en apprendre davantage sur le Front de libération du Québec (FLQ), un mouvement radical pour l’indépendance du Québec, ainsi que sur cette crise politique qui a marqué le Québec et le Canada.

Tous les titres suggérés sont disponibles en version numérique.

Documentaires

Chronique d’une insurrection appréhendée : la Crise d’octobre et le milieu universitaire*
Éric BédardL’auteur, un spécialiste de l’histoire du Québec, nous présente la crise d’Octobre, et ce, plus particulièrement dans les campus universitaires. Cet ouvrage nous permet de nous rappeler la réaction des étudiants des quatre universités de Montréal durant la crise. L’auteur nous raconte la réaction des élites politiques face à l’agitation des étudiants.Vous pouvez par ailleurs regarder ou écouter, sur la chaîne YouTube de BAnQ, Éric Bédard lisant un extrait d’une autre de ses œuvres, Recours aux sources : essais sur notre rapport au passé, dans le cadre de la série De vive voix.
Le personnage secondaire*
Carl LeblancDans cet ouvrage, Carl Leblanc part à la rencontre de James Richard Cross, l’un des otages du Front de libération du Québec, tout en nous faisant voyager à l’époque de la crise d’Octobre. Les courts chapitres nous présentent plusieurs événements marquants tels que la mise en place de la Loi sur les mesures de guerre et l’assassinat du ministre Pierre Laporte.
Le procès des cinq : Chartrand, Vallières, Gagnon, Lemieux, Larue-Langlois*
Mark Fortier, Pierre-Louis Fortin-Legris et Claude RiouxSe lisant comme une pièce de théâtre, ce livre nous donne l’impression d’assister au procès des cinq membres du FLQ durant lequel ils sont jugés pour « conspiration séditieuse ». Les extraits des notes officielles nous montrent le brio oratoire ainsi que les connaissances politiques et historiques des Cinq.
Mon Octobre 70 : la crise et ses suites*
Robert Comeau, en collaboration avec Louis GillDans cet ouvrage, Robert Comeau nous explique son cheminement personnel et intellectuel qui l’a mené à joindre le FLQ. En octobre 1970, le professeur d’histoire s’occupait notamment de la rédaction et de la distribution des communiqués pour la cellule Information Viger. L’auteur expose le déroulement des événements de la crise d’Octobre, notamment les abus des autorités policières.
Octobre 1970 : dans les coulisses de la Crise*
William TetleyL’auteur aborde les mythes entourant la crise d’Octobre. Il est notamment question de la théorie selon laquelle le gouvernement n’était pas justifié de mettre en place la Loi sur les mesures de guerre. L’auteur aborde aussi d’autres thèmes tels que le terrorisme et le révisionnisme historique.

Plus de documentaires

Fabrications : essai sur la fiction et l’histoire*, de Louis Hamelin

Nègres blancs d’Amérique*, de Pierre Vallières

Pour comprendre le nationalisme au Québec et ailleurs*, de Denis Monière

Le souverainisme de province*, de Simon-Pierre Savard-Tremblay

Trudeau et ses mesures de guerre, vus du Canada anglais*, de Guy Bouthillier et Édouard Cloutier

Romans pour adultes, romans pour adolescents, théâtre

La constellation du lynx*
Louis Hamelin (également disponible en traduction anglaise*)Récompensée par le Prix des libraires du Québec en 2011 (parmi d’autres distinctions), cette œuvre polyphonique se présente comme une enquête fictive menée par un double littéraire de l’auteur, l’écrivain Samuel Nihilo (dont le nom est une anagramme de celui de l’auteur). Sam reprend les recherches sur la crise d’Octobre qu’avait entamées son professeur et mentor Chevalier Branlequeue avant sa mort. Hamelin exploite et investit les zones d’ombres de l’Histoire dans ce roman d’espionnage touffu (près de 600 pages!) et passionnant qui entremêle fiction et réel.Écoutez Louis Hamelin parler de son roman dans le cadre d’une discussion portant sur la crise d’Octobre au cours de l’épisode du 17 septembre dernier de l’émission Plus on est de fous, plus on lit! diffusée sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première.
Black Rock : an Eddie Dougherty mystery*
John McFetridgeMontréal, 1970. Ce palpitant roman policier, premier d’une série, nous amène au cœur des événements de la crise d’Octobre. Les forces policières de la métropole sont fort occupées avec, entre autres, l’enlèvement de James Cross et de Pierre Laporte, des émeutes au centre-ville et des bombes qui explosent à la bourse, à l’Université McGill et dans certaines maisons de Westmount. Dans le tumulte, le jeune constable Eddie Dougherty décide de se charger de l’affaire du tueur en série qui rôde toujours et qui a déjà fait trois victimes et une disparue.
Les rois mongols*
Nicole BélangerParu pour la première fois en 1995 sous le titre Salut, mon roi mongol, ce roman a inspiré le film réalisé par Luc Picard en 2017. L’action se déroule en octobre 1970, alors que Manon, douze ans, ourdit un plan insolite pour éviter qu’elle et son frère ne soient placés en familles d’accueil et séparés en raison de la maladie de leur père. De mèche avec ses cousins, elle décide d’enlever une vieille dame et de fuir à la campagne avec elle, dans un complot calqué sur l’actualité. Récit livré avec humour et tendresse d’un drame personnel sur toile de fond de crise sociale, ce livre nous invite à revisiter les événements d’octobre 1970 du point de vue d’une adolescente dont la détresse la pousse, à sa façon, à un acte de rébellion.
The Daughters’ Story*
Murielle CyrCette saga familiale couvre un vaste pan de l’histoire québécoise, de la Première Guerre mondiale à la crise d’Octobre. Le récit se concentre sur les personnages de Nadine et de sa fille Lisette dont elle a été séparée à sa naissance, et sur leurs retrouvailles vingt ans plus tard, au plus fort de la crise politique qui secoue le Québec en 1970. Lisette est alors enceinte de huit mois et fréquente Serge, un sympathisant felquiste dont l’activité politique l’expose à divers dangers. Portrait sensible et nuancé de personnages féminins forts et complexes et des époques qu’ils traversent, ce roman met en œuvre les destins et les luttes de Québécois francophones comme peu d’ouvrages de langue anglaise l’ont fait.

Plus de romans et de pièces de théâtre

Éclats de femme*, de Jocelyne Robert

887*, de Robert Lepage (également disponible en traduction anglaise*)

La nuit des cent pas*, de Josée Ouimet

21 jours en octobre*, de Magali Favre (également disponible en traduction anglaise*)

Le salut de l’Irlande*, de Jacques Ferron

Le bruit sourd des glaces*, de Claire Boulé

Un été à No Damn Good*, de Nathalie Petrowski

My October*, de Claire Holden Rothman

Films

Si vous voulez découvrir différents points de vue sur le sujet, il faut aussi faire un détour du côté des documentaires provenant des ressources en ligne de BAnQ.

Vithèque*

Pour un regard contemporain sur les événements, Vithèque nous présente deux vidéos réalisées en 1971. Il est captivant de voir comment on analysait la crise d’Octobre alors qu’elle venait tout juste de se dérouler.

Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu pour que ça arrive rien qu’à nous autres des affaires de même?* (1971)
Yves Chaput« Un regard inédit et crucial sur les actes de la Commission d’enquête sur la Loi des mesures de guerre, tenue en 1971. Cette Commission visait à mettre en lumière les torts subis par les 497 personnes incarcérées pendant les événements d’octobre 1970 […].NB : Seuls Yves Chaput, Gilbert Lachapelle et Yvan Poulin seront autorisés à enregistrer ces témoignages alors que la presse écrite et électronique sera évacuée de la salle. » Source : Vithèque
Mass Média* (1971)
François Tremblay, Michel Pelletier, Ghislaine Jacques, Suzanne Nault et Diane Hennessey« Cette vidéo analyse le rôle des médias durant la crise d’Octobre. Y a-t-il eu détournement d’informations, censure, falsification? Plusieurs figures importantes du milieu des médias québécois tentent de répondre à ces questions. […] Jusqu’à quel point les gouvernements fédéral et provincial ont-ils utilisé les médias pour créer la panique dans la population en faisant croire à une véritable insurrection armée? » Source : VithèqueIl faut entendre le syndicaliste Michel Chartrand s’exprimer sur le sujet avec toute la verve qui le caractérisait. À découvrir!

ONF*

Les événements d’octobre 1970* (1974)
Robin Spry« Documentaire retraçant les faits saillants qui ont marqué l’automne 1970, au Québec. La caméra suit les hommes et les événements dans l’énorme casse-tête politico-social suscité par l’enlèvement de deux hommes. Le film ne va pas sans un important rappel historique des faits qui sous-tendent l’action entreprise par le Front de libération du Québec. » Source : ONFAu début des années 1970, l’ONF n’avait pas voulu qu’un francophone réalise un documentaire sur la crise d’octobre sous prétexte de « non-objectivité appréhendée »[1]. Il faut reconnaître que Robin Spry a réalisé un documentaire des plus objectifs sur le sujet.

Curio.ca*

Tout le monde en parlait : La Crise d’octobre* (2010)
Jean-Claude Le Floch et Alain Abel« Après des années ponctuées d’incidents violents, les événements se précipitent à l’automne 1970. Le FLQ passe à l’action le 5 octobre 1970, enlevant l’attaché commercial du Haut-commissariat de la Grande-Bretagne, James Richard Cross. Quelques jours plus tard, c’est le ministre de l’Emploi et de la Solidarité, Pierre Laporte, qui est kidnappé à son tour. Au 10e jour de la crise, les gouvernements se préparent à utiliser la Loi des mesures de guerre. Les confidences des principaux acteurs du drame permettent de mieux comprendre les circonstances qui ont mené à de tels événements. » Source : Curio.ca

D’autres ressources dans BAnQ numérique

La section Patrimoine québécois de BAnQ numérique comprend aussi de nombreux documents relatant la crise d’Octobre. On y trouve notamment des revues et des journaux. Vous pouvez y lire les manifestes du FLQ.

Il est possible de se renseigner sur divers événements survenus durant la crise d’Octobre en consultant la ressource Bilan du siècle. Nous vous recommandons de cliquer sur l’onglet Mots-clés et de chercher « crise d’octobre ». Cette ressource vous montrera des photographies de l’époque ainsi que des informations sur la crise et les actions du FLQ. La Ligne du temps du Québec contient aussi une description de cet événement important ainsi que des sources d’informations pour en apprendre davantage.

Les médias soulignent aussi abondamment l’anniversaire de ces événements. La Presse a notamment concocté une liste de lectures sur le sujet. Enfin, dans le balado Pour l’avoir vécu, Anne-Marie Dussault et Marc Laurendeau racontent, en sept épisodes et deux entrevues, comment ils ont vécu la crise d’Octobre.

[1]   Lever, Yves, Histoire générale du cinéma, Montréal, Boréal, 1995. p. 244

 

* Pour utiliser ces ressources, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.
Abonnez-vous.