Auteur : Gilbert Turp

Gilbert Turp a, outre une éternelle histoire d’amour avec la culture, une longue expérience de comédien, d’écrivain, de metteur en scène et de professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal qui lui a permis de toucher à toutes les dimensions du théâtre et de la littérature. À titre d’écrivain, il a créé 8 pièces à la scène et en a adaptées ou traduites de l’allemand et de l’anglais une dizaines d’autres, notamment des pièces de Bertolt Brecht. Ses publications, depuis 2006, comptent un essai, La culture en soi (Leméac 2006), plusieurs articles de fond sur la dramaturgie dans la revue Jeu, une pièce (pur chaos du désir, Dramaturges Éditeurs 2010) ainsi qu’un premier roman, Ne t’arrête pas (Leméac 2010). GT a également manifesté son intérêt pour la médiation culturelle par divers moyens au fil du temps, dont le théâtre d’intervention, la performance en art relationnel et quelques ateliers et résidences d’auteur.

L’amour des mots – En dernier lieu

  Le mot lieu désigne un espace consacré à quelque chose. Il réfère aussi à un évènement qui se produit. Ainsi, les choses ont lieu dans un lieu. Moi, Grande Baie, j’ai lieu parce que je suis un tel lieu.

Lire l'article

Boire l’horizon comme du petit lait

Déjà l’avant-dernière page de ce cahier. Je le terminerai dimanche sans doute et poserai ma plume. Si j’avais à faire le portrait collectif de tous ceux qui m’habitent, je retiendrais ceci : on sait que la vie peut être dure

Lire l'article

Dans l’ascenseur – Candide et les Amis de BAnQ

– T’as donc ben l’air de bonne humeur à matin. – Je suis assez excité ! – Ta blonde t’a promis une fête ? – Elle vient me rejoindre. Le marché annuel commence tantôt, j’ai assez hâte. – Quoi, quel

Lire l'article

Cette magie dont le monde a besoin

Elle est si optimiste qu’elle en devient bouffonne. Son sourire éclate. Elle est contente car elle a organisé des ateliers de création avec les camelots de l’Itinéraire, le journal de la rue, et cela a abouti à des lectures publiques

Lire l'article

Le train du jour – la nuit des temps à l’heure du conte

Il y a toujours des enfants qui arrivent en retard à l’heure du conte. Cette fois, c’est une fillette très enjouée qui se libère des bras de sa maman. Elle gigote pas mal car elle a hâte de rattraper l’histoire déjà

Lire l'article

Ce don que j’ai – Knausgaard et Proust

Un couple vient remettre les livres « La mort d’un père » et « Un homme amoureux », les deux premiers livres du projet littéraire en six tomes de Karl Ove Knausgaard. L’écrivain norvégien, véritable star littéraire de l’année, a

Lire l'article

Les gens sont des énigmes – même parfois pour eux-mêmes

Depuis qu’il est docteur, il vient ici pour atterrir. Ma grande Baie est en quelque sorte son parachute. Je représente pour lui une extension de sa vie personnelle, une sorte de cabinet privé où il existe sur un autre plan.

Lire l'article

Le loup de Montréal a des choses à vous souffler

Avant son AVC (accident vasculaire cérébral) en 2006, il était cuisinier-traiteur dans Hochelague, comme il nomme son quartier (et non pas Ho-ma comme disent les nouveaux abonnés du secteur de Hochelaga-Maisonneuve qui est devenu à ses yeux Condoville). Il développa

Lire l'article

Microcosme de la cité – la musique

La musique est omniprésente dans la cité, tantôt audible et tantôt assourdie par les écouteurs de chacun. Ma grande Baie qui reflète la lumière reflète aussi cette présence incessante, qu’on oublie aisément entre mes plages de silence et mes espaces de

Lire l'article

Un aphorisme – un dernier

Certaines représentations de l’univers ressemblent à l’image d’une cervelle Il est vrai que l’esprit est un monde et le cerveau un univers         Aquarelle de Caroline Boileau

Lire l'article

Dans l’ascenseur – la valeur des sentiments

Deux jeunes femmes entrent dans l’ascenseur, l’une écoute l’autre, qui parle d’un air fâché. – On est sortis ensemble une couple de fois, c’était un super bon amant, mais ça n’a pas marché. – Pourquoi donc, si ça marchait si bien

Lire l'article

Cher journal – Quand prendre la plume pique…

J’ai eu un coup en ouvrant mon cahier pour t’écrire tout-à-l’heure : il ne reste que quelques feuilles à remplir. J’allais élaborer en quelques lignes une idée d’encyclopédie des mots en voie de disparition, mais ma main a figé en

Lire l'article

L’art d’avoir une histoire – fin

C’est à la maison, là où le sol était aisé et sûr, que tout s’est effondré. Elle est rentrée un jour pour découvrir son mari terrassé par une crise cardiaque, son fils – maintenant adolescent – figé sur place et

Lire l'article

L’art d’avoir une histoire – deuxième de trois parties

Quand, des mains de Philippe Couillard alors ministre de la santé, elle reçoit un prix honorifique pour ses accomplissements en travail social, sa vie est au zénith. Elle y songe avec bonheur. Dès l’adolescence, elle s’accomplit : elle surmonte une

Lire l'article

L’art d’avoir une histoire (première partie)

Son grand-père avait 16 ans quand il a quitté Trinidad pour suivre son propre père devenu veuf à Boston. Elle décrit son grand-père en disant qu’il était « blue black », car il y a dans son histoire familiale toutes les

Lire l'article

Au cœur de Manhattan

En fin de semaine, j’ai rendu visite à ma sœur de New York ; elle fêtait son 105ième anniversaire de naissance (elle est née en 1911). Ma sœur ressemble à la Grosse Pomme où elle est installée. Tous les quartiers de

Lire l'article

Qui donc vous aidera, vous ?

À quatorze ans, votre fils qui jusque-là était simplement dur à suivre, turbulent et dans la lune, se révèle Asperger. Et ce, l’année même où vous obtenez votre spécialité d’ortho pour œuvrer auprès d’écoliers en déficit clinique d’attention. Vous auriez

Lire l'article

Cher journal – 6 – Ma vie, ma mort et mon éternité

Bien que je puisse tenir arc-boutée sur mes fondations de longs siècles, je n’existerai pas toujours. Exister implique une naissance et une fin, bref une présence physique. Mon être, lui, est éternel, comme l’est le mot bibliothèque, mais cette éternité

Lire l'article

Microcosme de la cité – Double éblouissement dans l’espace public

Elle a la cinquantaine solide, bien charpentée et claire. Une tête sur les épaules et cette fidélité à soi des gens qui ont une mémoire d’éléphant et qui connaissent la vie. J’imagine qu’elle rit fort et par grandes vagues venues du

Lire l'article

Un aphorisme – Trinité culturelle : image, imagination, imaginaire

La même image en noir et blanc ou en couleur ne produit pas la même impression ; la même image photographiée ou dessinée non plus.     Peut-on imaginer une chose qu’on ne connaît absolument pas ? Imagine-t-on plutôt en

Lire l'article

Cette nuit, j’ai rêvé d’un cauchemar

C’est à cause de Bruxelles, bien sûr. Bruxelles et aussi Istanbul, Mogadiscio, Bagdad. Des bombes sautaient dans plusieurs villes d’Orient, d’Occident. Un kamikaze errait d’une gare à une école, d’un aéroport à un marché public en actionnant son téléphone. Et

Lire l'article

Dans l’ascenseur – 9

– Depuis quelques temps, j’ai l’impression d’avoir trop donné à la clinique où je travaille. – C’est normal que tu sois fatiguée, tu prends soin des patients depuis vingt ans. – C’est pas les patients qui me fatiguent. C’est le

Lire l'article

Les gens sont des énigmes – 7

  Une promeneuse s’arrête un instant, deux ou trois bouquins sous le bras, et sourit. Elle a vu, déposé sur une de mes tables, quelque chose de poétique : un dessin aux couleurs soudain frappées par le reflet d’un trait de

Lire l'article

Les deux amies, suite et fin

Nos deux amies, la forte et la frêle, se connaissent depuis 15-20 ans. Avant cela, rien ne les destinait à se rencontrer un jour.         Si la première est de la ville, la seconde vient de la

Lire l'article

Je suis née quand j’avais six ans

Elles sont deux amies, enjouées et rieuses, de plus de 80 ans. L’une grande et forte, l’autre plus frêle peut-être, mais une fois assises, ça ne fait pas de différence.   Quand la plus grande des deux parle de son enfance,

Lire l'article

Microcosme de la cité – 5 – On ne peut pas ne pas avoir d’histoire

Le quartier latin se prolonge dans ma galerie studieuse du troisième. Ceux qui y passent du temps semblent hantés par le monologue intérieur qui leur tient lieu d’études. Parfois une phrase muette pointe sur leurs lèvres, comme s’ils répondaient enfin

Lire l'article

Le train du jour – 7

Le graphisme, les annonces des activités, des expositions, des rencontres, la mise en forme des communications, tout cela joue dans le train du jour un rôle d’aiguilleur, de metteur sur rail, de gardien de gare, de contrôleur de trafic, d’opérateur

Lire l'article

Cette nuit, j’ai rêvé – 4

Aujourd’hui, c’est tranquille et la lumière presque printanière qui s’écoule gentiment par mes fenêtres me rappelle la teinte de mon rêve de la nuit. J’ai rêvé à ma sœur ainée d’Amérique, née à Boston en 1848. Je lui rendais visite et j’avais

Lire l'article

Ce don que j’ai – 6 – Jérusalem et la demoiselle en blanc

Un très grand gars, Haïtien, dont les vêtements indiquent qu’il est infirmier, cherche un endroit où s’asseoir, deux romans graphiques sous le bras. Il trouve après un temps un coin paisible qui lui plait et son immense corps fait ouf

Lire l'article

Dans l’ascenseur – 8

– C’est ça l’avantage de prendre ta retraite quand tu es jeune. T’as la santé pour voyager. – Aaaaahhhh ! Tu peux pas savoir comme j’ai hâte ! Voir loin, regarder la vue dans les montagnes, la ligne entre la

Lire l'article