Portail BAnQ Nétiquette

Archives : mai 2016

L’amour des mots – En dernier lieu

29 mai 2016 par Gilbert Turp

  Le mot lieu désigne un espace consacré à quelque chose. Il réfère aussi à un évènement qui se produit. Ainsi, les choses ont lieu dans un lieu. Moi, Grande Baie, j’ai lieu parce que je suis un tel lieu. Je me consacre et je suis consacrée à la venue d’étranges évènements que des gens de mots transforment en histoires. Je suis un être de langage, à l’instar de ces humains qui font résonner en mon sein leur chaleur. En… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Boire l’horizon comme du petit lait

27 mai 2016 par Gilbert Turp

Déjà l’avant-dernière page de ce cahier. Je le terminerai dimanche sans doute et poserai ma plume. Si j’avais à faire le portrait collectif de tous ceux qui m’habitent, je retiendrais ceci : on sait que la vie peut être dure et douce, que le temps peut être libre ou nous être volé, que l’argent est une nécessité avec laquelle il ne sert à rien de discuter, que le sexe ne tient pas toujours ses promesses, que le mensonge est une… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Dans l’ascenseur – Candide et les Amis de BAnQ

25 mai 2016 par Gilbert Turp

– T’as donc ben l’air de bonne humeur à matin. – Je suis assez excité ! – Ta blonde t’a promis une fête ? – Elle vient me rejoindre. Le marché annuel commence tantôt, j’ai assez hâte. – Quoi, quel marché ? – Le marché aux livres des Amis de la BAnQ. Ça commence, là, là. Et ça dure jusqu’à dimanche. C’est un de mes incontournables. Ça part la saison. – Je ne connaissais pas. C’est quoi ? – C’est… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Cette magie dont le monde a besoin

22 mai 2016 par Gilbert Turp

Elle est si optimiste qu’elle en devient bouffonne. Son sourire éclate. Elle est contente car elle a organisé des ateliers de création avec les camelots de l’Itinéraire, le journal de la rue, et cela a abouti à des lectures publiques au festival de littérature de Métropolis Bleu. Elle a aussi pensé à un atelier d’écriture de poèmes inspirés des œuvres exposées puis elle a ensuite pensé à un atelier de dessins inspirés à leur tour des poèmes. Cela a abouti… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Le train du jour – la nuit des temps à l’heure du conte

19 mai 2016 par Gilbert Turp

Il y a toujours des enfants qui arrivent en retard à l’heure du conte. Cette fois, c’est une fillette très enjouée qui se libère des bras de sa maman. Elle gigote pas mal car elle a hâte de rattraper l’histoire déjà commencée et sa maman lui fait signe d’y aller. La fillette court à l’avant. La conteuse la salue et l’invite à s’asseoir parmi les autres petits qui assistent à la lecture. Elle trouve sa place à côté d’une autre fillette… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Ce don que j’ai – Knausgaard et Proust

15 mai 2016 par Gilbert Turp

Un couple vient remettre les livres « La mort d’un père » et « Un homme amoureux », les deux premiers livres du projet littéraire en six tomes de Karl Ove Knausgaard. L’écrivain norvégien, véritable star littéraire de l’année, a intitulé l’ensemble : « mon combat », titre doté d’une charge historique qui peut faire sourciller, même si ça n’a rien à voir finalement. Le couple partage manifestement ses lectures, peut-être lisent-ils ensemble ? Voilà qu’ils se dirigent vers le… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Les gens sont des énigmes – même parfois pour eux-mêmes

11 mai 2016 par Gilbert Turp

Depuis qu’il est docteur, il vient ici pour atterrir. Ma grande Baie est en quelque sorte son parachute. Je représente pour lui une extension de sa vie personnelle, une sorte de cabinet privé où il existe sur un autre plan. Il a fêté ses quarante ans récemment avec une copine – non, non, rien de sérieux ; elle, elle le voudrait bien, mais pas lui, car rien ne l’horripile plus que le sérieux – c’est en tout cas ce qu’il… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Le loup de Montréal a des choses à vous souffler

7 mai 2016 par Gilbert Turp

Avant son AVC (accident vasculaire cérébral) en 2006, il était cuisinier-traiteur dans Hochelague, comme il nomme son quartier (et non pas Ho-ma comme disent les nouveaux abonnés du secteur de Hochelaga-Maisonneuve qui est devenu à ses yeux Condoville). Il développa une terrine végé que son service de traiteur lança avec un succès phénoménal qui lui permit de fournir la ville entière. Il faut dire que les échoppes de bouffe santé et les comptoirs végétariens poussaient comme des champignons. Au début,… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Microcosme de la cité – la musique

4 mai 2016 par Gilbert Turp

La musique est omniprésente dans la cité, tantôt audible et tantôt assourdie par les écouteurs de chacun. Ma grande Baie qui reflète la lumière reflète aussi cette présence incessante, qu’on oublie aisément entre mes plages de silence et mes espaces de chuchotement et de crépitement de claviers d’ordinateurs. C’est particulièrement saisissant au quatrième étage. La première musique à nous assaillir en arrivant là-haut n’est pas celle qui attend dans les boitiers, mais la musique concrète des ascenseurs : roulements ascendants et frottements… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Un aphorisme – un dernier

1 mai 2016 par Gilbert Turp

Certaines représentations de l’univers ressemblent à l’image d’une cervelle Il est vrai que l’esprit est un monde et le cerveau un univers         Aquarelle de Caroline Boileau

Catégorie(s) : Non classé




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec