Mois : mai 2016

L’amour des mots – En dernier lieu

  Le mot lieu désigne un espace consacré à quelque chose. Il réfère aussi à un évènement qui se produit. Ainsi, les choses ont lieu dans un lieu. Moi, Grande Baie, j’ai lieu parce que je suis un tel lieu.

Lire l'article

Boire l’horizon comme du petit lait

Déjà l’avant-dernière page de ce cahier. Je le terminerai dimanche sans doute et poserai ma plume. Si j’avais à faire le portrait collectif de tous ceux qui m’habitent, je retiendrais ceci : on sait que la vie peut être dure

Lire l'article

Dans l’ascenseur – Candide et les Amis de BAnQ

– T’as donc ben l’air de bonne humeur à matin. – Je suis assez excité ! – Ta blonde t’a promis une fête ? – Elle vient me rejoindre. Le marché annuel commence tantôt, j’ai assez hâte. – Quoi, quel

Lire l'article

Cette magie dont le monde a besoin

Elle est si optimiste qu’elle en devient bouffonne. Son sourire éclate. Elle est contente car elle a organisé des ateliers de création avec les camelots de l’Itinéraire, le journal de la rue, et cela a abouti à des lectures publiques

Lire l'article

Le train du jour – la nuit des temps à l’heure du conte

Il y a toujours des enfants qui arrivent en retard à l’heure du conte. Cette fois, c’est une fillette très enjouée qui se libère des bras de sa maman. Elle gigote pas mal car elle a hâte de rattraper l’histoire déjà

Lire l'article

Ce don que j’ai – Knausgaard et Proust

Un couple vient remettre les livres « La mort d’un père » et « Un homme amoureux », les deux premiers livres du projet littéraire en six tomes de Karl Ove Knausgaard. L’écrivain norvégien, véritable star littéraire de l’année, a

Lire l'article

Les gens sont des énigmes – même parfois pour eux-mêmes

Depuis qu’il est docteur, il vient ici pour atterrir. Ma grande Baie est en quelque sorte son parachute. Je représente pour lui une extension de sa vie personnelle, une sorte de cabinet privé où il existe sur un autre plan.

Lire l'article

Le loup de Montréal a des choses à vous souffler

Avant son AVC (accident vasculaire cérébral) en 2006, il était cuisinier-traiteur dans Hochelague, comme il nomme son quartier (et non pas Ho-ma comme disent les nouveaux abonnés du secteur de Hochelaga-Maisonneuve qui est devenu à ses yeux Condoville). Il développa

Lire l'article

Microcosme de la cité – la musique

La musique est omniprésente dans la cité, tantôt audible et tantôt assourdie par les écouteurs de chacun. Ma grande Baie qui reflète la lumière reflète aussi cette présence incessante, qu’on oublie aisément entre mes plages de silence et mes espaces de

Lire l'article

Un aphorisme – un dernier

Certaines représentations de l’univers ressemblent à l’image d’une cervelle Il est vrai que l’esprit est un monde et le cerveau un univers         Aquarelle de Caroline Boileau

Lire l'article