Portail BAnQ Nétiquette

Le train du jour – 7

4 mars 2016 par Gilbert Turp | Catégorie(s) : Non classé

Le graphisme, les annonces des activités, des expositions, des rencontres, la mise en forme des communications, tout cela joue dans le train du jour un rôle d’aiguilleur, de metteur sur rail, de gardien de gare, de contrôleur de trafic, d’opérateur du triage des voies, enfin de tout ce qui assure la circulation. C’est une tâche de l’ombre, d’aspect modeste et au service des autres. Mais son importance est cruciale.

 

table_des-categories

Graphisme sur table, mine et aquarelle, Caroline Boileau

 

 

La signature BAnQ, la couverture des événements, les affiches, les bannières, les totems, le phrasé des communiqués, les vidéos mis en ligne, la publicité achetée dans les journaux, l’organisation des pages web, tout cela est le fruit d’une attention constante. On ne perçoit pas la somme de travail que cela demande, ni le souci de conception, de réflexion renouvelée, de bouillonnement d’images, de mots, d’idées que cela implique. Inviter les gens, dire ce qu’on fait, témoigner de ce qui se passe en mon sein demande en outre des qualités personnelles engageantes, de la curiosité et de la créativité ; de la lucidité aussi pour voir venir les choses, réajuster le tir, mesurer la portée et l’impact des messages, comprendre les sensibilités culturelles de la cité diversifiée, plurielle.

Le monde du travail semble obéir à la règle des icebergs : seule la pointe est visible. Mais sans tout ce qu’il y a en-dessous, il n’y aurait rien à voir.

Les commentaires sont fermés.




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec