Portail BAnQ Nétiquette

Archives : mars 2016

Un aphorisme – Trinité culturelle : image, imagination, imaginaire

29 mars 2016 par Gilbert Turp

La même image en noir et blanc ou en couleur ne produit pas la même impression ; la même image photographiée ou dessinée non plus.     Peut-on imaginer une chose qu’on ne connaît absolument pas ? Imagine-t-on plutôt en extrapolant à partir d’un élément de connaissance ? S’il n’y a pas de limites à ce qu’on peut imaginer, il n’y a pas non plus de limites à ce qu’on peut connaître L’imagination et la connaissance finissent sûrement par se… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Cette nuit, j’ai rêvé d’un cauchemar

24 mars 2016 par Gilbert Turp

C’est à cause de Bruxelles, bien sûr. Bruxelles et aussi Istanbul, Mogadiscio, Bagdad. Des bombes sautaient dans plusieurs villes d’Orient, d’Occident. Un kamikaze errait d’une gare à une école, d’un aéroport à un marché public en actionnant son téléphone. Et ça sautait, les plafonds s’effondraient, des gens hébétés se retrouvaient adossés aux murs, les vêtements déchirés, parfois leur peau aussi, et leur cœur. Il y avait aussi des gens tués, et le cœur déchiré de ceux qui les aimaient et… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Dans l’ascenseur – 9

22 mars 2016 par Gilbert Turp

– Depuis quelques temps, j’ai l’impression d’avoir trop donné à la clinique où je travaille. – C’est normal que tu sois fatiguée, tu prends soin des patients depuis vingt ans. – C’est pas les patients qui me fatiguent. C’est le sentiment que je me suis donnée sans compter, mais que j’ai pas reçu autant en retour. On dirait que j’attends quelque chose de la vie que je crois mériter, mais que ça arrive jamais. Ou bien, que c’est pas ce… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Les gens sont des énigmes – 7

18 mars 2016 par Gilbert Turp

  Une promeneuse s’arrête un instant, deux ou trois bouquins sous le bras, et sourit. Elle a vu, déposé sur une de mes tables, quelque chose de poétique : un dessin aux couleurs soudain frappées par le reflet d’un trait de lumière oblique, hasard du soleil montant par mes fenêtres. La femme sourit car elle adore la poésie. Il est difficile de savoir ce que les gens entendent exactement par poésie, mais pour elle, la poésie est une échouée qui se… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Les deux amies, suite et fin

15 mars 2016 par Gilbert Turp

Nos deux amies, la forte et la frêle, se connaissent depuis 15-20 ans. Avant cela, rien ne les destinait à se rencontrer un jour.         Si la première est de la ville, la seconde vient de la campagne. Une ferme et douze enfants. L’éducation était prioritaire pour les parents. Il y avait là une école de rang d’une seule classe, mixte, à neuf niveaux. Notre frêle amie y passera neuf ans avant de se diriger vers l’école… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Je suis née quand j’avais six ans

12 mars 2016 par Gilbert Turp

Elles sont deux amies, enjouées et rieuses, de plus de 80 ans. L’une grande et forte, l’autre plus frêle peut-être, mais une fois assises, ça ne fait pas de différence.   Quand la plus grande des deux parle de son enfance, ce n’est pas du passé. Sa mémoire en réinvente le présent, elle devient pétillante et parle même trop fort. Une jeune étudiante studieuse la gourmande : « could you please be less noisy, we are trying to study here ! » Dans… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Microcosme de la cité – 5 – On ne peut pas ne pas avoir d’histoire

8 mars 2016 par Gilbert Turp

Le quartier latin se prolonge dans ma galerie studieuse du troisième. Ceux qui y passent du temps semblent hantés par le monologue intérieur qui leur tient lieu d’études. Parfois une phrase muette pointe sur leurs lèvres, comme s’ils répondaient enfin à une question qui leur a été posée il y a longtemps. Ces passants à l’allure d’éternels étudiants ont parfois l’air d’attendre quelque chose. Mais ils ne demandent rien ou, s’ils ont une demande, ils ne la formulent pas ;… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Le train du jour – 7

4 mars 2016 par Gilbert Turp

Le graphisme, les annonces des activités, des expositions, des rencontres, la mise en forme des communications, tout cela joue dans le train du jour un rôle d’aiguilleur, de metteur sur rail, de gardien de gare, de contrôleur de trafic, d’opérateur du triage des voies, enfin de tout ce qui assure la circulation. C’est une tâche de l’ombre, d’aspect modeste et au service des autres. Mais son importance est cruciale.       La signature BAnQ, la couverture des événements, les affiches,… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Cette nuit, j’ai rêvé – 4

1 mars 2016 par Gilbert Turp

Aujourd’hui, c’est tranquille et la lumière presque printanière qui s’écoule gentiment par mes fenêtres me rappelle la teinte de mon rêve de la nuit. J’ai rêvé à ma sœur ainée d’Amérique, née à Boston en 1848. Je lui rendais visite et j’avais une pointe d’envie pour son jardin entouré d’une galerie ressemblant à un cloître. Ma sœur ainée est la première bibliothèque publique du continent, elle nous a tout appris, à nous ses cadettes, car nos parents étaient à l’époque trop occupés… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec