Portail BAnQ Nétiquette

Cette nuit, j’ai rêvé – 3 – Îles flottantes

14 février 2016 par Gilbert Turp | Catégorie(s) : Non classé

Cette nuit j’ai rêvé que les mots traversaient des arcs-en-ciel dont les différentes couleurs donnaient des sens magiques. Dans mon rêve, les mots passaient comme des objets flottants, superbement seuls et détachés de tout. Des îles flottantes.

 

 

roches_qui_revent

 
Bien sûr, les mots ne sont pas des îles et, à l’état de veille, on ne peut embrasser leur pleine signification qu’en les reliant à tout ce qui les rattachent. Les mots viennent avec leurs teintes multiples, éclairées, estompées. Entendre le sens d’une parole dépend le plus souvent de qui l’échange. Selon qui parle, et qui écoute, les mots prennent une couleur inattendue ou prévisible. Le même propos rassure dans la bouche de l’un, alors qu’il inquiète dans la bouche de l’autre.

Les commentaires sont fermés.




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec