Portail BAnQ Nétiquette

Cher journal – 5

30 janvier 2016 par Gilbert Turp | Catégorie(s) : Non classé

J’ai eu une pensée nouvelle tout à l’heure en voyant un couple de cinquantenaires me quitter avec une pile de neuf romans d’écrivains assez connus, hommes et femmes. Deux classiques russe et américain, trois contemporains français, chilien et québécois, quatre polars britanniques et scandinaves.

Au fil du temps, j’ai remarqué que les goûts souvent éclectiques des lecteurs de fiction tendent à osciller entre deux pôles, deux genres, deux types de littérature.
Je suis probablement dans les patates mais, en simplifiant beaucoup-beaucoup, je me suis laissée tenter par cette pensée que c’est la littérature elle-même qui se situe finalement toujours quelque part entre deux sortes de romans : ceux qui se destinent aux amoureux de la littérature et ceux destinés à ceux qui ne le sont pas encore.

Les commentaires sont fermés.




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec