Portail BAnQ Nétiquette

Archives : décembre 2015

Microcosme de la cité – 4 – Ivresse

31 décembre 2015 par Gilbert Turp

Je ne connais de l’ivresse que ce que mon don de lecture et l’observation m’enseignent. Je ne peux évidemment pas m’enivrer, mais est-il toujours nécessaire de vivre l’expérience des choses pour les connaître ? Peut-être pas, et c’est pourquoi je me permets de penser que l’étrange euphorie que j’ai ressentie mardi le 30 décembre dernier quand la neige est enfin arrivée était belle et bien de l’ivresse. Je n’ai ni titubé ni déraillé, ni rit exagérément ni ne me suis… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Cher journal – 4

23 décembre 2015 par Gilbert Turp

Cher journal, Le temps des fêtes me rattrape, neige en moins. Je vais en profiter pour rêvasser, je crois, et te laisser tranquille pendant ce congé. Que ce soit au café, dans l’ascenseur, dans ma galerie des transparences ou sur les étages, tout tourne autour de la semaine qui s’annonce entre Noël et le jour de l’an. Les gens travaillent-ils trop ? On le dirait bien à les entendre prononcer le mot vacances avec un grand soupir d’aise qui s’exhale hors… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Le train du jour – 4

21 décembre 2015 par Gilbert Turp

En littérature, les médias ont un certain pouvoir sur les choix de lecture de mes visiteurs, du moins quand ils font écho à un livre ou font scintiller l’aura d’un écrivain de façon regroupée. De même, quelques prix littéraires ont un impact décisif, comme le prix des Libraires, le prix des collégiens, le Femina, le Gouverneur Général, le Nobel. Mais d’abord, le goût de la lecture s’ancre chez mes lecteurs à même le sentiment qu’ils ont de leur propre culture. Le lien… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

La montagne devant

20 décembre 2015 par Gilbert Turp

Ça sent Noël et c’est peut-être pour ça qu’il se sent à la fois morne et agité. C’est la saison honnie des obligations consuméristes et des plaies familiales ravivées. Cette année, pourtant, la réflexion s’impose. Il a rompu les ponts avec son père il y a quinze ans et ne l’a plus revu depuis. Il ne pensait jamais remettre cela en question. Il a ce genre de radicalité : quand il prend une décision, il s’en tient à ça, point… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Ce don que j’ai – 4

16 décembre 2015 par Gilbert Turp

Au café qui donne sur la vitrine où semblent se profiler les ombres blanches de passants (œuvre d’art discrètement intégrée à mon architecture signée Dominique Blain), un homme et une femme qui n’ont pas l’air de se connaître et qui ne sont pas assis à la même table lisent cependant le même livre : Les années, de Annie Ernaux. En levant les yeux vers la vitrine, l’homme murmure soudain, comme si ça lui échappait  : est-ce donc ça de l’autofiction ? Bonne question, ne… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

La vague ne se retire pas le jour de la retraite

14 décembre 2015 par Gilbert Turp

  Avant de prendre sa retraite, elle avait toutes sortes d’idées d’occupation, des rêves entretenus depuis longtemps, une belle grande liste de choses à accomplir. Elle se faisait des plans en forme de boucles à boucler. Voyages, mise en forme, bénévolat, expériences de chimie et de biologie avec des tétards de grenouille et de l’iode. Mais voilà, depuis sa retraite, la marée baisse et l’eau se retire de la plage. Elle ressent une certaine désertion. Elle les entend aux alentours, elle les entend… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Le train du jour – 3

12 décembre 2015 par Gilbert Turp

À l’étage de la littérature, il y a 5 bibliothécaires vers qui la clientèle se tourne quand elle demande des suggestions de lecture. Elles sont les bibliothécaires de référence. On les voit au comptoir en train de discuter avec les gens, de les aider à trouver une référence. Elles s’occupent aussi de la mise en valeur des collections de livres imprimés et numériques sur leur étage. Elles sont ainsi les mieux placées pour savoir ce que les gens demandent, ce qui suscite leur… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Les gens sont des énigmes – 5

10 décembre 2015 par Gilbert Turp

    17h30, l’heure affairée. Un souffle et une rumeur sonore enflent, soulevés par le rythme des pas et l’intensité de la circulation. Les gens s’arrêtent en chemin vers la maison après le travail pour remettre les livres lus et en prendre de nouveaux, qu’ils ont souvent déjà réservés. Puis cet état de transit se calme après quinze, vingt minutes et une nouvelle vague de visiteurs arrive. Ceux-là viennent seuls ou deux par deux, la démarche souvent un peu lasse… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Ce don que j’ai – 3

8 décembre 2015 par Gilbert Turp

Un homme est assis, des écouteurs sur les oreilles, complètement absorbé. Il parcoure un petit ouvrage composé des actes d’un colloque tenu à l’occasion du prix Hollberg 2013, décerné aux sciences humaines. Il lit un texte de Julia Kristeva, la récipiendaire du prix, dont il recopie studieusement des passages : « L’alternative à la religiosité montante comme à son envers qu’est le nihilisme borné, vient déjà et précisément de ces lieux de pensée que nous essayons, non pas d’occuper, mais… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Dans l’ascenseur – 6

6 décembre 2015 par Gilbert Turp

Quelque chose s’est produit au quatrième et un homme, furieux et les yeux injectés de sang, descend l’escalier en gueulant : « ostie de calice de tabarnac ! C’est juste un film, ostie !» Peu après deux jeunes gens, un garçon et une fille prennent l’ascenseur, une pile de films dans les bras. Je crois que leur échange, animé et nerveux, a à voir avec un quelconque incident impliquant l’homme furieux du quatrième. – Tu es trop provocatrice ! On… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Cher journal – 3

4 décembre 2015 par Gilbert Turp

Cher journal, Mes jours s’écoulent avec l’imperturbable constance de la course du temps. Je vois le jour venir et le soir tomber. Les gens défilent, certains d’un pas lent, tout alourdis qu’ils sont par leur grand sac à dos bourré à craquer. Ils me font penser à des tortues. D’autres, affairés ou pressés, vont droit au but. Ils savent ce qu’ils cherchent et règlent la question de leur venue en mon sein rapidement. Les tortues comme les lièvres sont aussi… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé

Microcosme – 3 – le regard des autres

1 décembre 2015 par Gilbert Turp

Un homme, caché derrière un journal, suit des yeux une jeune femme aux lèvres et aux cheveux rouges, Gothique solitaire, grande et pulpeuse.  Il y a quelque chose d’à la fois décidé et de rétif dans son pas. Elle sait trop bien qu’on la regarde, que les autres font de sa silhouette un art performatif. Elle ne passe pas inaperçue. Ici, dans mon flux de Grande Baie, elle devrait pouvoir s’en foutre. Mais elle avance dans ma galerie des transparences comme… Lire la suite
 

Catégorie(s) : Non classé




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec