Portail BAnQ Nétiquette

Le train du jour – 1

17 novembre 2015 par Gilbert Turp | Catégorie(s) : Non classé

Comme bien d’autres grandes baies de par le monde, un train longe mes côtes. Ce train, qu’on appelle un peu tristement le « convoyeur » est l’image parfaite de la dynamique humaine qui me tient lieu de circulation sanguine.
Ce train se repère dès ma galerie des transparences. Ses terminaux d’accès font office de gare où les gens viennent dire « bon voyage », « adieu » ou « au revoir » aux documents littéraires, musicaux ou cinématographiques qu’ils ont empruntés. Ils déposent le livre ou le coffret cd/dvd terminé sur un tapis roulant et celui-ci file alors aussitôt le long d’un rail et s’enfonce dans un tunnel vers l’étage inférieur où il réapparait. Les enfants qui sont là à lire, à jouer, à regarder le temps qui passe aiment regarder ce train des connaissances, qui ressemble à s’y méprendre aux trains électriques que certains d’entre eux rêvent peut-être de recevoir à Noël. D’autres, absorbés par leur lecture, leur conversation avec les amis ou leurs jeux se laissent bercer par le son des ouvrages en train.
À bien y penser, les bibliothécaires qui travaillent ici sont en quelque sorte les wagons du grand train métaphorique de la chaîne du livre dans tous ses états et toutes ses latitudes. Les gens qui travaillent à alimenter ce train, à faire défiler les ouvrages, à les choisir, les commander, les recevoir, les relier, les classer, les mettre et les remettre sur les rayons à la disposition de tous, ces gens sont les organes sans lesquels je ne serais que squelette. Les gens qui œuvrent ici – quel que soit leur département – sont ni plus ni moins que mon sang et ma respiration. Inaugurer aujourd’hui le train du jour qu’est parfois le train-train de leur journée tient à mon désir de mieux méditer la pleine portée de leur travail. Car ils me pensent et me font être.

 

gens_enigmes4

Sur le quai

Les commentaires sont fermés.




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec