Portail BAnQ Nétiquette

Dans l’ascenseur – 5

8 novembre 2015 par Gilbert Turp | Catégorie(s) : Non classé

– Des fois, les gens qui parlent beaucoup ont l’air de faire l’inventaire de tous les mots qui défilent dans leur tête dans l’espoir de voir passer le bon. Le bon mot, celui qui exprimerait parfaitement bien tout ce qu’ils veulent dire. Quand ils ne trouvent pas le bon mot, ils prennent un ton de lamentation, de plainte ou même de chialage qui finit par taper sur les nerfs, à la longue.
– C’est vrai, ça. L’autre midi, à la cafétéria du Centre où je travaille, une collègue n’arrêtait pas de se plaindre. Tellement qu’elle a fini par dire quelque chose que j’ai trouvé blessant. Je le lui ai fait savoir, d’ailleurs, sans ménagement. Là, elle m’a dit : « non, non, non, excuse-moi, ce n’est pas ça que je voulais dire ! » Mais alors, si ce n’est pas ça qu’elle voulait dire, pourquoi elle l’a dit ? Elle aurait pu tout simplement se taire.
– Elle ne pouvait pas se taire tant qu’elle ne trouvait pas le bon mot. Elle était en train de faire le tri dans sa tête et le mot qu’elle t’a dit t’a probablement blessée justement parce qu’il n’était pas le bon.

Les commentaires sont fermés.




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec