Portail BAnQ Nétiquette

Ce don que j’ai – 2

5 novembre 2015 par Gilbert Turp | Catégorie(s) : Non classé

Un homme aux tempes grises pige Blanc Dehors, de Martine Delvaux, dans la section des nouveautés. L’homme ouvre le livre dont le format tient bien dans sa main et le déplie. Il en fait flipper les pages, comme s’il s’attendait à ce qu’elles soient blanches, dedans. Mais le blanc est dehors, au pourtour même du livre, enveloppe de mémoire. Le père, dans cette histoire, a filé avant que la narratrice vienne au monde.
Le récit défile sous mes yeux, un vortex, une spirale qui m’aspire. Moi, mes parents, je les connais. Ils ont un nom. Lucien Bouchard et Lise Bissonnette, deux grands lecteurs. Depuis qu’ils m’ont conçue et élevée, ils n’ont jamais cessé de croire en moi et de se réjouir de me voir faire quelque chose de ma vie.
L’homme aux tempes grises s’ennuie peut-être de serrer un petit enfant sur son cœur. Je devine que tout-à-coup, le livre s’adresse au père en lui. Il semble se réjouir de parcourir la mémoire d’une fille qui sait faire quelque chose de sa vie. Au bout de quelques pages, il pose l’ouvrage ouvert sur sa poitrine et le serre dans ses bras. Il ne peut s’empêcher de murmurer tout seul, comme pour lui-même : quand mes enfants étaient petits, j’aimais les prendre sur mon cœur, comme ça, pour qu’ils sentent que j’étais là, sans conditions.

 

Les commentaires sont fermés.




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec