Mois : novembre 2015

Le train du jour – 2

Après-midi, il y avait une réunion de bibliothécaires et de direction à propos d’un amas inhabituel de plaintes au sujet d’un livre d’art. Un très beau livre, soigné et de qualité, sur l’œuvre d’un artiste qui travaille – entre autres –

Lire l'article

Cette nuit j’ai rêvé – 2 (Délire)

Cette nuit j’ai rêvé que j’entrais dans la maison de gens et je les surprenais en train de lire, assis dans l’escalier. J’entrais ensuite dans les maisons voisines et apercevais d’autres lecteurs et lectrices allongés sur le sofa, leur animal de

Lire l'article

Les gens sont des énigmes – 4

Elle a erré un moment du côté des revues spécialisées, l’air nerveux. Non, pas nerveux ; agité intérieurement. Car il n’y avait pas de signes visibles de ce qui l’agitait. Sinon sa façon d’errer, de feuilleter au hasard. Elle cherchait

Lire l'article

Le train du jour – 1

Comme bien d’autres grandes baies de par le monde, un train longe mes côtes. Ce train, qu’on appelle un peu tristement le « convoyeur » est l’image parfaite de la dynamique humaine qui me tient lieu de circulation sanguine. Ce

Lire l'article

Chère, chère France, mon silence plein de toi

Rutebeuf, François Villon, Joachim Du Bellay, Ronsard, Louise Labé Rabelais Montaigne Corneille, Molière, Racine Jean de Lafontaine, L’Abbé Prévost, Boileau, La Bruyère, Madame de Sévigné Descartes, Pascal, Montesquieu Marivaux, Beaumarchais Rousseau, Diderot, Voltaire Laclos, Sade Charles Fourier, Michelet Madame de

Lire l'article

L’amour des mots – 4

Je me demande si mon amour des mots ne me joue pas des tours. Plus je joue avec eux, plus je les tourne dans mon esprit pour en mirer la beauté, le sens et la portée, moins je suis certaine

Lire l'article

Belles jeunesses, faites attention à vous

Avant son accident, il fréquentait assidûment ma Grande Baie. Il aimait venir travailler ici sur sa maîtrise en urbanisme et rédiger ses rapports pour l’Office de Consultation en Urbanisme. Un garçon brillant, très engagé dans la défense des espaces publics,

Lire l'article

Les lettres de l’intranquillité

En 1963, elle quitte le Portugal toute seule. Elle n’a plus da famille et se retrouve, à 27 ans, libre de tout ce qui aurait pu la retenir. Elle débarque à Toronto où elle loge pendant 4 ans, mais sans

Lire l'article

Dans l’ascenseur – 5

– Des fois, les gens qui parlent beaucoup ont l’air de faire l’inventaire de tous les mots qui défilent dans leur tête dans l’espoir de voir passer le bon. Le bon mot, celui qui exprimerait parfaitement bien tout ce qu’ils

Lire l'article

Ce don que j’ai – 2

Un homme aux tempes grises pige Blanc Dehors, de Martine Delvaux, dans la section des nouveautés. L’homme ouvre le livre dont le format tient bien dans sa main et le déplie. Il en fait flipper les pages, comme s’il s’attendait

Lire l'article

Les gens sont des énigmes – 3

Celle que j’appelle la princesse indienne lit ses journaux tous les mardis, fidèle au poste près des grandes fenêtres, et même à sa chaise qui est libre pour elle, comme si elle lui était réservée. C’est une grande femme avec de très

Lire l'article

Microcosme – 2 (Identité)

Au moment de ma naissance, mon identité pouvait toujours se rapporter à mes qualités intrinsèques – mes fondations, architecture, textures et couleurs d’origine – mais mon identité s’est complexifiée depuis dix ans par les situations et les rencontres qui m’ont

Lire l'article