Portail BAnQ Nétiquette

Dans l’ascenseur (2)

1 octobre 2015 par Gilbert Turp | Catégorie(s) : Non classé

Deux femmes venant de directions différentes se dirigent vers les ascenseurs. Elles se sourient en se reconnaissant. Deux amies, visiblement. Je condense leur dialogue qui se déroule moitié devant les ascenseurs et moitié dedans.
– Salut toi, bien remise de la journée de grève d’hier ?
– Oui, ça allait. La professeur d’Ariane nous avait prévenus qu’il n’y aurait pas de service de garde. Alors, j’ai pu avertir et prendre congé du bureau sans que ça fasse un drame. D’ailleurs on a passé la journée ici. Ma fille adore la Grande Baie.
– Tu es venue hier et tu reviens ?
– Ariane ne me laissait pas en paix une seconde, on a pris des films au quatrième, on a joué au sous-sol, il y avait toutes sortes d’activités, mais quand c’était à mon tour de fouiner à mon goût pour me trouver quelque chose à lire, elle courrait partout, elle parlait fort, elle dérangeait tout le monde. Ariane tout craché, quoi. Et toi ?
– Moi, il fallait que je travaille hier, pas le choix. Ma mère est venue garder toute la petite famille chez nous. Elle était bien contente. Pendant ce temps-là, au travail, disons que l’atmosphère n’était pas jojo. Beaucoup de retards et d’absences. Sur le fond, je suis d’accord avec les professeurs, mais essaye d’expliquer ça à mon patron…
– Si toutes les écoles faisaient la grève pendant une semaine, la société serait complètement dysfonctionnelle. Le gouvernement serait bien obligé de se rendre compte que ça ne va pas…
– Ça n’arrivera pas, les enseignantes ont bien trop de cœur.
– C’est par le cœur qu’elles se font avoir aussi.
– Oui, et quand un climat de travail devient aussi dur, ça fait peur.

Les commentaires sont fermés.




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec