Portail BAnQ Nétiquette

Actualités archivistiques

11 février 2019 par Interactions   Pas de commentaires

La description ou l’indexation participative sont parfois présentées comme un moyen de démocratiser l’accès au patrimoine. Le journal Museum Management and Curatorship vient de publier un article portant sur une analyse du profil des participants à différents projets de description participative. L’article démontre que l’objectif de démocratisation n’est pas nécessairement atteint.

 

Geof Huth propose dans son blogue Anarchivist un texte sur la complexité de faire l’évaluation de documents numériques et de bien comprendre leur contexte de création. Il est intitulé : Records as Organism, Records as Ecosystem.

 

Le blogue Records Toolkit des Archives of New Zealand a publié un billet sur le transfert de documents numériques aux archives : Digital transfer work and guidance refresh.

 

Comment contribuer modestement au débat démocratique et à la préservation de la mémoire collective à l’ère numérique? Quelques actions menées par l’Association des archivistes francophones de Belgique. Ce texte de Marie-Laurence Dubois, présidente de l’Association des archivistes francophones de Belgique, a été publié sur le blogue Convergence.

 

En matière de diffusion d’archives, le mémoire de maîtrise de Diana Walton est maintenant accessible sur le site Papyrus de l’Université de Montréal. Il porte le titre de : Stratégies pour encourager et soutenir l’exploitation des archives par des artistes dans les centres et les services d’archives au Québec.

 

Si les questions d’évaluation pécuniaire vous intéressent, le blogue Convergence publie un texte sur le sujet : L’évaluation monétaire dans le tournant du numérique : perception et évolution selon Marcel Caya.

 

L’état de l’Alaska a mis à jour son manuel de politiques et procédures en matière de gestion documentaire. Ce document est intéressant pour voir comment d’autres gouvernements présentent les éléments essentiels reliés à la gestion documentaire chez eux.

 

Un nouveau guide a été produit pour enrichir les contenus dans Transkribus. Il permet d’indiquer des éléments de structures dans un texte manuscrit : paragraphe, entête, pied de page, etc. L’objectif est qu’à terme Transkribus puisse lui-même reconnaître ces éléments de structures dans un texte. Rappelons que Transkribus est un logiciel collaboratif de reconnaissance des caractères manuscrits.

 

Le blogue Patrimoine, histoire et multimédia a publié cette nouvelle : Search a mis en ligne la collection Maine, Tombstone Inscriptions, Surname Index, 1620-2014. Cet index vous permettra peut-être de trouver où a été inhumé un membre de votre famille. Chaque fiche, outre le nom de la personne inhumée, peut contenir des informations comme la date de naissance et de décès. Notez que l’accès à l’index est libre, mais pour voir les images, vous devez créer un compte Family Search (c’est gratuit).

 

Le blogue Convergence partage une expérience de sauvegarde d’archives : celles du Festival western de Dolbeau-Mistassini par la Société d’histoire et de généalogie Maria-Chapdelaine.

 

L’organisme responsable de la gestion documentaire de l’état du Texas, State and Local Records Management Division, a publié sur son site un bilan d’expérience sur la réorganisation des disques durs partagés du service. On y donne aussi accès à des outils qui ont été utilisés pour réaliser le « ménage ».

 

Qu’est-ce qui permet à des documents de devenir des archives? C’est en gros la prémisse de la réflexion livrée par Geof Huth sur l’évaluation et la sélection des documents d’archives.

 
Note : les textes en italique sont copiés des nouvelles consultées.
 
Annie Labrecque
Technicienne en documentation, BAnQ


Catégorie(s) : Vie professionnelle

Actualités archivistiques

9 janvier 2019 par Interactions   Pas de commentaires

Et si l’ordinateur déchiffrait les écritures anciennes? Le projet HIMANIS explore la reconnaissance par ordinateur des écritures anciennes et la recherche en plein texte dans des sources manuscrites médiévales; les Archives nationales y collaborent avec leur corpus des registres de la chancellerie royale des années 1302-1483. Telle est l’introduction de la nouvelle publiée dans le bulletin no 44 des Archives nationales de France à la section nos métiers. Si votre curiosité a été piquée, vous pouvez consulter le site du projet.

 

Le blogue Archives, livres, manuscrits et autres supports de l’information publie un texte de Romain Fontaine intitulé : Pourquoi la déontologie est-elle absente du discours des archivistes? Retour sur trois enquêtes ethnologiques en archives publiques par [l’anthropologue] Anne Both.

 

Strategis Policy Institute vient de publier le rapport Protecting the digital evidence of who we areLe texte explique la nécessité et l’importance de protéger adéquatement les documents numériques essentiels à la définition de qui nous sommes comme peuple des cyberattaques.

 

Sur le site de l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques, on retrouve le mémoire de maîtrise d’Alexandre Vieira : Archiver les Big Data : un enjeu pour l’archiviste d’aujourd’hui ou de demain? En voici le résumé : « Le numérique s’est imposé dans la plupart des secteurs d’activités. Le métier de l’archiviste ne fait pas exception. Si ce dernier a bien su prendre le fameux « tournant du numérique » (si bien qu’on parle aujourd’hui d’archivage numérique), quand est-il de son rapport au phénomène des Big Data? Composante incontournable de notre société où tout est de plus en plus quantifiable, le Big Data challenge l’archiviste dans la mesure où il représente un vrac informationnel énorme à gérer et organiser, afin d’extraire des signaux d’informations présents dans ces grands ensembles de données a priori dépourvus de signification. Nous apportons ici une esquisse d’archivistique des métadonnées : d’une part afin de proposer un modèle fonctionnel pour l’archivage des Big Data, et d’autre part pour montrer en quoi l’archiviste a tout à fait sa place parmi les acteurs plus connus des sciences/management des données. »

 

Lors de la XVIe journée d’archivistique d’Angers tenue en février dernier, une conférence sur la déontologie archivistique en matière de diffusion a été prononcée par monsieur Bruno Ricard, sous-directeur de la communication et de la valorisation des archives au Service interministériel des Archives de France. On peut en lire un compte rendu sur le blogue ALMA.

 

Les Archives nationales viennent de lancer le logiciel Adamant dédié à l’archivage des documents nativement numériques. Au-delà des missions traditionnelles de collecte et de conservation, ce nouvel outil a pour ambition de faciliter la réutilisation des archives publiques. Le site Archimag a publié le 14 décembre dernier un article à ce sujet. Ce logiciel est l’un des cinq projets du programme VITAM.

 

Les Archives générales du Royaume [Belgique] et les Archives de l’État dans les Provinces ont fait paraître la brochure Moisissures : prévention et lutte.

 

Le no 18 du Cri (décembre 2018), le bulletin du Portail international archivistique francophone, est maintenant disponible.

 

En matière d’accès aux archives, un mémoire de maîtrise a été publié. Intitulé Accessing Manitba’s archives: exploring the status and response to freedom of inforation and protection of privacy rights at the Archives of Manitoba, le mémoire tente d’expliquer en quoi la lourdeur de la loi sur l’accès et du système implanté pour l’administrer affecte l’accessibilité des archives pour les citoyens et explore des méthodes pour améliorer le tout.

 

Le blogue The Ancestor Hunt publie le texte Historical French American Newspapers Online. On y fait la courte liste de journaux francophones publiés aux États-Unis et disponibles en format numérique.

 

Les Archives de la Nouvelle-Zélande ont publié un court document intitulé : Cloud services:  Information and records management considerations. Le document reflète le contexte législatif néozélandais.

 

Si vous vous intéressez à l’indexation des documents d’archives, la thèse de doctorat en science de l’information Vocabulaire employé pour l’accès thématique aux documents d’archives patrimoniaux : étude linguistique exploratoire de termes de recherche, de description, d’indexation a été préparée par Laure-Amélie Guitard et est accessible sur le site de l’Université de Montréal.

 

Le portail France Archives a mis en ligne des films pédagogiques sur la conservation préventive. Les trois premiers portent sur les moisissures. D’autres films suivront.

 

Le ministère français de la Culture célèbre en 2019 son 60e anniversaire. Tout au long de l’année, on pourra lire sur le blogue Politiques d’histoire du Comité d’histoire du ministère des textes portant sur des dates marquantes des soixante dernières années. On y retrouve ainsi le texte que Christine Nougaret, professeure d’archivistique, a publié : 3 janvier 1979 : promulgation de la loi sur les archives.

 

Note : les textes en italique sont copiés des nouvelles consultées.

 

Annie Labrecque

Technicienne en documentation, BAnQ


Catégorie(s) : Vie professionnelle

Une fiche d’information sur l’infonuagique

15 juin 2018 par Interactions   Pas de commentaires

La Direction générale des Archives nationales  (DGAN) de Bibliothèque et Archives nationales du Québec dévoile aujourd’hui une nouvelle fiche d’information sur l’utilisation de l’infonuagique destinée à l’ensemble des organismes publics québécois.

Devant l’engouement des dernières années pour l’utilisation de services en infonuagique, et afin de bien orienter les efforts des organismes publics dans la conservation de leurs documents numériques, cette fiche sommaire et concise présente en quelques lignes une série de conseils et recommandations sur l’hébergement de fichiers et de données sur des serveurs à distance.

Les recommandations émises par la DGAN tiennent compte de la Loi sur les archives et des autres législations qui régissent la gestion de l’information des organismes publics, sans oublier les orientations du Secrétariat du Conseil du Trésor en la matière.

Le document contient quatre sections: une présentation générale, quelques définitions, les recommandations et des références intéressantes sur le sujet.

Nous vous invitons à consulter le document disponible sur le Portail de BAnQ pour plus de détails.

 

Le comité de rédaction


Catégorie(s) : Législation et environnement réglementaire et normatif, Vie professionnelle

Enquête exploratoire sur les tâches des spécialistes de l’information

23 avril 2018 par Interactions   2 Commentaires

Un groupe de travail, regroupant des membres de plusieurs associations professionnelles (dont l’AAQ, l’APTDQ, l’ASTED, la SLASEC) ainsi que du milieu universitaire, travaille actuellement à produire un référentiel de compétences des spécialistes de l’information québécois.

Dans le cadre de nos travaux, nous avons préparé un sondage qui nous permettra de dresser un portrait global des principales tâches des spécialistes de l’information. Nous avons besoin de vous pour y arriver.

Ce court sondage ne vous prendra que quelques minutes et nous aidera à mieux comprendre la réalité actuelle des postes en milieux documentaires.

Le sondage sera ouvert jusqu’au 18 mai 2018.

Mais pourquoi attendre ? Répondez-y dès maintenant ! Pour ce faire, veuillez cliquer sur ce lien.

Nous vous remercions d’avance pour votre participation.

 

Le comité de rédaction


Catégorie(s) : Vie professionnelle

Research in Archival Multiverse : de l’Australie au Québec

15 mars 2018 par Interactions   Pas de commentaires

Sous la direction d’Anne J. Gilliland, Sue McKemmish et Andrew J. Lau, la communauté archivistique australienne met à notre disposition un ouvrage de 980 pages strictement dédié à la recherche en archivistique: Research of Archival Multiverse. Le prix d’achat de l’ouvrage papier avoisine les 100 dollars américains, mais la version PDF est offerte en téléchargement sur le site Open Access Publishing of European Network. Ainsi vous avez accès, à titre gratuit, à une somme archivistique qui nous oblige – encore une fois – à constater que l’Australie constitue une pays incontournable pour ceux et celles qui s’intéressent au développement de l’archivistique.

L’ouvrage est structuré en cinq parties. Après une première partie introductive, les auteurs se penchent, en deuxième partie, sur le contexte intellectuel de l’archivistique et son cadre théorique. En troisième partie, ils abordent les applications des méthodes de recherche dans les études archivistiques. La quatrième partie est réservée à diverses études de cas. Enfin, en cinquième et dernière partie, on présente aux lecteurs les notices biographiques des 39 auteurs qui ont participé à la rédaction de cet ouvrage magistral.

Nous portons donc cet ouvrage à la connaissances de la la communauté des archivistes du Québec et nous l’invitons à se le procurer.

Si l’archivistique australienne fait preuve d’un dynamisme certain, le Québec n’est pas en reste. En effet, chez nous, le Groupe interdisciplinaire de recherche en archivistique (GIRA) oeuvre depuis plus de 30 ans à la réalisation de recherches en archivistique. À cet effet, nous vous invitons déjà à inscrire à votre agenda la date du 30 novembre 2018. À cette date se tiendra le prochain colloque du GIRA. Le thème de cette 8e édition sera : État, conditions et diffusion de la recherche en archivistique. Pour obtenir une information préliminaire sur le contenu de ce colloque, veuillez consulter la page Web consacrée à cet événement qui permettra de mesurer, entre autres choses, l’état de la collaboration entre archivistes et chercheurs dans le développement de notre discipline au Québec.

Research in the Archival Multiverse / Anne J Gilliland, Sue McKemmish, and Andrew J. Lau, (Eds.). Clayton, VIC., Australia: Monash University Publishing, 2017, 1072 p.

 

DANIEL DUCHARME, archiviste – BAnQ Vieux-Montréal


Catégorie(s) : Vie professionnelle

Restructuration à la Direction générale des Archives de BAnQ

15 février 2018 par Interactions   Pas de commentaires

La Direction générale des Archives nationales (DGAN) de BAnQ procède à une réorganisation qui prendra effet le 1 mars 2018. L’harmonisation des façons de faire, l’évolution technologique et les demandes croissantes d’utilisation des archives nous incitent à revoir l’ensemble de nos opérations.

La nouvelle structure sera composée de trois directions :

1) La Direction des régions, sous la responsabilité de Valérie D’Amour. Cette direction aura comme principaux mandats:

– La gestion des ressources humaines, financières et matérielles nécessaires aux activités d’acquisition, de traitement, de conservation et de diffusion des archives dans les centres suivants :

  • BAnQ Sept-Îles
  • BAnQ Sherbrooke
  • BAnQ Trois-Rivières
  • BAnQ Rouyn-Noranda
  • BAnQ Saguenay
  • BAnQ Gatineau
  • BAnQ Rimouski
  • BAnQ Gaspé

– La normalisation des processus et des outils archivistiques;

  • La gestion des projets et des solutions technologiques en concertation avec la Direction générale de l’information et des télécommunications;
  • La coordination et la gestion des demandes d’accès et de droit d’auteur;
  • La gestion des programmes de financement liés aux archives privées et au soutien aux services d’archives privées agréés.

2) La Direction de BAnQ Vieux-Montréal, sous la responsabilité d’Hélène Fortier. Cette direction aura comme principaux mandats :

– La gestion des ressources humaines, financières et matérielles nécessaires aux activités d’acquisition, de traitement, de conservation et de diffusion des archives de BAnQ Vieux-Montréal;

  • La coordination des activités archivistiques en matière d’archives privées, civiles et judiciaires;
  • La coordination de la programmation culturelle et des événements publics en concertation avec la Direction des communications, des relations publiques de la visibilité numérique;
  • Le déploiement de l’offre de services, sur place et à distance, aux différentes clientèles.

3) La Direction de BAnQ Québec, sous la responsabilité de Martin Lavoie. Cette direction aura comme principaux mandats :

  • La gestion des ressources humaines, financières et matérielles nécessaires aux activités d’acquisition, de traitement, de conservation et de diffusion des archives de BAnQ Québec;
  • La coordination des activités archivistiques en matière d’archives gouvernementales et décentralisées;
  • L’application de la Loi sur les archives auprès de tous les ministères et organismes assujettis;
  • L’offre de soutien-conseil auprès des ministères et des organismes publics.

Nous sommes confiants que la nouvelle structure annoncée aujourd’hui assurera une meilleure cohérence et la continuité des activités archivistiques, une reconnaissance de la réalité et du rôle des régions au sein de BAnQ, une prise en charge plus efficiente des projets de transformation numérique et une accélération de la normalisation des pratiques archivistiques.

 

HÉLÈNE LAVERDURE
Conservatrice et directrice générale des Archives nationales
Direction générale des Archives nationales
Bibliothèque et Archives nationales du Québec


Catégorie(s) : Vie professionnelle

Actualités archivistiques du Web – janvier 2018

15 janvier 2018 par Interactions   1 Commentaire

À l’occasion de la parution des ouvrages d’Édouard Bouyé (« L’archiviste dans la cité : un ver luisant, 2017 » et de Bruno Galland (« Les archives », coll. Que sais-je ?, 2016), l’École des chartes a organisé une table ronde sur le thème des : « Les archives, quoi de neuf ? ». On peut voir l’intégralité de cet événement sur YouTube

Damien Leduc, du magazine M (Le Monde), explique le projet patrimonial de l’historien Frédéric Kazan appelé The Venice Time Machine. Un projet gigantesque qui cherche à préserver la mémoire des citoyens du passé par une vaste opération de numérisation et de traitement des données.

Le programme Mémoire du Monde de l’Unesco s’intéresse à la Côte d’Ivoire afin de favoriser la préservation du patrimoine documentaire ce de pays.

Le site de la télévision TVO (Ontario) consacre un article au départ à la retraite de notre collègue Michel Prévost, archiviste en chef de l’Université d’Ottawa.

Un journal de Victoriaville annonce l’entente de partenariat entre Archives Bois-Francs et Cascades.

Sur le site de Cambridge University (U.K.), on annonce que les archives d’Isaac Newton sont inscrites au registre de Mémoire du Monde de l’Unesco.

Dans un article du Devoir, François Desjardins pose la question suivante : Que doit faire une organisation quand des renseignements personnels disparaissent ?

Dans la Revue électrique suisse de science de l’information (RESSI), vous pourrez lire un article très inspirant « Les Archives démocratiques » d’Andreas Kellerhals, directeur général des Archives fédérales suisses.

L’Association vaudoise des archives (AVA) a rendu publiques ses recommandations sur la gestion électronique des documents, lesquelles ont été validées par les Archives cantonales vaudoises (Suisse).

Sur le site de Global Security Mag, Emmanuel Faure présente les tendances clés et perspectives de la gestion documentaire en 2018.

L’Association des archivistes français diffuse un Guide d’archivage pour les hôpitaux et établissements de santé.

Dans l’Humanité, on appelle à mener un débat « essentiel » sur les archives « essentielles »… 

Sur le blogue Le regard de Janus, un billet fort intéressant sur Twitter intitulé : « Archives de Twitter : retour à la normale (archivistique)? »

Le portail de la Radio télévision belge francophone (RTBF), un reportage sur les archives d’Albert Einstein qui seront pour la première fois exposées en Extrême-Orient.

 

JEAN-PHILIPPE ASSELIN, technicien en documentation – BAnQ Québec
Avec la collaboration du comité de rédaction


Catégorie(s) : Vie professionnelle

Sondage sur l’état de la gestion documentaire dans les organismes publics centralisés du gouvernement du Québec

4 janvier 2018 par Interactions   3 Commentaires

La Direction générale des Archives nationales de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) sollicite la participation des organismes centralisés du gouvernement du Québec à un sondage. Celui-ci a pour but de dresser un portrait de la gestion de l’information dans les ministères et organismes et de mieux connaître leurs besoins et leurs attentes en matière d’aide-conseil.

Les informations colligées permettront à BAnQ de bonifier ses outils d’aide-conseil et d’adapter ses interventions en fonction des besoins réels des ministères et organismes.

Le sondage est constitué d’une quarantaine de questions divisées en sept thématiques :

1.  Renseignements généraux
2.  Outils et moyens
3.  Classification
4.  Calendrier de conservation
5.  Logiciel de gestion documentaire
6.  Versement d’archives (disposition)
7.  BAnQ et vous.

La durée estimée pour répondre au questionnaire est d’environ 25 minutes. Pour toute question, les répondants sont invités à communiquer avec l’archiviste de BAnQ responsable de leur organisme.

La période déterminée pour la réception des réponses est du 15 décembre 2017 au 26 janvier 2018.

Les réponses aux questions sont strictement confidentielles. BAnQ s’engage à ne pas les diffuser ni les publier. Les données recueillies serviront à la production d’un rapport interne dont les grandes lignes pourraient faire l’objet d’une présentation ultérieure.

Votre participation nous est indispensable afin de dresser un portrait réaliste de la situation de la gestion documentaire dans votre organisme.

Nous vous remercions d’avance pour votre précieuse collaboration.

 

La Direction générale des Archives nationales de BAnQ


Catégorie(s) : Outils de gestion : calendrier de conservation, plan de classification, profil de métadonnées, Vie professionnelle

Actualités archivistiques du Web – décembre 2017

15 décembre 2017 par Interactions   Pas de commentaires

Sur le blogue « Historiquement logique ! » d’Éric Veillette, on peut lire un billet sur l’importance des archives judiciaires dans l’interprétation des procès.

Sur Archives 21, un billet de François Cartier intitulé Les trois clés de la description : contexte, contexte, contexte

Dans le périodique web Droit-Inc, Jean-François Parent croit que le temps du greffe électronique est enfin venu

L’émission « Tout le monde en parlait », dont les reportages sont basés sur les archives de la société, quitte les ondes de Radio-Canada. Une bien triste nouvelle

L’Association des archivistes français (AAF) s’élève contre la volonté de l’État de se désengager de son rôle dans la constitution du patrimoine archivistique de la France. Un questionnement sur l’évaluation s’ensuit…

Frédéric Clavert, dans L’histoire contemporaine à l’ère numérique, partage les inquiétudes de l’AAF sur la volonté de l’État de réformer certaines institutions, dont les archives, en mettant en avant cette notion – qu’il juge ambivalente – de « archives essentielles ».

Sur le site Arcateg (Archivage par catégorie), on en apprend davantage sur la méthode d’archivage managérial (gestion des documents) élaborée par Marie-Anne Chabin.

Sur le blogue de Bibliothèque et Archives Canada, un billet de Faye Lemay sur la préservation des archives numériques.

Sous le titre d’Embrouille, Marie-Anne Chabin réagit à sa manière à la notion d’archives essentielles mise de l’avant pour l’État français.

Dans la revue numérique Digital Libraries & Information Science, un article très complet de Catherine Muller sur le document numérique au XXIe siècle.

Suite au décès de Johnny Hallyday plus tôt cette semaine, un article paru dans Archimag fait état du corpus documentaire constitué par le chanteur français tout au long de sa carrière.

Sur le site CISION, un communiqué de presse nous apprend que « Bibliothèque et Archives Canada lance le cycle de financement 2018-2019 du Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire ».

Sur Convergence, le blogue de l’Association des archivistes du Québec, nos collègues Catherine Dugas, Justine Fraser et Francis Rancourt font un retour d’expérience sur le Jeux de piste, une activité grand public qui s’est déroulée dans plusieurs villes du Québec dans le cadre des 50 ans de l’AAQ.

Sur le blogue Transarchivistique, Marie-Anne Chabin pose la question qui tue : « L’archivage a-t-il de l’avenir ? » 

Sous la signature d’Antoine, le blog Les archives et le Web diffuse un document qui revient sur la notion d’archives essentielles.

Sur le site de France Culture, on peut accéder à une série de quatre podcasts sur le métier d’archiviste.

Sur le portail du gouvernement suisse, le Conseil fédéral présente une ordonnance, en vigueur dès février 2018, relative à la numérisation accélérée des actes authentiques électroniques (AUE). 

 

JEAN-PHILIPPE ASSELIN, technicien en documentation – BAnQ Québec
Avec la collaboration du comité de rédaction


Catégorie(s) : Vie professionnelle

Actualités archivistiques du Web – novembre 2017

15 novembre 2017 par Interactions   Pas de commentaires

Notre collègue Suzanne Girard a exprimé son opinion dans Le Nouvelliste de Trois-Rivières : L’utilité des archives, qui s’en soucie ?

Le Secrétariat général des ministères sociaux en France lance un projet ayant pour but de préserver la mémoire des politiques sociales.

L’Institut de la statistique du Québec a publié récemment un État des lieux sur les métadonnées relatives aux contenus culturels. L’ouvrage traite entre autres des principaux constats et des défis liés à l’utilisation des métadonnées.

Une équipe de 120 chercheurs, aidée d’étudiants et de bénévoles, ont mené à terme le projet de numérisation de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert. La mise en ligne de cet ouvrage central de l’époque des Lumières au XVIIIe siècle aura pris six ans à cette équipe. La consultation est gratuite et ouverte à tous. (Ouvrir le lien avec Mozilla Firefox ou Google Chrome).

Notre collègue Jean Leblanc, archiviste à l’arrondissement Outremont de Montréal, participe à une mission en Haïti qui consiste à élaborer une méthode pour la numérisation du registre foncier de Port-au-Prince. Veuillez lire l’article paru dans le journal Métro.

Sur le site de Radio-France International, un article de Nicolas Falez sur les archives de la diplomatie française. Il commente la parution de l’ouvrage Les archives secrètes du Quai d’Orsay

Sur son blogue, Marie-Anne Chabin s’interroge sur le contenu numérique du fonds Jacques Chirac acquis par les Archives nationales de France. Quelle est la place des courriels dans les archives historiques ? Un billet qui ne manque pas d’intérêt

Dans Recherche d’ID, le carnet de recherche des étudiants en maîtrise en sciences de l’information de la Haute école de gestion de Genève, Sandrine Anderführen, Eugénie Iacconi et Patrizia Romagnoli présentent un billet sur la gestion des données de recherche dans le milieu académique

Geneviève Guilbault, députée nouvellement élue dans la circonscription de Louis-Hébert, déplore que son prédécesseur n’a laissé aucun document afin qu’elle puisse effectuer le suivi de certains dossiers. Voir le reportage à ce sujet sur le site d’Ici Radio-Canada.

Sur le site Digital Libraries & Information Science, on présente un projet sur la collecte de sites Web autopubliés sur le passé intitulé Euchronie : un projet collaboratif francophone inscrit dans les humanités numériques. Ne manquez pas aussi de visiter le site Euchronie : c’est passionnant.

Sur Xalima, un site d’actualités au Sénégal, Denis Ndour présente un article sur un projet de Loi pour garantir l’accès à l’information.

Commentant la récente publication de l’État des lieux sur les métadonnées relatives aux contenus culturels par l’Institut de la statistique du Québec, Jonathan David offre un billet de blogue fort pertinent à ce sujet dans Convergence.

Le Gouvernement du Canada exposait récemment une série de principes visant à guider la conception numérique au sein du gouvernement canadien. L’objectif étant entre autres de structurer la gestion des renseignements et des technologies.

Sur le site des Infostratèges, Didier Frochot signe un billet intitulé Vers la gouvernance des données à caractère personnel dans les entreprises

Sur le blogue ARCATEG (Archivage par catégorie), Marie-Anne Chabin se demande : Qu’est-ce qu’un registre ? 

Un article paru dans Archimag cette semaine fait mention de cette époustouflante nouvelle bibliothèque chinoise construite en trois ans et renfermant 1,2 millions de volumes. Pour jeter un œil sur la galerie d’image provenant de l’agence d’architecture MVRDV. (Veuillez sélectionner « View Gallery »)

La Society of American Archivists (SAA) a récemment pris position dans le dossier des images et vidéos enregistrées par les caméras portées par les policiers en service. Selon la SAA, ces données devraient être traitées comme des archives publiques et être accessible en accord avec le principe de transparence gouvernementale.

 

JEAN-PHILIPPE ASSELIN, technicien en documentation – BAnQ Québec
Avec la collaboration du comité de rédaction


Catégorie(s) : Vie professionnelle




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec