Actualités archivistiques

Les Archives nationales du Royaume-Uni ont une section de leur portail qui est consacrée à des ressources éducatives. Lors d’une analyse de leur utilisation, le personnel s’est rendu compte que les enseignants et les élèves utilisaient essentiellement les transcriptions des documents originaux numérisés. Quelles sont les barrières à l’utilisation de documents originaux et comment faire pour en stimuler l’utilisation? Le texte publié sur le blogue des Archives nationales répond à ces questions.

 

Sur le blogue Convergence, on retrouve un texte d’Antony Belin intitulé : Dématique et SAE (22) : La Fonction conservation sécurisée des données (2) – Processus de gestion des durées de communicabilité. Petit avertissement par contre : Les articles de loi cités ici font référence au contexte juridique français.

 

Le texte Archives as a Service: From Archivist as Producer and Provider to Archivist as Facilitator and Enabler est disponible sur la plateforme LIS Scholarship Archives Works. C’est aussi un chapitre d’un mélange qui sera publié cet automne en l’honneur de l’archiviste états-unien Mark A. Greene.

 

Le blogue Convergence nous propose cet article : Une nouvelle plateforme sur les Archives éditoriales. Entretien avec Anthony Glinoer. La revue Archimag publie aussi un court article sur le lancement de cette plateforme.

 

La Chaire de recherche en histoire religieuse du Canada de l’Université Saint-Paul diffuse sur son portail un inventaire des documents d’intérêt canadien dans les archives et les bibliothèques de Rome. Le lien vous amène sur la page présentant le projet. La colonne de gauche permet d’accéder aux différents instruments de recherche qui en découle.
 

La Society of American archivist propose une trousse pour aider les archivistes lors de la collecte d’archives témoignant d’une catastrophe. Vous pourrez en apprendre plus sur le sujet et voir les ressources proposées en consultant l’article : Documenting in Times of Crisis: A Resource Kit.

 

Se servir de l’infonuagique et de l’intelligence artificielle pour faire sa gestion documentaire, c’est le pari qu’a pris l’Australian Human Rights Commission (AHRC). Intrigué? Lisez l’article suivant : Human Rights Commission scoops AI for records management: Artificial intelligence used to classify electronic documents.

 

Pour les personnes qui s’intéressent aux entrepôts de données fiables, le document Core Trustworthy Data Repositories Extended Guidance, version 1.1 datée de juin 2018 et accessible sur le site de CoreTrustSeal, vient d’être traduit en français.

 

La Society of American Archivist vient de lancer sa deuxième saison de la baladodiffusion Archives in Context. Ces émissions ont pour objectifs de mettre en valeur la littérature archivistique et les technologies utilisées de même que les archivistes qui ont contribué à ces deux éléments.

 
Note : les textes en italiques sont copiés des nouvelles consultées.
 
Annie Labrecque
Technicienne en documentation, BAnQ