Actualités archivistiques

Les Archives municipales de Menton (France) organisent cet été une exposition en plein air. Répartie sur cinq sites, les visiteurs pourront voir une soixantaine de panneaux, contenant plus de 70 photographies choisies parmi les fonds conservés et accompagnées de courts textes. Une façon originale d’atteindre un large public.
 

Comment évaluer les risques associés à la conservation d’archives numériques? Le blogue des Archives nationales du Royaume-Uni nous présente la solution qu’ils ont utilisée pour ce faire.
 

À l’occasion du 75e anniversaire du Débarquement de Normandie, voici quelques textes de blogues qui ont été publiés pour commémorer l’évènement et mettre en valeur des archives concernant ce moment historique. Commençons par le texte de nos collègues de Bibliothèque et Archives Canada : Le jour J et la campagne de Normandie : 6 juin – 30 août 1944. Les Archives nationales des États-Unis y vont de deux billets : An Unforgettable Day, que l’on retrouve sur le blogue Pieces of History et 75th Anniversary Of D-Day sur The Unwritten Record. Celui des Archives nationales du Royaume-Uni s’intitule : The ‘Great Crusade’: D-Day, Operation Overlord and the invasion of occupied north-west Europe.
 

Sur le blogue Convergence, l’archiviste Mylène Bélanger partage son expérience de préparation d’un départ pour un congé de maternité et le retour en poste après.
 

La fondation pour l’éducation d’ARMA International vient de publier un texte sur la technologie des chaînes de blocs et la gestion documentaire. On tente de répondre, entre autres, aux questions suivantes : Qui est propriétaire du document? Quel est son délai de conservation? Comment est-il détruit s’il doit l’être? Le texte est disponible en anglais.
 

Undateables – methods for determining date ranges for born-digital documents when file system dates go bad est un texte publié sur le blogue de l’organisme Digital Preservation Coalition.
 

Sous la plume d’Emily Lonie, rédactrice du blogue Things I’m Fonds Of, vous trouverez son compte-rendu de la conférence 2019 de l’Association des archivistes canadiens : Archival Origins: ACA 2019 Toronto.
 

Concluons ces nouvelles par une détente archivistique de Lionel Vanvelthem : une histoire dont vous êtes le héros! Vous êtes archiviste et dans un souper de famille on vous demande ce que vous faites. La suite dépend des options que vous choisirez! Cette histoire dont vous êtes le héros a été créée à l’occasion de la journée internationale des archives.
 

Pourquoi parler de déontologie? C’est le titre de la conférence donnée par Damien Hamard pour l’ouverture de la XVIe journée d’archivistique d’Angers, dont le résumé a été publié sur le blogue ALMA.
 

Différents comptes-rendus de conférences tenues lors du 48e congrès de l’Association des archivistes du Québec sont maintenant publiés : La préservation des logiciels, Médias sociaux : y penser stratégiquement aujourd’hui pour en profiter demain, Penser les archives éditoriales et la complémentarité de deux outils de gestion de données, Table ronde sur les enjeux et les défis du numérique en milieu universitaire : implantation de la gestion documentaire. On retrouve aussi un compte-rendu pour deux conférences ayant abordé les changements qui s’opèrent dans la profession d’archiviste : Les raisons d’être de l’archiviste : Qu’est-ce que l’offre d’emploi peut nous apprendre sur l’avenir de notre profession? et Attache ta tuque! Les milléniaux débarquent dans les postes de cadre en gestion de l’information (GI) dans le billet : L’avenir de l’archiviste abordé autrement. Le compte-rendu de la conférence Humanités numériques et archives : le paradigme qui continue d’émerger a aussi été mis en ligne.
 

Sous la thématique « Chronique d’archives », on retrouve sur le blogue Histoire engagée un texte sur l’utilisation des récits d’infirmières canadiennes en milieu autochtones pour documenter l’histoire du colonialisme canadien et américain.
 

Aux États-Unis, un groupe gestionnaire de documents administratifs de différents ministères et organismes a préparé un outil d’analyse des coûts et bénéfices d’un projet de numérisation.
 

Un article publié dans le Washington Post pose cette question (traduction libre!) : « Les Archives nationales conservent des milliards de documents écrits à la main. Avec la perte graduelle de la capacité à lire l’écriture cursive, qui pourra consulter et utiliser ces documents? » Quelques solutions en application aux États-Unis sont abordées dans l’article.
 

Avec la disparition graduelle des équipements de lecture pour les bandes magnétiques, entrons-nous dans une course contre la montre pour les numériser? Cela semble être le cas en Australie comme le témoigne cet article : Decades of history could be ‘erased from Australia’s memory’ as tape machines disappear, archivists warn.
 

BAnQ a récemment mis en ligne ce document : La numérisation des documents administratifs : méthodes et recommandations.
 

En Australie, l’État du Queensland vient de publier un outil pour l’évaluation de la maturité des pratiques de gestion documentaire des ministères et organismes de l’état.
 

More Voices, New Sources: Using Historical Documents to Diversify a Survey Syllabus. Ce texte de Bathsheba Demuth, donnant un cours sur l’histoire de l’environnement et de la société, raconte comment elle est parvenue à étoffer, avec l’aide de ses étudiants, son offre de sources primaires pour enrichir son cours.
 

Avec leur texte Le goût de l’archive à l’ère numérique, Frédéric Clavert et Caroline Muller nous proposent une réflexion sur les nouvelles façons d’appréhender les documents d’archives lorsque ceux-ci sont numérisés ou qu’on les photographie pour les consulter par la suite à la maison.
 

Note : les textes en italiques sont copiés des nouvelles consultées.
 

Annie Labrecque
Technicienne en documentation, BAnQ