Portail BAnQ Nétiquette

Actualités archivistiques du Web – juin 2016

12 juin 2016 par Interactions | Catégorie(s) : Vie professionnelle

EN 2012, l’UNESCO a demandé au Conseil international des Archives et à son partenaire le International Records Management Trust (IRMT), de développer et de présenter un programme pour la formation à la conservation numérique. Sur les quinze modules prévus au départ, deux ont été développés et ont été publiés ce mois-ci. Ils concernent les sujets suivants : initiatives actuelles et les métadonnées,  avec pour objectif de répondre aux besoins spécifiques de nos collègues travaillant en Afrique et dans les Antilles. Les modules eux-mêmes sont disponibles en anglais uniquement.

Le blogue de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) présente la première partie d’un texte sur les daguerréotypes. Il porte sur les marques des fabricants des plaques.

Voici la deuxième partie du texte sur la restauration des daguerréotypes présenté par BAC. Il concerne la détérioration des plaques de verres.

En France les changements législatifs proposés en matière de dématérialisation des registres d’état civil interpellent l’Association des archivistes Français (AAF). Le projet tel que présenté ne garantit pas la pérennité des actes authentiques. Un article est paru à ce sujet sur le site d’Archimag. Pour plus d’information, vous pouvez consulter le texte paru sur le site de l’AAF.

Sur le même sujet, la Suisse veut se doter d’ici la fin de 2017 d’un projet de loi Pour des actes authentiques sous forme électronique.

Un texte de Michel Héon dans le blogue Cotechnoe présente les sept raisons pour lesquelles le web sémantique devrait être au centre d’une politique du numérique.

Les recommandations de Memoriav (une organisation Suisse) pour la conservation numérique des films et vidéos sont disponibles en anglais.

Faisant suite aux fortes pluies tombées en France, le site Archimag a publié le 3 juin dernier un article faisant état des mesures de préventions mises en place en cas de crues des eaux et d’infiltrations. C’est un appel à la vigilance !

L’organisme Internet Archives a fait une consultation sur l’archivage du web à l’hiver dernier. Un résumé des constats effectués est disponible dans leur blogue, de même que le lien vers le rapport complet. Les textes sont en anglais

Actuellement, toute structure administrative publique belge est confrontée à un environnement de gestion hybride de ses documents, sur supports papier ou électronique. L’absence d’une politique claire de gestion et de préservation de documents hétérogènes, le flou juridique et le manque de moyens sont à l’origine de problèmes qui entravent l’efficacité des services publics en entrainant confusion, perte ou redondance d’informations, gaspillage de ressources et insécurité juridique. Dans ce contexte aux implications multiples, le projet de recherche HECTOR a pour objectif de proposer un modèle de gestion hybride des archives courantes et intermédiaires en vue d’un e‑gouvernement efficace, fiable et sécurisé. Les résultats de ce projet de recherche sont disponibles en ligne.

Pour le maintien de la mémoire sociétale : la pertinence de l’évaluation à l’ère du numérique tel est le titre d’un travail de Stépĥanie Laliberté, étudiante à la maîtrise à l’EBSI.

Des archivistes appliquent l’expertise des sciences judiciaires en matière de récupération de document électroniques aux documents informatiques obsolètes. Ils ont développé un logiciel libre pour ce faire. L’article, en anglais, a été publié dans le journal Nature, vol. 534, no 7605.

Marianne Chabin a mis en ligne sur son blogue une réflexion sur « l’archivobésité ».

BAC diffuse la Stratégie canadienne de numérisation du patrimoine documentaire.

Les Archives publiques de l’Ontario annonce un partenariat avec Ancestry pour la mise en ligne des enregistrements de mariage et de décès. Depuis le 4 juin, les mariages de 1933 et 1934, de même que les décès de 1943 sont disponibles sur le site d’Ancestry. Les décès de 1944 le seront plus tard cette année. Rappelons que les enregistrements civils pour les mariages de 1801 à 1928, les décès de 1869 à 1938 et les naissances de 1869 à 1913 y étaient déjà accessibles. Les enregistrements de mariage de 1929 è 1932 et de décès de 1938 à 1942 ne sont pas numérisés. Ils sont disponibles sur microfilms, via le service du prêt entre bibliothèques [http://www.archives.gov.on.ca/fr/microfilm/index.aspx] des Archives publiques de l’Ontario.

 

ANNIE LABRECQUE, technicienne en documentation
BAnQ Québec

NB : Les textes en italique sont copiés des nouvelles consultées.

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec