Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Archives

L’œil avisé du photographe François Ruph


Fraîchement diplômé de l’Université de Lyon en psychologie, François Ruph arrive à Rouyn-Noranda en 1969 avec un contrat d’enseignement au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue en poche. Trois ans plus tard, il délaisse l’enseignement pour se consacrer à la photographie et au journalisme. Avec un regard extérieur, il immortalise des scènes de sa nouvelle région d’adoption comme personne ne l’a fait auparavant. Les 5 593 diapositives qui composent son fonds d’archives démontrent bien qu’il maitrise les techniques photographiques. La profondeur de champ et les… Lire la suite
 

Euclide Sicotte, un prêtre hors du commun


Aventureux, curieux et érudit, Euclide Sicotte (1901-1969), s’est intéressé aux mathématiques, aux sciences physiques et naturelles ainsi qu’à l’astronomie, inventant même un cherche-étoiles (planisphère). Parallèlement à ses activités d’enseignant, il est devenu photoreporter d’exception et son œuvre, disponible dans le fonds d’archives (P927), est constituée d’environ 13 000 diapositives sur pellicule et sur verre ainsi que de centaines de transparents sur pellicule. Passant du noir et blanc à la couleur, ses clichés, datant de 1945 à 1969, portent sur une panoplie de… Lire la suite
 

Les archives iconographiques et cartographiques, témoignages de l’évolution de l’espace urbain


Les archives conservées par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) illustrent les façons de vivre et le quotidien d’une époque. Elles permettent également de comprendre l’environnement qui nous entoure encore aujourd’hui. C’est particulièrement le cas pour les documents iconographiques (photographies, dessins, gravures) et cartographiques (cartes et plans) représentant les rues et les quartiers des villes et villages du Québec, témoignages directs de transformations souvent impressionnantes.Entre les années 1950 et 1970, les grands chantiers de constructions se multiplient à Montréal,… Lire la suite
 

La conservation des photographies analogiques : savoir reconnaître certains supports.


L’histoire de la photographie est riche. Selon les époques, les différentes techniques de production d’images ont créé plusieurs types de photographies qui commandent des moyens de préservation propres à chaque procédé utilisé. Sans être un spécialiste de l’évolution technique de la photo, l’archiviste doit néanmoins savoir reconnaître les différents supports photographiques afin de bien les décrire et d’appliquer les bons moyens de conservation pour en assurer la pérennité. Cela est d’autant plus vrai que ces documents d’archives sont parmi les… Lire la suite
 




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec