Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Archives

Touchante missive d’un veuf éploré


  Le 23 juin 1909, Ernest Marceau voit sa vie bouleversée par la perte de celle qu’il a épousée il y a 30 ans, Elzina Tassé.     « Rien ne saurait éclairer la nuit où je suis plongé » confie-t-il à son ami et collègue Louis-Gustave Papineau dans une émouvante lettre de remerciements. Écrite sur du papier encadré de noir en signe de deuil, cette missive exprime de manière remarquable la douleur qui l’accable depuis la mort de sa femme qui… Lire la suite
 




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec