Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

L’accident de Mary Travers dite « La Bolduc »

20 février 2019 par Instantanés | Domaine(s) : Diffusion et mise en valeur

 

La Bolduc fait partie de la légende. Première chanteuse populaire québécoise à vivre de son art, ses chansons ont marqué le Québec.

 

En 1937, la chanteuse et son associé, l’artiste Willie Plante, alias Henri Rollin, engagent une troupe de comédiens et entament une grande tournée dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et au Saguenay.

 

 

 

Horaire de la tournée prévue à l’été 1937. BAnQ Vieux-Montréal (TP11,S2,SS2,SSS2, dossier 162348 – 1937).

 

 

 

Le 25 juin 1937, alors que la troupe se dirige vers Cap-Chat, la voiture les transportant, conduite par Henri Rollin, croise un véhicule de la Canadian National Carbon Company Limited. C’est J. Louis Bilodeau, employé de la compagnie, qui est au volant. L’homme conduit à grande vitesse. Croyant la collision imminente, Rollin panique et donne un brusque coup de volant. Il perd le contrôle. Les deux voitures se heurtent de plein fouet. Mary et ses collègues sont grièvement blessés.

 

 

 

 

Croquis de l’accident, 1937. BAnQ Vieux-Montréal (TP11,S2,SS2,SSS2, dossier 162348 – 1937).

 

 

 

 

 

 

Manuel d’instruction de la Dodge Brothers Six, p. 10-11, 1930. BAnQ Vieux-Montréal (TP11,S2,SS2,SSS2, dossier 162348 – 1937).

 

 

 

On transporte la chanteuse à l’hôpital Saint-Joseph de Rimouski. Les médecins constatent plusieurs blessures importantes. Ils découvrent notamment une double fracture à la jambe droite, une fracture du bassin, plusieurs fractures aux vertèbres, une fracture de l’épine dorsale et du nez, un décollement musculaire, des lésions sur tout le corps, ainsi que des dommages au cerveau qui entraîneront une aphasie et des pertes de mémoire.

 

 

 

 

Facture des frais médicaux de Mme Édouard Bolduc pour la période du 25 juin au 5 juillet 1937. BAnQ Vieux Montréal (TP11, S2, SS2, SSS2, dossier 173627 – 1938).

 

 

 

Mary se remet difficilement de ses blessures. À l’automne 1937, la chanteuse et son époux, Édouard Bolduc, intentent des poursuites judiciaires contre J. Louis Bilodeau, la Canadian National Carbon et Henri Rollin. Après quelques mois, Édouard se retire de la poursuite contre J. Louis Bilodeau et la Canadian National Carbon. Seul Henri Rollin est condamné à payer 1240 $ au couple. L’homme porte la cause en appel. De son côté, Mary refuse d’abandonner. Elle obtient une permission spéciale de la cour pour agir en son propre nom. Elle poursuit alors ses démarches afin d’obtenir un dédommagement de la part des trois défendeurs. Henri Rollin porte les causes en appel en juin 1939. Édouard demande une indemnité de 6 483,50 $ à Henri Rollin. Mary exige de J. Louis Bilodeau, de la Canadian National Carbon et d’Henri Rollin une compensation de 9 966 $ (l’équivalent de plus de  170 000 $ aujourd’hui) pour les frais médicaux et les factures. Les deux causes sont réunies par le juge. Celui-ci tranche en faveur du couple Bolduc. Les accusations contre la Canadian National Carbon et son employé sont abandonnées en raison du manque de preuves. Néanmoins, Henri Rollin est condamné à payer 1240 $ à Édouard Bolduc et 240 $ à sa célèbre épouse.

 

 

 

Déposition d’Henri Rollin, 1937. BAnQ Vieux-Montréal (TP11,S2,SS2,SSS2, dossier 162348 – 1937).

 

 

 

Déposition de J. L. Bilodeau, 1937. BAnQ Vieux-Montréal, (TP11,S2,SS2,SSS2, dossier 162348 – 1937).

 

 

 

 

Déposition de Mary Travers dite La Bolduc, 1937. BAnQ Vieux-Montréal (TP11,S2,SS2,SSS2, dossier 162348 – 1937).

 

 

 

 

L’aventure laisse la chanteuse amère. Elle lui inspire la chanson  « Les souffrances de mon accident ».

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=VuI5P0gdbQU

 

Mary n’est malheureusement pas au bout de ses peines. Lors des nombreux examens médicaux qu’elle subit, les médecins découvrent qu’elle est atteinte d’un cancer. Elle décède le 20 février 1941.

 

 

 

Dominique Bergeron, agente de bureau – BAnQ Vieux-Montréal

 

 

4 commentaires pour “L’accident de Mary Travers dite « La Bolduc »”

  1. Bravo Dominique pour tes recherches et découvertes sur cet évènement pour le moins marquant de la vie de La Bolduc!

  2. Beau travail Dominique! très intéressant et très bien documenté.

  3. Bel article Dominique,fort intéressant avec ses documents que l’on ne voit pas très souvent.

  4. Très intéressant………Merci beaucoup

    Lynda

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec