Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Cérémonies en hommage à Louis Hémon, auteur de « Maria Chapdelaine »

30 mai 2018 par Instantanés | Domaine(s) : Diffusion et mise en valeur

 

Le 12 juin 1938, Lydia et Marie Hémon, respectivement fille et sœur de Louis Hémon, assistent au dévoilement d’une plaque commémorative à la gare de Chapleau.

 

 

Lydia et Marie Hémon, parties de Cherbourg (France) à bord de l’Empress of Britain, à leur arrivée au port de Québec, 1938. BAnQ Vieux-Montréal  (MSS351,S3,D2). Photographe non identifié.

 

 

 

Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre des activités prévues pour souligner le 25e anniversaire de la mort de l’auteur de Maria Chapdelaine qui a été happé mortellement par un train, en juillet 1913, près de cette localité du nord de l’Ontario.

 

 

 

Discours du président de la Société des amis de Maria Chapdelaine, le juge Édouard Fabre-Surveyer, à la gare de Chapleau, 1938. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S7). Photographe non identifié.

 

 

 

Plaque de bronze à la gare de Chapleau, 1938. BAnQ Vieux-Montréal  (P764,S7). Photographe non identifié.

 

 

 

Mesdames Hémon se recueillent également sur la tombe de l’écrivain, originaire de Brest en France, dont les restes reposent dans le cimetière de Chapleau.

 

 

 

Lydia et Marie Hémon accompagnées du curé de Chapleau, l’abbé Roméo Gascon, se dirigent vers la pierre tombale de Louis Hémon au cimetière de Chapleau, 1938. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S7). Photographe non identifié.

 

 

 

Pierre tombale de Louis Hémon au cimetière de Chapleau, 1938. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S7). Photographe non identifié.

 

 

Le recteur de l’Université de Montréal, Mgr Olivier Maurault, récite des prières devant la pierre tombale de Louis Hémon, 1938. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S7). Photographe non identifié.

 

 

 

Le 6 juillet 1938, avant de prendre la mer vers la Bretagne, les deux invitées d’honneur poursuivent leur long pèlerinage en direction de Péribonka, village où a vécu l’auteur et décor de son célèbre roman, pour l’inauguration officielle du Musée Louis-Hémon.

 

 

 

 

 

 

 

Programme de la cérémonie d’inauguration du Musée Louis Hémon [sic], 1938. BAnQ Vieux-Montréal (MSS351,S3,D2).

 

 

Marthe Léger, archiviste – BAnQ Vieux-Montréal

 

En complément :

 

Fonds Paul Gury (P841,S3,D1)

Fonds Amulette Garneau (P931,S2,SS2,D8)

3 commentaires pour “Cérémonies en hommage à Louis Hémon, auteur de « Maria Chapdelaine »”

  1. Fort intéressant pour un « ti-gars » du Lac, qui comme beaucoup a lu le roman. Petite question d’archiviste: Pourquoi, ces pièces ne se retrouvent-elles pas à BAnQ du Saguenay-Lac-Saint-Jean? Merci pour ce rappel historique.

  2. Bonjour M. Ouellet,

    Les photographies et le document qui illustrent ce billet de blogue ont été retrouvés dans un dossier qui faisait partie du fonds d’archives de membres de la Société des amis de Maria Chapdelaine, Yvette et Léon Mercier-Gouin, ainsi que parmi les documents du fonds d’archives de la fille de Louis Hémon, Lydia Louis-Hémon. Nous devons respecter l’intégrité de ces fonds d’archives privées qui ont été acquis il y a plusieurs années.

  3. Ah! BAnQ qui parle de mon village natale en Ontario.
    N’était-ce de Louis Hémon, jamais on ne parlerait de nous!
    Je partage 🙂

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec