Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Yvette Mercier-Gouin, populaire dramaturge des années 1930 et 1940

9 mai 2018 par Instantanés | Domaine(s) : Diffusion et mise en valeur

 

 

Originaire de Québec, Yvette Ollivier (1895-1984) étudie chez les Ursulines avant d’entrer au Conservatoire français de Québec. En 1917, elle déménage à Montréal et y épouse le futur sénateur Léon Mercier-Gouin.

 

 

 

Yvette Mercier-Gouin, 1936. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S7). Photographe : Studio V. Garcia.

 

 

 

Après quelques rôles sur les planches, elle quitte la carrière de comédienne et participe activement à la vie littéraire pendant plusieurs décennies. Elle se consacre, entre autres, à l’écriture scénique et radiophonique. Deux de ses pièces de théâtre, « Cocktail » (1935) et « Le jeune dieu » (1936), sont publiées alors que « La réussite » (1939) est jouée à Paris.

 

 

 

Notes manuscrites d’une scène de la pièce Cocktail d’Yvette Mercier-Gouin, [1930]. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S2).

 

 

 

Distribution de la pièce Cocktail d’Yvette Mercier-Gouin, extrait du programme du Théâtre Stella, 1935, non paginé. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S2).

 

 

 

 Ses œuvres théâtrales, accueillies très favorablement, font travailler des comédiens de talent, dont Antoinette et Germaine Giroux, Janine Sutto, Marcel Chabrier, Roger Garceau et Jean Duceppe.

 

 

 

Dîner soulignant la présentation de la pièce Un homme d’Yvette Mercier-Gouin au His Majesty’s Theatre, 1937. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S7). Photographe : Roger Janelle. De gauche à droite : Germaine Giroux, Jacques Auger, Antoinette Giroux, Henri Letondal, Yvette Mercier-Gouin, Adhémar Raynault, personne non identifiée, Antoine Godeau, Jean Despréz (Laurette Larocque). Debout : personnes non identifiées.

 

 

 

 

Distribution de la pièce Sous le masque d’Yvette Mercier-Gouin, extrait du programme du Théâtre Arcade, 1944, non paginé. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S2).

 

 

 

Yvette Mercier-Gouin entourée des comédiens de la pièce Sous le masque, 1944. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S7). Photographe non identifié. De haut en bas : Jean Duceppe, Yvette Mercier-Gouin, Albert Duquesne, Jeanne Demons, Marcel Chabrier, Antoinette Giroux, Germaine Giroux, Roger Garceau.

 

 

 

 

Afin d’élargir son public, Yvette Mercier-Gouin adapte et met en ondes, sous la forme de radio-théâtres, plusieurs de ses textes destinés à la scène. Après la présentation de la dernière pièce de son répertoire, « Porté disparu » (1945), elle produit surtout des créations originales pour la radio, moyen de diffusion qu’elle privilégie à partir des années 1940.

 

 

 

 

Programme de la pièce Porté disparu d’Yvette Mercier-Gouin présentée par le théâtre du Palais Montcalm de Québec, 1945. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S2).

 

 

 

 

Distribution de la pièce Porté disparu d’Yvette Mercier-Gouin, extrait du programme du théâtre du Palais Montcalm de Québec, 1945, non paginé. BAnQ Vieux-Montréal (P764,S2).

 

 

 

BAnQ Vieux-Montréal conserve des carnets de notes manuscrites, des programmes et des photographies de plusieurs pièces de théâtre d’Yvette Mercier-Gouin. Des journaux personnels, qui comprennent des pages écrites par le premier ministre du Québec et beau-père de l’auteure, Lomer Gouin, ainsi qu’un récit de voyage en Afrique et en Espagne témoignent également du parcours exceptionnel de cette femme avant-gardiste.

 

 

Marthe Léger, archiviste – BAnQ Vieux-Montréal

 

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec