Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Les débuts du Cégep de Jonquière

2 mai 2018 par Instantanés | Domaine(s) : Diffusion et mise en valeur

 

 

Le 28 janvier 1955, une dizaine de citoyens de Jonquière sollicitent les Oblats de Marie Immaculée pour qu’ils implantent et dirigent un collège classique dans leur ville. À cette époque, les établissements scolaires présents à Jonquière ne dépassent pas le niveau d’enseignement secondaire. Le cours classique, les écoles normales pour filles, l’institut familial, l’école d’agriculture, l’école technique et le centre d’apprentissage des métiers de la construction sont tous situés à Chicoutimi.

 

Les Oblats acceptent la proposition. Les cours commencent le 7 septembre 1955 à la salle paroissiale St-Dominique en présence de 32 étudiants. Le 6 juin 1956, un terrain d’environ 35 acres est donné aux religieux. L’unique condition est d’y construire un externat classique. La première pelletée de terre a lieu le 17 juillet. Les travaux de construction se poursuivent à un rythme accéléré afin d’y accueillir les étudiants à partir du 8 janvier 1957.

 

BAnQ Saguenay conserve les dessins d’architecture du Collège classique de Jonquière (P219,S1,P340) dans le fonds Léonce Desgagné et Germain Laberge. Fait intéressant, à l’origine, le bâtiment comprend une salle de quilles qui permet de financer les activités étudiantes.

 

 

 

Dessin d’architecture montrant la salle de quilles au soubassement du collège, 1956. BAnQ Saguenay (P219,S1,P340).

 

 

 

Dessin d’architecture montrant la vue en plan et coupe de la piscine olympique du Cégep de Jonquière, 1982. BAnQ Saguenay (P217,S1,P13).

 

 

En 1967, pour donner suite à la Commission royale d’enquête sur l’enseignement dans la province de Québec, le Collège classique et l’Institut technologique fusionnent pour devenir le Cégep de Jonquière. Celui-ci figure parmi les douze premiers cégeps à voir le jour en compagnie du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, du Collège Ahuntsic, du Cégep de Chicoutimi, du Cégep Édouard-Montpetit, du Cégep Limoilou, du Collège Lionel-Groulx, du Collège Maisonneuve, du Cégep de l’Outaouais, du Cégep de Rimouski, du Cégep de Sainte-Foy et du Collège de Valleyfield.

 

 

 

 

Vue extérieure du Cégep de Jonquière, [196-]. BAnQ Saguenay (P66,S5,D1-0005,P009). Photographe: Johann-Natale Krieber.

 

 

 

Vue extérieure du Cégep de Jonquière, [196-]. BAnQ Saguenay (P66,S5,D1-0005,P011). Photographe: Johann-Natale Krieber.

 

 

 

En 1969-70, le ministère de l’Éducation entame une opération de régionalisation pour certains cégeps, dont ceux du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il désire regrouper administrativement et pédagogiquement les établissements qui se situent dans un même secteur. Dans une déclaration ministérielle du 3 juin 1971, on déclare qu’un cégep régional sera constitué au Saguenay-Lac-Saint-Jean et que son centre social sera situé à Arvida. Ce collège comptera quatre campus principaux situés à Chicoutimi, Jonquière, Saint-Félicien et Alma. En 1972 la réorganisation de ces quatre entités se concrétise avec la création officielle du Cégep régional du Saguenay / Lac-Saint-Jean. Toutefois, quelques années plus tard, en 1980, on redonne une pleine autonomie aux quatre cégeps de la région, en raison de multiples problèmes et accrochages entre le siège social et ses campus.

 

 

Vue extérieure du collège classique (Cégep) de Jonquière, 1966. BAnQ Saguenay (P66,S5,D1-0073,P012). Photographe: Johann-Natale Krieber.

 

 

 

Vue intérieure du collège classique (Cégep) de Jonquière, 1966. BAnQ Saguenay (P66,S5,D1-0073,P017). Photographe: Johann-Natale Krieber.

 

 

 

 

Vue de la piscine intérieure du collège classique (Cégep) de Jonquière, 1966. BAnQ Saguenay (P66,S5,D1-0073,P020). Photographe: Johann-Natale Krieber.

 

 

 

 

Vue de la piscine intérieure du collège classique (Cégep) de Jonquière, 1966. BAnQ Saguenay (P66,S5,D1-0074,P042). Photographe: Johann-Natale Krieber.

 

 

 

Afin de mieux documenter cette courte période de regroupement, BAnQ Saguenay conserve le fonds Cégep régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean (S4).

 

En dehors de ce fonds, nous possédons d’autres documents qui nous permettent de retracer l’histoire du Cégep de Jonquière. Par exemple, dans le fonds Société des jeux du Canada 1983 inc., nous retrouvons les plans de la piscine olympique (P217,S1,P13) qui a été construite au cégep dans le cadre des Jeux du Canada qui se sont déroulés au Saguenay-Lac-Saint-Jean en 1983.

 

BAnQ Saguenay conserve également le fonds du photographe Johann-Natale Krieber. On y retrouve plus d’une centaine de négatifs sur le Cégep de Jonquière. (P66,S5,D1-0005; P66,S5,D1-0073; P66,S5,D1-0074).

 

Pour en connaître davantage sur les origines de cet établissement d’enseignement, nous vous suggérons cette lecture : Le Cégep de Jonquière et ses racines écrit par Pierre-Paul Asselin. Il est disponible à la salle de consultation de BAnQ Saguenay, à BAnQ Québec ainsi qu’à la Grande Bibliothèque à Montréal.

 

 

 

Couverture du livre Le Cégep de Jonquière et ses racines, 1980. BAnQ Saguenay (378.71416 A8446c 1980).

 

 

Enfin, un supplément du Progrès-dimanche a été consacré au Cégep de Jonquière en 2008. Vous pouvez le consulter ici.

 

Comme vous pouvez le constater, les centres d’archives régionaux conservent une panoplie d’informations sur l’histoire régionale. Il suffit de venir nous visiter de temps en temps pour les découvrir.

 

André Leblanc, agent de bureau – BAnQ Saguenay

 

2 commentaires pour “Les débuts du Cégep de Jonquière”

  1. Bravo à André pour cette réminiscence du Cégep de Jonquière.
    Je fait cependant remarquer que la deuxième photographie (celle où apparaît la grande automobile rouge) est à l’envers. C’est-à-dire que le négatif aurait été numérisé avec l’émulsion vers le bas, soit la photo a été inversée au montage.

  2. Merci monsieur Guérin pour votre commentaire justifié. La photographie est maintenant dans le bon sens.

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec