Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Paquerette Villeneuve, une vie à écrire

5 octobre 2016 par Instantanés | Domaine(s) : Diffusion et mise en valeur

La journaliste et critique d’art Paquerette Villeneuve, née en 1932, fréquente très jeune le milieu des signataires du Refus global publié en 1948. Dans les années 1960, elle s’exile à Paris où elle collabore à plusieurs journaux québécois et européens. Elle témoigne des événements de Mai 1968 et du conflit en Irlande du Nord en plus de réaliser des reportages en Israël et dans plusieurs autres pays du Moyen-Orient. Elle occupe également un poste de responsable des communications au Centre culturel canadien à Paris.



2- 06M_P949S2SS3D1_2 (a)

Notes sur une célébration religieuse menée par le révérend Ian Paisley en Irlande du Nord, [1969?]. BAnQ Vieux-Montréal (P949, S2, SS3)


De retour au Québec en 1980, elle se consacre à l’écriture et organise des expositions consacrées à des artistes québécois : Jean-Paul Riopelle, Jean-Julien Bourgault, Serge Lemoyne, Marcelle Ferron, Rita Letendre. Tout en collaborant avec divers journaux et magazines (La Presse, Le Devoir, The Gazette, Maclean, Châtelaine, Perspectives, Vie des Arts, Sel et poivre), elle est responsable des communications pour plusieurs artistes et organismes, comme Marie Saint-Pierre, Michèle Drouin, Denis Desjarlais, la Galerie Alexandre Iolas, le Centre international d’arts contemporains de Montréal, le Festival international du Film sur l’Art. Entre 1968 et 2006, elle a publié cinq ouvrages, en plus de collaborer à des monographies et à des catalogues d’artistes. Aujourd’hui, Paquerette Villeneuve écrit toujours pour des magazines, en format papier comme en format Web.

Le Fonds Paquerette Villeneuve (P949) est impressionnant par sa richesse et sa diversité, et il regroupe 2,60 mètres linéaires de documents textuels, des photographies et quelques documents audiovisuels. Ce fonds comprend surtout des manuscrits et des notes personnelles rassemblés dans des cahiers et sur des feuilles volantes, patiemment rédigés, corrigés et retranscrits pendant plus de 60 ans. Paquerette Villeneuve a également entretenu une correspondance avec de nombreuses personnalités dont Albert Camus, Eugène Ionesco, Paul-Émile Borduas, Gérard et Alec Pelletier, Jacques Ferron, Michel Tremblay, Antonine Maillet. Le fonds contient également des brouillons et des copies d’articles rédigés entre 1952 et 2015 ainsi que des enregistrements d’entrevues.


1- 06M_P949S1D7_001a_1-2 (a)

Lettre de Paquerette Villeneuve à Eugène Ionesco, mai 1959. BAnQ Vieux-Montréal (P949,S1, D7)

 

3- 06M_P949S2SS3D17_001 (a)

Manuscrit d’un article sur Israël paru en octobre 1970 dans Middle East Perspective, juillet 1970. BAnQ Vieux-Montréal (P949, S2, SS3)

 

Femme libre avant le temps, audacieuse et courageuse, Paquerette Villeneuve a noté ses impressions et réflexions lors de ses voyages en Europe, en Asie et au Moyen-Orient. Sa vie témoigne des changements de la société occidentale dans la seconde moitié du 20e siècle tels que vus et vécus par une femme passionnée.


Hélène-Marie Hegyes, stagiaire de l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal (supervisée par Sébastien Gouin, archiviste) – BAnQ Vieux-Montréal

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec