Le destin hors norme d’Anna Leonowens, institutrice de carrière, née en Inde et décédée à Montréal

Que l’on soit fan de la série de 1972 avec Yul Brynner ou du film de 1999 mettant en vedette Jody Foster, beaucoup d’entre-vous connaissez l’oeuvre Anna et le Roi. Cette histoire, tirée d’un réel vécu, est celle d’Anna Leonowens (1831-1915), institutrice de carrière, née en Inde. Si son séjour à la Cour de Siam (Thaïlande) est connu, la suite de son parcours l’est moins : veuve à l’âge de 28 ans, elle fondera plusieurs écoles au cours de sa carrière, notamment à Singapour, à New-York, et à Halifax. Établie en Nouvelle-Écosse chez sa fille Avis Annie et l’époux de cette dernière, Thomas Fisher, un banquier, elle y résidera pendant 19 ans puis suivra le couple à Montréal (on peut d’ailleurs suivre leurs mouvements grâce aux recensements canadiens). Elle décède à Montréal le 19 janvier 1915 à l’âge de 83 ans et est enterrée au cimetière Mont-Royal. Voici son acte de sépulture, à la paroisse Christ Church Anglican de Montréal (CE601,S63).

 

06M_CE601S63_1915_CROP2
Acte de sépulture d’Anna Leonowens de la paroisse Christ Church Anglican de Montréal, 1915. BAnQ Vieux-Montréal (CE601,S63).

 

Vous aussi vous vous intéressez à la généalogie et recherchez des actes de baptêmes, mariages et sépultures? Saviez-vous que BAnQ rend disponible sur son site internet plus d’un million de pages numérisées de registres de l’état civil du Québec des origines à 1914 ?

Julie Roy, archiviste-coordonnatrice – BAnQ Sherbrooke