Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Les Rébellions de 1837-38 et l’Irlande

18 mai 2015 par Instantanés | Domaine(s) : Diffusion et mise en valeur

À l’occasion de la Journée nationale des patriotes, 18 mai 2015

On sait que la sympathie pour le mouvement canadien-français dépasse les frontières « bas-canadiennes » ou canadiennes. Il reçoit des appuis non seulement des États-Unis, de la France, mais aussi de l’Irlande. Dans les documents d’archives conservés par BAnQ Québec, on retrouve d’ailleurs une lettre expédiée d’Irlande à Louis-Joseph Papineau d’un certain « Mich. Joseph O.B. Quin ». Dans cette lettre, possiblement de Micheal Joseph Quin, cofondateur du périodique Dublin Review (1836-1969), l’auteur irlandais le compare au chef du mouvement nationaliste au 19e siècle, Daniel O’Connell (1775-1847), « l’Hercule de l’Irlande ».

Extrait :

[…] I have heard your name eulogised equally as that, of the intelligent gentlemen, Mr O’Connel, the Hercules of Ireland who no labour, nor fatigue in forwarding the rights of his country can overcome, and to whom these mushroom despots are, as the murmur of a rivulet to the thunder of the roaring cataract and as the poet expressed ingrediturque solo and caput inter nubila condit[1]. […]

Lettre d'un Irlandais de Dublin adressée à Louis-Joseph Papineau, qu'il appelle l'O'Connell du Canada - 28 octobre 1837. Fonds Ministère de la Justice, Évènements de 1837-1838.BAnQ Québec, Cote E17,S37,D841.

Lettre d’un Irlandais de Dublin adressée à Louis-Joseph Papineau, qu’il appelle l’O’Connell du Canada – 28 octobre 1837. Fonds Ministère de la Justice, Évènements de 1837-1838.BAnQ Québec, Cote E17,S37,D841.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette affinité entre le mouvement canadien-français et le mouvement nationaliste irlandais se note aussi par la présence de Louis-Joseph-Amédée Papineau aux funérailles de James William MacNeven (patriote irlandais domicilié dans l’État de New York) le 14 juillet 1841. Dans son journal de voyage, connu sur le nom Journal d’un fils de la liberté, il écrit :

Mercredi, 14 juillet [1841]. À 11, j’assiste aux funérailles du célèbre Dr James William MacNeven, patriote irlandais, l’un des insurgés de 1798, le compagnon des [Edward] Fitzgerald et des [Thomas] Addis Emmett; et qui a montré beaucoup de sympathie pour les Canadiens depuis trois ans et a toujours présidé aux grandes assemblées patriotiques dans cette ville […]

Extrait du manuscrit : Journal d’un fils de la liberté, Fonds Louis-Joseph-Amédée Papineau, BAnQ Vieux-Montréal. cote P28,S1,D1.

Extrait du manuscrit : Journal d’un fils de la liberté, Fonds Louis-Joseph-Amédée Papineau, BAnQ Vieux-Montréal. cote P28,S1,D1.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon la professeure Mary Haslam, dans son chapitre « La période prérébellion : l’imaginaire irlandais au Québec, 1822-1837 », de l’ouvrage collectif Le Québec et l’Irlande, les intellectuels canadiens-français semblent très sensibles aux perturbations sociales, économiques et politiques vécues par l’Irlande au début du 19e siècle. On peut notamment remarquer cette sensibilité au niveau de la presse canadienne-française dans des publications telles que La Minerve (qui s’avère propatriotes) ou L’Ami du peuple (Anti-patriotes et plus conservatrices). L’une et l’autre font en effet souvent référence au héros nationaliste irlandais, Daniel O’Connell.

Il est aussi intéressant de noter le rôle des journalistes irlandais du Bas-Canada. Par exemple, Daniel Tracey, fondateur du journal Irish Vindicator and Canada General Advertiser (qui devient plus tard The Vindicator) en compagnie de son amie Edmund Bailey O’Callaghan, s’exprime souvent en support à Daniel O’Connell et à la cause des nationalistes irlandais. Or, ce même O’Callaghan devient l’un des compagnons de Louis-Joseph Papineau lors de son exil à New York!

Pour en savoir plus

Ouvrages publiés

  • AYALA, Aurélio et Francois LEJEUNE. Les rebellions canadiennes de 1837 et 1838 vues de Paris, [Québec] : Presses de l’Université Laval, 2011, 211 p.                                                                                                                 Disponible à la Grande Bibliothèque – Collection nationale. Cote : 971.038 A973r 2011

 

  • CARDINAL, Linda [sous la dir.]. Le Québec et l’Irlande : culture, histoire, identité, Québec (Québec) : Septentrion, 2014, 291 p.                                                                                                                                                     Disponible à la Grande Bibliothèque – Niveau 3. Cote : 971.40049162 Q317 2014

 

  • GRACE, Robert J. The Irish in Quebec ; an Introduction to the Historiography, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, Québec : Institut québécois de recherche sur la culture, 1993, 265 p.                                 Disponible à la Grande Bibliothèque – Niveau 3. Cote : 971.40049 G729ir 1993

 

  • JOLIVET, Simon. Le vert et le bleu : identité québécoise et identité irlandais au tournant du XXe siècle, Montréal : Presses de l’Université de Montréal, 2011, 292 p.                                                                                         Disponible à la Grande Bibliothèque – Niveau 3. Cote : 305.891620714 J753v 2011

 

  • PAPINEAU, Amédée et Georges AUBIN [éd.], Journal d’un Fils de la Liberté, 1838-1855, 2e éd. rev. Québec : Septentrion, impression 2010, 1045 p.                                                                                                                 Disponible à la Grande Bibliothèque – Niveau 3. Cote : 971.402092 P217j 2010

 

Journaux numérisés

 

 

 

Ressources web :

 

 

 

 

Denis Boudreau, bibliothécaire, BAnQ Vieux-Montréal

[1] Extrait d’un poème de Virgile, poète romain, c. 70 : « et, tout en foulant le sol, elle a la tête cachée dans les nuages ». Pour la traduction : http://bcs.fltr.ucl.ac.be/Virg/V04-173-295.html [consulté le 30 mars 2014].

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec