Les archives du capitaine Bernier

Figure emblématique de l’expédition polaire canadienne et de la navigation sur le fleuve et dans le golfe du Saint-Laurent, Joseph-Elzéar Bernier [1852-1934] est issu d’une grande famille de navigateurs de l’Islet-sur-Mer. Son père le capitaine Thomas Bernier, lui confie son premier navire, le Saint-Joseph, alors qu’il n’est âgé que de 17 ans. Il connaît par la suite une carrière exceptionnelle, coïncidant avec l’apogée de la navigation et de la construction navale à Québec et à Lévis. Grand explorateur et aventurier dans l’âme, Bernier fait 12 voyages dans l’Arctique pour le compte du gouvernement canadien dans le premier quart du XXe siècle. C’est à ce titre qu’il prend possession de nombreuses îles et terres du Grand Nord en confirmant sur ces vastes territoires la souveraineté canadienne. Il profite de ces expéditions pour cartographier les côtes et noter les endroits propices à l’exploitation minière.

L’équipage du navire l’Arctic par un beau dimanche, mars 1911. BAnQ Québec, Fonds Joseph-Elzéar Bernier (P188,S1,D2,P3). Photographe non identifié.
L’équipage du navire l’Arctic par un beau dimanche, mars 1911. BAnQ Québec, Fonds Joseph-Elzéar Bernier (P188,S1,D2,P3). Photographe non identifié.

BAnQ Québec rend accessible, depuis l’été 2014, le fonds d’archives du capitaine Bernier (P188), dans lequel on trouve des photographies et des cartes postales illustrant ses expéditions nordiques, des cartes marines et des documents textuels, notamment de la correspondance, des rapports de voyages, des livres de bord, des notes personnelles et des données météorologiques. Le fonds d’archives comprend également deux carnets de notes prises par l’ingénieur civil Émile Lavoie, responsable des questions scientifiques lors d’une expédition dans l’Arctique avec le capitaine Bernier, du 7 juillet 1910 au 24 septembre 1911. Signalons enfin que les cartes marines sont intimement liées à la carrière du capitaine Bernier ; plusieurs d’entre elles portent d’ailleurs des annotations de sa main. Elles illustrent le fleuve, le golfe et l’estuaire du Saint-Laurent, les côtes des provinces maritimes, les grandes voies maritimes ainsi que l’océan Arctique.

Esquimaux partant pour la chasse printanière, mars 1911. BAnQ Québec, Fonds Joseph-Elzéar Bernier (P188,S1,D2,P12). Photographe non identifié.
Esquimaux partant pour la chasse printanière, mars 1911. BAnQ Québec, Fonds Joseph-Elzéar Bernier (P188,S1,D2,P12). Photographe non identifié.

Christian Drolet, archiviste coordonnateur – BAnQ Québec

Cet article a été publié dans la revue À Rayons Ouverts, Printemps-été 2014, no 95. PDF [13,3 Mo] HTML