Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Monique Charbonneau, une grande artiste s’éteint (1928-2014)

11 décembre 2014 par Instantanés | Domaine(s) : Diffusion et mise en valeur

Monique Charbonneau, grande artiste québécoise, s’est éteinte le 20 novembre dernier. En 2009 elle avait confié son magnifique fonds d’archives à BAnQ que l’on peut consulter sur le portail de l’institution (Fonds Monique Charbonneau). C’est à travers des éléments visuels de recherche comprenant des esquisses et des dessins au crayon, au fusain et à l’encre ainsi que des aquarelles, créés entre 1958 et 1996, que les chercheurs peuvent accéder au processus créatif de l’artiste. Le fonds regroupe également quelques dossiers professionnels qui permettent de suivre son cheminement au Canada et à l’étranger.

Aquarelle de Monique Charbonneau, 1958. Fonds Monique Charbonneau P804. BAnQ Vieux-Montréal

Aquarelle de Monique Charbonneau, 1958. Fonds Monique Charbonneau P804. BAnQ Vieux-Montréal

 

Monique Charbonneau a étudié la peinture auprès d’Alfred Pellan à l’École des beaux-arts de Montréal et a été initiée aux techniques de la gravure par le maître graveur Albert Dumouchel, dont elle deviendra la compagne jusqu’au décès de celui-ci en 1971. Une collection de photographies des œuvres d’Albert Dumouchel est d’ailleurs conservée à BAnQ (Collection Albert Dumouchel).

Son intérêt pour la gravure l’a également amené à réaliser des stages à l’atelier Toshi Yoshida à Tokyo en 1973, puis aux Ateliers Desjobert à Paris en 1975, où elle a travaillé la lithographie en couleur. Elle a également publié plusieurs livres d’art, notamment avec les poèmes de Gilles Hénault, Jacques Brault et Félix-Antoine Savard.

Entre 1969 et 1987, elle enseigne la peinture, le dessin et la gravure à l’Université du Québec à Montréal durant lesquelles années elle a marqué de nombreux artistes. Au cours de sa carrière, elle a participé à des expositions présentées dans différents pays, dont la Yougoslavie, le Chili, la Pologne, l’Argentine et l’Écosse. La Grande Bibliothèque lui avait également consacré une rétrospective en 2009, intitulée Le goût de l’encre, mettant en valeur notamment une sélection d’estampes de l’artiste conservées par BAnQ.

 

Encre de l’artiste, 1958. Fonds Monique Charbonneau P804. BAnQ Vieux-Montréal

Encre de l’artiste, 1958. Fonds Monique Charbonneau P804. BAnQ Vieux-Montréal

 

Dessin d’Albert Dumouchel réalisé par Monique Charbonneau en 1970. Fonds Monique Charbonneau P804. BAnQ Vieux-Montréal

Dessin d’Albert Dumouchel réalisé par Monique Charbonneau en 1970. Fonds Monique Charbonneau P804. BAnQ Vieux-Montréal

Hélène Fortier, Archiviste-coordonnatrice – BAnQ Vieux-Montréal

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec