Les personnages de Jean-Guy Moreau entrent à BAnQ

P919P1
Personnage de Sol présenté lors du spectacle Jean-Guy Moreau Chasseur de têtes, 1986. BAnQ Vieux-Montréal (P919). Photo d’Yves Binette.
____________

BAnQ est très heureuse d’annoncer l’acquisition du fonds d’archives de l’un des plus grands imitateurs et humoristes québécois, Jean-Guy Moreau, qui a été présent sur la scène, à la télévision et au cinéma pendant plus de 50 ans.

P919P2_Version 2
Jean-Guy Moreau dans l’une de ses célèbres interprétations de Jean Drapeau, 1986. BAnQ Vieux-Montréal (P919). Photo d’Yves Binette.
____________

Le fonds d’archives, confié à BAnQ par la famille de l’artiste, regroupe plus de 1,5 mètre linéaire de documents textuels qui permettent de suivre le développement de sa riche carrière. Les notes de travail, les textes de spectacles et les notes de mise en scène offrent un accès privilégié à la méthode de travail de ce pionnier de l’imitation au Québec et à la façon dont il travaillait ses personnages. Le fonds rassemble aussi une riche collection de photographies et de vidéos à travers lesquels on peut également suivre sa carrière. On le voit notamment lors de différents spectacles sous les traits de Vigneault, Montand, Brassens et surtout Lévesque et Drapeau avec lesquels il a marqué l’imaginaire québécois. On le remarque également lors de séances maquillage présentant les étapes de ses transformations. D’autres photographies le montrent avec les membres de sa famille et ses amis ainsi que lors de ses voyages aux Îles de la Madeleine, lieu qu’il affectionnait particulièrement.

Né le 29 octobre 1943, dans le quartier Ahuntsic à Montréal, l’artiste a fait ses débuts dans les années 1960 en parcourant les boîtes à chansons, accompagné au piano par son ami Robert Charlebois. Dès 1965, il se produit en première partie des spectacles des plus grandes personnalités d’ici et d’ailleurs : Pauline Julien, les Cyniques, France Gall, Enrico Macias, Darry Cowl, etc. Son premier disque intitulé  Mes amis les Chansonniers?  et sa première revue humoristique – Yéyés vs Chansonniers, écrite et jouée en compagnie de Mouffe et de Robert Charlebois – sont également créés en 1965. Un an plus tard, il effectue ses premières armes derrière le micro à la radio de Radio-Canada, toujours accompagné de Robert Charlebois. Au fil du temps, en solo ou en groupe, Jean-Guy Moreau a écrit et interprété plus d’une quinzaine de spectacles alliant humour et chansons. Il a aussi enregistré des disques, tourné pour le cinéma (IXE-13, Y’a toujours moyen de moyenner, Le million tout-puissant, L’Audition et Réseaux) et la télévision (Super Dimanche, plusieurs Bye Bye de 1975 à 1989, Omerta, etc.) et fait du doublage.

P919P3
Une autre des célèbres interprétations de l’artiste, celle de René Lévesque. Jean-Guy Moreau Chasseur de têtes. 1986. BAnQ Vieux-Montréal (P919). Photo d’Yves Binette.
____________

En 1974, il propose son tout premier «one man show» à titre d’humoriste qu’il présente à la Place des Arts. Plusieurs autres spectacles suivront : Yesterday, aujourd’hui Tout-Moreau (1978), Manquez pas le bateau! (1980), La tête des autres (1983), Chasseur de têtes (1986), Chez Gérard en reprise (1991), De Félix à Desjardins (1992), Menu à la carte (1995), Le chum à Céline (1998) et Jean-Guy Moreau comme personne (2005). Dessinateur à ses heures, Jean-Guy Moreau publie, en 2005, avec Pierre Létourneau, l’ouvrage À tort et à travers, un recueil de textes qu’il a illustré. Il est décédé le 1er mai 2012.

Le tout constitue un fonds complet sur l’œuvre de Jean-Guy Moreau et représente une source d’information incontournable sur le travail de création de ce grand artiste de même que pour tout chercheur s’intéressant au développement de l’humour et des arts de la scène au Québec. Le fonds d’archives de Jean-Guy Moreau peut d’ailleurs être consulté à BAnQ Vieux-Montréal de même que plusieurs autres fonds du domaine de l’humour et des arts de la scène conservés par BAnQ, dont ceux de Jean Bissonnette, d’Albert Brie, d’Yvon Deschamps, de Clémence DesRochers, de Jean Grimaldi, de Claude Meunier, de Dominique Michel et de Jean-Pierre Plante.

 

Hélène Fortier, Archiviste-coordonnatrice – BAnQ Vieux-Montréal