Quelques grands disparus des arts de la scène et du cinéma en 2013

Signalons la perte en 2013 de grands artistes ayant marqué les arts de la scène et le cinéma québécois. Rappelons-nous, notamment, des cinéastes Michel Brault et Arthur Lamothe ou encore des comédiens Jean-Louis Roux et Hélène Loiselle qui ont, à leur façon, façonné le paysage artistique québécois. Si leurs œuvres et leurs interprétations ont profondément marqué la mémoire de leurs contemporains, BAnQ et d’autres institutions « gardiennes du savoir » se donnent le mandat de conserver pour les générations futures le souvenir de ces artistes disparus de manière à ce qu’ils ne tombent pas dans l’oubli. Mentionnons, entre autres, que c’est le cas du fonds Arthur Lamothe qui est conservé à BAnQ et dont les oeuvres portant sur les Amérindiens du Québec – principalement sur les Innus et leur culture – ont été mises en valeur sur le portail de l’institution où il est possible de les visionner dans la section Collection_Arthur Lamothe.

Hélène Loiselle_P1
Portrait d’Hélène Loiselle, [1946]. BAnQ Vieux-Montréal (P856,S6,D1). Photographe non identifié.

D’autre part, plusieurs fonds d’archives également conservés à BAnQ témoignent de la carrière prolifique d’Hélène Loiselle. Cette grande interprète a joué dans de nombreuses productions au théâtre, au cinéma et à la télévision, prêtant son talent à plusieurs réalisations qui ont marqué la société québécoise, dont les pièces de théâtre de Michel Tremblay Les Belles-Sœurs et À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, ainsi que les films Mon oncle Antoine de Claude Jutra et  Les Ordres de Michel Brault.

Le fonds Jean-Louis Roux (MSS436)  conservé à BAnQ Vieux-Montréal contient quant à lui le manuscrit de la pièce « Bois-Brûlés » présentée par le Théâtre du Nouveau Monde en novembre 1967.

Marthe Léger – archiviste  et François David – adjoint du conservateur et directeur général des archives, BAnQ Vieux-Montréal