Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Qui êtes-vous ? Patrice L’Ecuyer découvre les Rébellions de 1837-1838

9 novembre 2013 par Instantanés | Domaine(s) : Diffusion et mise en valeur, Généalogie et histoire familiale

CN601,S3, notaire Jean-Baptiste Adhémar, 1 mai 1719 Engagement de Lescuyer au Sr. Guillet

Déposition d’Isaac Lécuier en date du 11 novembre 1838. (E17,S37,D1231).
____________

En 1837-1838, des rébellions éclatent dans le Haut et le Bas-Canada contre la Couronne britannique et le gouvernement en place dans ces colonies. Au Bas-Canada, les revendications du Parti Patriote dirigé par Louis-Joseph Papineau prennent la forme de 92 Résolutions qui réclament un gouvernement démocratique et responsable. Les autorités britanniques refusent toutes ces revendications. La  dépression économique aggrave la situation, surtout dans les campagnes à majorité francophone, et provoque des conflits dans les villes entre les francophones et la minorité anglophone. Des manifestations publiques sont organisées un peu partout et certains Patriotes radicaux lancent un appel à prendre les armes. Une insurrection armée contre les autorités coloniales anglaises éclate en novembre 1837 à Montréal, mais elle est vite réprimée. Un deuxième soulèvement mal organisé est étouffé en novembre 1838; après quoi les leaders patriotes s’exilent aux États-Unis. Dès l’automne 1837, les autorités procèdent à l’enregistrement des déclarations ou des dépositions de centaines de personnes arrêtées ou soupçonnées d’avoir participé aux deux soulèvements. Tandis ce que plusieurs refusent de se compromettre et se tiennent coi; d’autres en profitent pour régler des comptes avec des voisins en les dénonçant comme acteurs de la rébellion. Les accusés se disent innocents; prétendent avoir été entrainés de force; et surtout se déclarent « de loyaux sujets de Sa Majesté ».

Dans la première émission de la série Qui êtes-vous ? diffusée à Radio-Canada, diffusée à Radio-Canada, Patrice L’Ecuyer découvre que l’un de ses ancêtres, Isaac Lécuier, a fait une telle déposition le 11 novembre 1838 contre Antoine Coupal dit LaReine qui l’aurait forcé à se joindre au soulèvement de Napierville. Coupal est arrêté le même jour et comparait devant la cour en janvier 1839. Condamné à mort le 6 février 1839, sa peine est commuée en déportation à vie vers l’Australie. Gracié en 1844, il rentre au Bas-Canada le 18 janvier 1845.

SAVIEZ-VOUS QUE :

Le centre d’archives de Québec de BAnQ conserve la principale série archivistique permettant de documenter les individus directement impliqués dans ces événements historiques. Regroupés dans la série « Événements 1837-1838 », les quelque 4 000 dépositions, examens volontaires, pétitions, requêtes, mandats et correspondance sont classés sous la cote E17, S37 et disponibles en consultant la base de données Pistard.

Denyse Beaugrand-Champagne, archiviste de référence – Centre d’archives de Montréal

 

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec