Portail BAnQ Nétiquette
Instantané, le blogue des archivistes.

Les origines de la présence acadienne à Montréal

11 octobre 2017 par Instantanés Pas de commentaires

    À partir de 1755, de nombreux Acadiens forment plusieurs petites « Cadies » au Québec. Fait historique plutôt méconnu, dans la seconde moitié du 18e siècle, certains d’entre eux choisissent de s’établir sur la seigneurie de l’Île de Montréal appartenant aux Sulpiciens. Ces réfugiés arrivent alors des colonies américaines où ils ont été déportés par les autorités anglaises. Pour la plupart, ils préfèrent s’installer dans les régions de Verdun, de Lachine et de Pointe-aux-Trembles. Peu de textes portent… Lire la suite
 

Le plaisir de lire des journaux du 19e siècle

4 octobre 2017 par Instantanés 3 Commentaires

  Grâce à la Collection numérique de BAnQ, les passionnés d’histoire peuvent feuilleter des journaux du 19e siècle dans le confort de leur maison. La Collection offre régulièrement de nouveaux titres qui plairont aux curieux intéressés par les évènements d’une autre époque.   Les lecteurs y découvriront, par exemple, que dès l’été de 1867, les Montréalais réclamaient « l’établissement d’un parc public digne de la richesse et de l’importance de Montréal » sur les flancs du Mont-Royal. Un an plus tard, rien… Lire la suite
 

Le grand éboulement de Québec : une tragédie oubliée?

27 septembre 2017 par Instantanés 10 Commentaires

  Si vous avez déjà visité le Vieux-Québec, il est probable que vous ayez déambulé dans les rues de la Basse-Ville que surplombent le Château Frontenac et la terrasse Dufferin. Peut-être avez-vous visité quelques boutiques de la rue du Petit-Champlain, ou longé le fleuve nonchalamment en profitant des charmes de la promenade Samuel-De Champlain. Bien qu’il n’en subsiste aujourd’hui aucune trace, c’est à deux pas de ce lieu enchanteur que s’est produite l’une des pires tragédies de l’histoire de la… Lire la suite
 

Une vision de la Belgique libérée

25 septembre 2017 par Instantanés 1 Commentaire

Lettre du 19 novembre 1918. BAnQ Vieux-Montréal (CLG72).

Olivar Asselin est de retour sur le front depuis peu lorsque l’armistice est signé, le 11 novembre 1918. Cependant, il demeure tout de même en Belgique quelques semaines avant d’être renvoyé à Paris, et ultimement au Canada, en 1919. Dans cette lettre datée du 19 novembre et adressée à sa femme Alice, il raconte ses impressions sur la population belge, leur lent retour à la vie normale et plus particulièrement de la rivalité nouvellement exacerbée entre les Flamands et les… Lire la suite
 

Un territoire qui se dessine!

20 septembre 2017 par Instantanés Pas de commentaires

Dès les premières incursions sur le continent américain, les explorateurs délimitent et décrivent le nouveau territoire afin d’en obtenir une représentation plus précise.   En 1641, les traits de la jeune ville de Québec et de ses environs apparaissent sous la main de Jean Bourdon (vers 1601 – 1668)[i] qui est considéré par plusieurs comme le premier arpenteur de la Nouvelle-France[ii]. Par la suite, plus de 80 arpenteurs sillonnent la colonie pour tracer le pourtour des seigneuries et délimiter les… Lire la suite
 

Les rails nous tombent sur la tête !

18 septembre 2017 par Instantanés 1 Commentaire

Lettre du 16 novembre 1918. BAnQ Vieux-Montréal (CLG72).

Olivar Asselin est depuis peu de retour sur le front alors que l’armistice est signé le 11 novembre 1918. Cependant, il demeure tout de même en Belgique quelques semaines avant d’être renvoyé à Paris, et ultimement au Canada en 1919. Dans cette lettre adressée à son fils Pierre, il lui raconte quelques anecdotes sur son passage récent en France.   « Tu sais que nous sommes en route pour l’Allemagne. Les sales Boches ont tout volé dans les parties de… Lire la suite
 

Alexis le Trotteur ou la mort du « Cheval du Nord »

13 septembre 2017 par Instantanés 10 Commentaires

  Aujourd’hui considéré comme un personnage du folklore québécois, Alexis Lapointe dit le Trotteur a suscité, de son vivant, autant l’émerveillement que les moqueries. Son statut de légende ne s’est consolidé qu’après sa mort, dont plusieurs ignorent qu’elle a été aussi accidentelle que tragique.   Alexis Lapointe voit le jour le 4 juin 1860 à Clermont, dans la région de Charlevoix. Enfant différent et original, il est particulièrement obnubilé par les chevaux auxquels il s’identifie. Son passe-temps favori consiste à… Lire la suite
 

Les amis, les Belges !

11 septembre 2017 par Instantanés Pas de commentaires

Lettre du 16 novembre 1918. BAnQ Vieux-Montréal (CLG72).

Olivar Asselin est de retour sur le front depuis peu lorsque l’armistice est signé, le 11 novembre 1918. Cependant, il demeure tout de même en Belgique quelques semaines avant d’être renvoyé à Paris, et ultimement au Canada, en 1919. Dans cette lettre datée du 16 novembre adressée à sa femme Alice, il relate des anecdotes et ses impressions sur la population locale auprès de laquelle les troupes sont postées.   « Nous passerons probablement trois ou quatre jours ici; j’essaierai… Lire la suite
 

Célébrons 50 ans d’histoire western à Saint-Tite

6 septembre 2017 par Instantanés 1 Commentaire

  La capitale du western au Québec est sans contredit la ville de Saint-Tite en Mauricie ; pour ses bottes de cowboy Boulet et pour son festival. Tous les ans, en septembre, les amateurs de western convergent vers Saint-Tite pour assister et participer aux activités du Festival western. Durant dix jours, les 3 700 citoyens de la ville cohabitent avec 600 000 festivaliers. Pour accueillir tous ces cowboys, des champs se transforment en terrains de camping et des résidences en auberges.   C’est… Lire la suite
 

Un pillage systématique

4 septembre 2017 par Instantanés Pas de commentaires

  Après 18 mois loin des lignes de combat, le major Olivar Asselin est de retour en Europe continentale, affilié au 87e bataillon. Le 5 novembre 1918, il se trouve en France, passant à travers les ruines de villages pour se rendre en Belgique. Dans l’extrait choisi, le journaliste évoque le pillage pratiqué par les Allemands pendant la guerre.       « La ville où nous logeons présentement n’a été, par bonheur, que peu endommagée par le bombardement; le… Lire la suite
 




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec