Portail BAnQ Nétiquette

Des grands films à voir en ligne

14 mars 2018 par BAnQ   Pas de commentaires

Vous êtes sans doute nombreux, parmi nos lecteurs, à être des cinéphiles frustrés d’avoir de plus en plus de difficulté à voir les classiques du 7e art. Nous vous comprenons! Aussi sommes-nous particulièrement heureux d’attirer votre attention sur 22 films (des perles!) que vous pourrez regarder sur AVOD*.

Seule ombre au tableau : les films sont tous en langue originale avec sous-titres en anglais uniquement. À vous de juger si l’effort en vaut la chandelle! Pour nous, le choix est fait. 

Marcello Mastroianni au volant d'une voiture.

La dolce vita

 

Dans la liste ci-dessous, les films sont classés en ordre chronologique.

Note : Utilisez le titre anglais pour trouver un film à l’aide de la boîte de recherche d’AVOD.

 

The Birth of a Nation, de D.W. Griffith, 1915, États-Unis, muet.
Chef-d’oeuvre du cinéma muet sur fond de Guerre de Sécession.

Nosferatu, de Friedrich Wilhelm Murnau, 1922, Allemagne, muet.
Un grand classique de l’expressionnisme allemand. Adaptation du roman Dracula.

Le cuirassé Potemkine (Battleship Potemkine), de Sergei Eisenstein, 1925, URSS, muet.
Un autre chef-d’œuvre. Celui-ci raconte une révolte sur un navire russe. La scène du landau qui dévale l’escalier est une pièce d’anthologie.

Metropolis, de Fritz Lang, 1927, Allemagne, muet.
L’an 2026 tel qu’imaginé par le réalisateur cent ans plus tôt. Industrialisation, esclavage et robot.

Loulou (Pandora’s Box), de George Wilhelm Pabst, 1928, Allemagne, muet.
Louise Brooks incarne une femme fatale dans cette œuvre fort marquante.

Quai des brumes (Port of Shadows), de Marcel Carné, 1938, France, en français.
Jean Gabin en déserteur amoureux de Michèle Morgan. Fatalisme et tragédie.

La règle du jeu (The Rules of the Game), de Jean Renoir, 1939, France, en français.
Chassés-croisés amoureux dépeints de main de maître.

It’s a Wonderfull Life, de Frank Capra, 1946, États-Unis, en anglais.
James Stewart est un homme déprimé à qui l’on révèle ce que sa vie a de beau.

Anna Karenina, de Julien Duvivier, 1948, Grande-Bretagne, en anglais.
Pour voir Vivien Leigh donner ses traits à la Russe passionnée.

Le voleur de bicyclette (The Bicycle Thief), de Vittorio De Sica, 1948, Italie, en italien avec sous-titres anglais.
Chef-d’œuvre (oui, encore!) du néoréalisme italien. Simple et touchant.

Letter from an Unknown Woman, de Max Ophüls, 1948, États-Unis, en anglais.
Adaptation d’une nouvelle de Stefan Zweig sur un amour à sens unique.

Stromboli, de Roberto Rossellini, 1949, Italie, en italien avec sous-titres anglais.
Ingrid Bergman est prisonnière d’une île-volcan et d’un mariage malheureux.

Bellissima, de Luchino Visconti, 1951, Italie, en italien avec sous-titres anglais.
Une mère de milieu modeste fait face au miroir aux alouettes que peut être le cinéma.

Rashomon, d’Akira Kurosawa, 1952, Japon, en japonais avec sous-titres anglais.
Considéré par plusieurs spécialistes comme l’un des meilleurs films du cinéma mondial. Pose la question du caractère subjectif de la vérité.

Extraits des films Métropolis, Quai des brumes et Rashomon.

 

La dolce vita, de Federico Fellini, 1960, Italie, en italien avec sous-titres anglais.
Puissant chef-d’œuvre mettant en vedette Marcello Mastroianni dans la peau d’un journaliste à potins qui mène une vie dissolue.

L’ange exterminateur (The Exterminating Angel), de Luis Bunuel, 1962, Mexique, en espagnol avec sous-titres anglais.
Une fable sociale insolite.

The Trial, d’Orson Wells, 1963, États-Unis, en anglais.
Anthony Perkins est Joseph K. dans cette adaptation du Procès de Kafka qui met aussi en vedette Jeanne Moreau et Romy Schneider. Un véritable cauchemar bureaucratique.

Stalker, d’Andreï Tarkovski, 1979, Union soviétique, en russe avec sous-titre anglais.
Film de science-fiction dans lequel on suit la quête d’hommes qui souhaitent atteindre un lieu ou, dit-on, les désirs sont exaucés. Pour amateur de mystère et de métaphysique, entre autres.

Papa est en voyage d’affaires (When Father Was Away on Business), d’Emir Kusturica, 1985, Yougoslavie, en serbo-croate avec sous-titres anglais.
Une famille en pleine crise politique dans la Yougoslavie des années 1950. Palme d’Or au Festival de Cannes.

Épouses et concubines (Raise the Red Lantern), de Zhang Yimou, 1991, Chine, en mandarin avec sous-titres anglais.
Film ayant marqué, à sa sortie, le renouveau du cinéma chinois.

Adieu ma concubine (Farewell My Concubine), de Chen Kaige, 1993, Chine, en mandarin avec sous-titres anglais.
Critique de l’histoire chinoise récente à travers la relation entre deux acteurs d’opéra. Palme d’Or au Festival de Cannes.

Pelle le conquérant (Pelle the Conqueror), de Bille August, 2001, Danemark et Suède, en anglais.
L’histoire d’un père suédois et de son fils qui immigrent au Danemark à la recherche d’une vie meilleure. Lauréat de nombreux prix.

Extraits des films Stalker, Adieu ma concubine et Pelle le conquérant.

 

Cette liste vous donne le vertige? Attachez votre ceinture, car ce n’est qu’un aperçu de ce que vous trouverez dans AVOD : des centaines de films de fiction et des milliers de documentaires.

 

* Pour utiliser ces ressources, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.

 

Comment s'abonner à BAnQ

 

 

__________

Pour recevoir les billets par courriel, inscrivez votre adresse sous Suivre le blogue dans la colonne de gauche.


Catégorie(s) : Cinéma, Films et vidéos

Un film signé Ducharme, et l’éclipse expliquée

24 août 2017 par BAnQ   Pas de commentaires

Faites-vous partie de ces nombreux élèves initiés à l’œuvre de Réjean Ducharme par la lecture obligatoire de L’avalée des avalés à l’école secondaire?

À la suite du décès cette semaine du grand romancier, dramaturge et scénariste, regardez le film Les beaux souvenirs (1981), écrit par Ducharme et réalisé par Francis Mankiewicz. C’est la plateforme  ONF.ca qui en permet le visionnement en ligne. Dans le blogue de l’ONF,  on peut lire ces mots des deux créateurs à propos de leur œuvre : « [C’est] un film sur la fragilité des êtres, sur la recherche fébrile et à sens unique de l’amour […], sur le besoin d’aimer et d’être aimé».

 

L’éclipse solaire expliquée

Autre événement marquant cette semaine, l’éclipse solaire. Aux étudiants et aux adultes, Access Science* permet de comprendre et d’étudier en profondeur le phénomène, procurant une information scientifique et technique de premier ordre. Les nouvelles brèves (briefings)  et autres courtes capsules d’introduction affichées à la une de la ressource sont souvent très enrichissantes. En bonne place cette semaine, il va sans dire, l’éclipse solaire et aussi le syzygy, l’alignement de trois corps célestes!

Les plus petits trouveront une explication ludique et attrayante sur la ressource CVE : la collection de vidéos éducatives* avec la courte vidéo Qu’est-ce qu’une éclipse?, dans la série Adi dans l’espace.

 

 

* Pour utiliser cette ressource, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.

 

Comment s'abonner à BAnQ

 

 

__________

Pour recevoir les billets par courriel, inscrivez votre adresse sous Suivre le blogue dans la colonne de gauche.

 

 

 

 


Catégorie(s) : Cinéma, Films et vidéos, Sciences

On aime Sherlock Holmes!

17 août 2017 par BAnQ   2 Commentaires

Le célèbre détective à la pipe ne m’a jamais beaucoup intéressé. C’est simple : j’entendais le nom de Sherlock Holmes, et je voyais de la poussière et des toiles d’araignées! La série télévisée britannique Sherlock est cependant venue à bout de mes préjugés en seulement quelques minutes. Maintenant que j’ai vu tous les épisodes, je me tourne vers BAnQ numérique pour revivre l’expérience Sherlock en me plongeant à fond dans le monde de Sir Arthur Conan Doyle.

Livres, films et musique

Saviez-vous que Naxos Spoken Word Library* propose des livres audio en français des aventures de Sherlock Holmes?  Plus de 50 aventures du plus célèbre des détectives vous y attendent, dont l’une de mes préférées, Le problème final.

Sur AVOD* (Access Video On Demand)*, tapez sherlock holmes films pour trouver de vieilles adaptations cinématographiques de romans mettant notre héros en vedette.

Le livre Investigating Sherlock est un excellent compagnon à la série de la BBC. On y discute du lien entre l’œuvre originale et ce succès de la télévision contemporaine. Vous pouvez le télécharger à partir de pretnumerique.ca*.

Vous avez aimé la musique de la série télé? Trouvez-la sur Hoopla*!

 

 

* Pour utiliser cette ressource, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.

 

Comment s'abonner à BAnQ

 

 

__________

Pour recevoir les billets par courriel, inscrivez votre adresse sous Suivre le blogue dans la colonne de gauche.


Catégorie(s) : Cinéma, Littérature, Livres numériques, Musique

IndieFlix : une alternative à Netflix

10 août 2017 par BAnQ   Pas de commentaires

Netflix, c’est notre nouvelle télévision. Ça fait partie maintenant de mon quotidien, mais j’ai besoin de changement!

IndieFlix*, c’est ma pause de la télé américaine de masse. L’interface est similaire, mais il s’agit de films et de séries indépendants de partout dans le monde. On peut chercher par pays, par genre, et même par festival!

Quelques recommandations

La ronde, de Sophie Goyette, a été élu un des 10 meilleurs court métrages canadiens de 2011 par le TIFF (Toronto International Film Festival). Le film a aussi remporté le prix de meilleur court métrage de fiction aux Rendez-vous du cinéma québécois. L’histoire porte sur deux jumeaux au début de la vingtaine qui cherchent à s’émanciper de leur famille et de son histoire difficile.

Niloofar (2008), de Sabine El Gemayel, raconte l’expérience d’une jeune fille de 12 ans en Iraq qui tente d’éviter un mariage arrangé. Une coproduction France-Iran-Liban.

Nina Paley a placé son film Sita Sings the Blues (2008) dans le domaine public, c’est-à-dire qu’il est libre de droit. Ce long métrage d’animation s’inspire de la légende indienne de Ramayana et met en vedette la musique de la chanteuse de blues Annette Hanshaw. De l’aventure et un heureux mélange de cultures au rendez-vous!

Ma dernière suggestion est un film d’horreur de série B tellement ridicule qu’il en devient drôle, The Uninvited (1988). Un groupe de personnes sur un yacht est terrorisé (puis décimé) par un chat domestique mutant. À regarder avec des amis, du maïs soufflé, et pas beaucoup d’attentes.

 

 

* Pour utiliser cette ressource, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.

 

Comment s'abonner à BAnQ

 

 

__________

Pour recevoir les billets par courriel, inscrivez votre adresse sous Suivre le blogue dans la colonne de gauche.


Catégorie(s) : Cinéma, Films et vidéos

Sur l’écran noir de mes nuits blanches

15 octobre 2015 par BAnQ   Pas de commentaires

J’ai toujours aimé le cinéma qui sort des sentiers battus. C’est pourquoi je fréquente assidûment le Festival du nouveau cinéma dont la 44e édition se déroule en ce moment. Et c’est cette même passion qui fait que je ne me lasse pas de visiter IndieFlix*, une plateforme de diffusion de films indépendants.

On y trouve des documents et des œuvres de fiction, des courts et des longs métrages. J’aime m’y perdre et explorer ce qu’on me propose. Ma nouvelle activité préférée? Laisser l’outil QuickPick (encore en développement) me suggérer un titre au hasard en fonction de quelques critères.

* Pour utiliser cette ressource, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.

IndieFlix

 

Comment s'abonner à BAnQ

 

 

__________

Pour recevoir les billets par courriel, inscrivez votre adresse sous Suivre le blogue dans la colonne de gauche.


Catégorie(s) : Cinéma, Films et vidéos

Cinéma black

27 août 2015 par BAnQ   Pas de commentaires

Black_Studies

Image tirée du documentaire Many Steps

J’ai mes billets! Du 29 septembre au 4 octobre se tiendra le Festival international du film black de Montréal qui, par le truchement du cinéma, veut offrir un lieu de débat sur les grands enjeux qui touchent les communautés noires d’ici et d’ailleurs.

Je poursuivrai ensuite mes découvertes et réflexions à la maison avec Black Studies in Video*. En naviguant par sujets (politique, arts, religion, esclavagisme, etc.) ou par noms de personnes, notamment, je pourrai regarder des heures de documentaires, d’entrevues et de films d’archives qui témoignent de l’évolution de la culture noire aux États-Unis.

* On doit s’authentifier pour utiliser cette ressource.

 

Comment s'abonner à BAnQ

 

 

__________

Pour recevoir les billets par courriel, inscrivez votre adresse sous Suivre le blogue dans la colonne de gauche.


Catégorie(s) : Cinéma, Films et vidéos

À l’affiche aujourd’hui

30 octobre 2014 par BAnQ   Pas de commentaires

C’est la veille de l’Halloween et j’ai envie de voir quelques bons films d’horreur. Avec MédiaFilm plus*, je peux faire un choix éclairé. En plus de ce qu’on trouve sur la version publique du site (les nouveautés sur DVD, les films à l’affiche en salle, etc.), la version « plus » offerte aux abonnés de BAnQ propose des rubriques exclusives ainsi qu’un outil de recherche permettant de fouiller parmi les fiches de 70 000 films en combinant différents critères comme le genre et la cote, par exemple.

Excusez-moi, le maïs soufflé est prêt!
MediaFilm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* On doit s’authentifier pour utiliser cette ressource.
Comment s’abonner à BAnQ

__________
Pour recevoir les billets par courriel, inscrivez votre adresse sous Suivre le blogue dans la colonne de gauche.


Catégorie(s) : Cinéma




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec