Destination, la planète rouge

par Jean-François Barbe, bibliothécaire
Histoire, sciences humaines et sociales, Grande Bibliothèque

« De toutes les planètes du système solaire, Mars est sans conteste celle qui a toujours présenté un attrait particulier pour les astronomes et le public », constate l’encyclopédie Universalis*.

D’hier…

Cette fascination s’explique par l’histoire. Dès la fin du XVIIIe siècle, des observateurs ont constaté que Mars affichait des taches blanches au niveau de ses deux pôles, ce qui pouvait ressembler à de l’eau gelée. « Or, s’il y avait de l’eau, le raisonnement de l’époque impliquait qu’il y avait « certainement » de la vie », précise l’Universalis.

D’où l’avalanche de récits de fiction mettant en vedette Mars et ses soi-disant Martiens.

Paru en 1887, un des premiers récits du genre, L’homme de Mars est signé par Guy de Maupassant. Sans être un des chefs-d’œuvre de ce « maître de la nouvelle » comme le caractérise le Robert illustré*, ce récit de quatre pages se mérite trois étoiles au blogue Culture martienne… ce qui n’est pas rien.

Quelques décennies plus tard, en 1938, une émission de radio américaine animée par Orson Welles diffusait une adaptation du roman de H.G. Wells, La guerre des mondes*. De façon très réaliste, l’émission laissait croire aux auditeurs que les Martiens étaient en train d’envahir le New Jersey. La panique fut grande. Selon un historien, ce canular est le digne ancêtre des fake news*. Initialement publié en 1898, La guerre des mondes de H.G. Wells continue à inspirer de nombreux créateurs, dont Steven Spielberg.

Publiées en 1950, les Chroniques martiennes* de Ray Bradbury ont été « l’antithèse » de La guerre des mondes, selon l’expression du Historical Dictionary of Science Fiction in Literature*. Ces Chroniques présentent l’arrivée des Terriens sur Mars comme l’invasion de barbares détruisant une civilisation avancée. Ce genre de regard anticolonialiste vaudra à Ray Bradbury d’être mis en observation par le FBI entre 1959 et 1968, rappelle l’auteur de 100 raisons d’aimer l’imaginaire : petit éloge de la science-fiction, de la fantasy & du fantastique*.

Cela dit, depuis l’arrivée sur Mars des sondes spatiales Viking en 1976, la planète rouge a livré plusieurs de ses secrets, dont l’absence de vie évoluée.

Dans Viking, la fascinante découverte de la vie sur Mars*, le vulgarisateur scientifique Claude Lafleur rappelle que bien des gens ont cru, jusqu’au début des années soixante, que Mars était habitée ou qu’il y régnait des formes de vie évoluées. L’expérience Viking a détruit ces illusions une fois pour toutes.

… à aujourd’hui

Cela n’a pas empêché la continuation de l’exploration de la planète rouge. Cette année, ce processus franchit une importante étape avec l’entrée en scène des Émirats arabes unis et de la Chine.

Par le lancement d’une sonde spatiale en juillet dernier, les Émirats arabes unis ont voulu frapper les esprits. Repéré dans la riche ressource électronique Science Reference Center*, un article du magazine Sky & Telescope de juillet 2020 signale que cet événement illustre le passage souhaité d’une économie d’extraction de ressources (le pétrole) vers une économie du savoir. Sky & Telescope précise que l’âge moyen de l’équipe des scientifiques de l’espace des Émirats arabes unis est de 27 ans. Quatre sur cinq sont des femmes, comparativement à moins d’un sur cinq à la NASA. Les autorités des Émirats arabes unis espèrent que cette mission incitera les jeunes du pays et du Moyen-Orient à envisager leur avenir en sciences et technologies.

Pour la Chine, qui a envoyé pour la première fois en juillet une sonde et un robot téléguidé, il s’agissait notamment de démontrer sa capacité d’intervention dans les grandes technologies, sur un pied d’égalité avec les États-Unis.

Comme dirait le vulgarisateur scientifique Claude Lafleur, Mars n’est plus « la planète des Américains »!

Quelques suggestions

Afin d’en savoir davantage sur cette planète, voici d’autres ressources électroniques accessibles par l’entremise de votre Grande Bibliothèque.

Livres

Mars, notre passé et notre avenir*
André BrackL’auteur présente l’exobiologie, une science qui permet de poser ces difficiles questions : comment fait-on pour rechercher les traces d’une vie inconnue jusqu’ici? Si nous détectons un jour ces traces de vie, qu’aurons-nous trouvé, nos lointaines racines ou une seconde genèse de la vie? Comment faire de Mars un lieu habitable? Le site de sélection de livres scientifiques À fond la science estime que ce livre d’André Brack, « à la fois histoire des sciences et exposé des connaissances techniques, atteint tout à fait son but ».
Mission to Mars : My Vision for Space Exploration*
Buzz AldrinPublié en 2013, ce récit d’un ex-astronaute américain envisage la colonisation de Mars d’ici l’année 2035.
The Future of Humanity : Terraforming Mars, Interstellar Travel, Immortality, and Our Destiny Beyond Earth*
Michio KakuSelon la critique du New York Times, ce livre d’un professeur de physique théorique présente aux lecteurs peu familiers avec la science les horizons déjà franchis dans nos connaissances sur Mars et de nouvelles frontières vers lesquelles la recherche pourrait nous conduire.

Films

Mars*
MVD Entertainment GroupRéalisé en 2010, ce film documentaire de 82 minutes est diffusé sur la plateforme de Kanopy.
Life in Our Universe. Episode 10. Has Mars Always Been Dead?*

Ce film documentaire de 29 minutes est également diffusé sur Kanopy.

Pour les jeunes

From Mars to Arrakis: The Planet*

Ce film documentaire d’une trentaine de minutes a été conçu par la société de production Teaching Company. Diffusé par Kanopy, il s’adresse principalement aux élèves du primaire.

Mission Mars*
Philippe Nessmann (texte) et Dofresh (illustrations)Ce livre-jeu fait partie de la collection Le docu dont tu es le héros. Destiné aux neuf ans et plus, il propose aux jeunes de sauter dans un vaisseau spatial; une importante mission les attend sur Mars. Sauras-tu maîtriser les technologies les plus modernes pour atterrir sur la planète rouge? Tes connaissances en science seront-elles suffisantes pour te permettre de survivre dans ce milieu hostile? Le défi est de taille.

Sur le Web

Mars Odyssey

En français malgré son titre, ce documentaire interactif brosse à grands traits les enjeux scientifiques et techniques entourant l’exploration de Mars. Il est constitué d’images cliquables, de courtes vidéos et de petits textes de vulgarisation rédigés par des spécialistes et chercheurs. Il a été produit par des étudiants en journalisme et médias numériques de l’Université de Lorraine en France.

 

* Pour utiliser ces ressources, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.
Abonnez-vous.