Le 24 juin, Fête nationale

par Jean-François Barbe, bibliothécaire
Histoire, sciences humaines et sociales, Grande Bibliothèque

La présidente du Comité de la Fête nationale de la Saint-Jean, Louise Harel, affirme que « dans le contexte cosmopolite de la société québécoise, le 24 juin est l’occasion de partager, à l’unisson, la fierté d’un passé audacieux, la ténacité et la vitalité de notre peuple malgré des conditions adverses et le rayonnement de notre langue et de notre culture ».

À défaut de couvrir l’ensemble des aspects évoqués par Louise Harel, ce (trop court) billet vous propose quelques livres numériques sur l’histoire politique du Québec.

Les élections au Québec : 150 ans d’une histoire mouvementée*, des politologues Jean-Herman Guay et Serge Gaudreau de l’Université de Sherbrooke. Finaliste 2019 du Prix du livre politique de l’Assemblée nationale, ce livre vise à décrire les enjeux des 41 campagnes électorales ayant eu lieu depuis 1867, tout en décryptant les ressorts de grandes personnalités comme Honoré Mercier, Lomer Gouin, Maurice Duplessis, Robert Bourassa et René Lévesque. En préface, les auteurs signalent s’être appuyés sur de nombreux travaux incluant ceux de l’actuel PDG de BAnQ, Jean-Louis Roy, concernant les programmes des partis politiques.
La Chronologie du Québec depuis 1534* en est à sa quatrième édition. Ce livre met en parallèle les principaux événements survenus au Québec et ceux qui se sont produits, en même temps, en Amérique du Nord et en Europe. « J’espère que la liberté dont je me suis prévalu en découpant ainsi la réalité fera naître de rafraîchissantes perspectives dans l’esprit du lecteur », écrit, en préface, l’auteur Jean Provencher.
Canada-Québec : synthèse historique, 1534-2015*. Signé par les historiens Jacques Lacoursière, Jean Provencher et Denis Vaugeois, cet ouvrage constitue la quatrième édition d’un livre de référence publié pour la première fois en 1968 sous le titre Histoire 1534-1968. « Peu de synthèses peuvent s’enorgueillir d’être encore aussi pertinentes presque 50 ans après une première mouture », affirme l’éditeur Gilles Herman dans sa préface.
Une histoire du Québec : entre tradition et modernité* de Peter Gossage et J. I. Little constitue la fine traduction par Hélène Paré de An Illustrated History of Quebec : Tradition and Modernity (non disponible en format numérique) paru chez Oxford University Press en 2012. Comme l’écrivent les auteurs dans leur chapitre d’introduction, l’ouvrage examine « de quelle façon une société nord-américaine distincte a survécu et s’est développée en raison des interactions continuelles entre ces forces opposées » que sont la tradition et la modernité.
Infographies.québec : le Québec et son histoire d’un simple coup d’œil* par l’historien Gilles Laporte vise à procurer aux jeunes des générations numériques de nouvelles portes d’entrée vers l’histoire du Québec. « Sans révolutionner notre connaissance du passé, le traitement infographique permet parfois de rendre explicites des structures sous-jacentes et de mieux traduire la complexité et la richesse de l’histoire du Québec », écrit Gilles Laporte en introduction.
L’histoire du Québec pour les nuls* par Éric Bédard. Vulgarisateur exceptionnel, Éric Bédard est aussi l’auteur de livres de premier ordre dont Les Réformistes : une génération canadienne-française au milieu du xixe siècle* (prix de la Présidence de l’Assemblée nationale de 2010). Selon les termes d’Éric Bédard, ce livre vise à synthétiser « les faits les plus marquants de l’histoire du Québec » dans le cadre d’un récit « hanté par la frustration des recommencements, marqué par la résilience. »
Et pour se faire plaisir, l’auteur de ces lignes vous propose le Dictionnaire amoureux du Québec* de Denise Bombardier. « Le Québec est un pays qui est plus métaphorique que réel », constate cette grande journaliste en préface d’un livre qui entend donner quelques clés de compréhension d’une société dont « l’identité est en redéfinition ». Invitée d’honneur du Salon international du livre de Québec de 2015, Denise Bombardier a également signé une des biographies les plus marquantes du Québec d’après-guerre, un véritable petit chef-d’œuvre intitulé Une enfance à l’eau bénite (non disponible en format numérique).

 

* Pour utiliser ces ressources offertes par BAnQ, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.
Abonnez-vous.