Journée de la langue russe

par Jean-François Barbe, bibliothécaire
Histoire, sciences humaines et sociales, Grande Bibliothèque

En Russie, le 6 juin est un jour férié au titre de Journée de la langue russe.

L’Organisation des Nations Unies au aussi fait du 6 juin la « Journée de la langue russe à l’ONU ».

Cette date n’a rien d’accidentel. Elle coïncide avec le jour de naissance du poète Alexandre Pouchkine. Comme l’écrit l’encyclopédie Universalis*, accessible par BAnQ numérique, Pouchkine « a donné ses lettres de noblesse à la langue russe en ouvrant la voie à une grande littérature nationale de portée universelle ».

L’Universalis constate que le russe est « aujourd’hui une des grandes langues de diffusion mondiale ». Outre qu’il s’agit de la langue maternelle d’environ 145 millions de Russes, elle est également parlée dans plusieurs États issus de l’ex-U.R.S.S., « connue et pratiquée par la quasi-totalité de ses habitants ».

Voici quelques ressources électroniques destinées à son apprentissage. Nous vous proposons aussi quelques livres électroniques de grands écrivains russes.

Apprendre les rudiments de la langue

BAnQ numérique offre trois plateformes d’autoformation pour l’apprentissage des rudiments du russe. Il s’agit de ToutApprendre.com*, de Rosetta Stone* et de Mango Language*.

Quelle plateforme choisir?

ToutApprendre.com comporte deux modules d’apprentissage d’une durée totale de vingt heures. Tout se fait en français.

En revanche, la langue de départ dans Rosetta Stone et Mango Language est l’anglais. Il faut donc déjà maîtriser cette langue. En outre, contrairement à ToutApprendre.com, ces ressources privilégient le format de très courtes leçons.

À vous de choisir!

Chose certaine, ces quelques heures d’étude suffiront pour aborder convenablement les Russes dans la langue de Pouchkine lors d’éventuelles visites touristiques dans un immense pays s’étendant sur neuf fuseaux horaires couvrant un huitième de la surface du globe.

Quelques livres numériques

 Pour découvrir la culture russe… en français.

 La cerisaie*, d’Anton Tchékov.

Crime et châtiment*, de Fedor Dostoïevski

Le maître et Marguerite*, de Mikhaïl Boulgakov 

Telluria*, de Vladimir Sorokine

 

* Pour utiliser les ressources offertes par BAnQ, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.
Abonnez-vous.