Portail BAnQ Nétiquette

IndieFlix : une alternative à Netflix

10 août 2017 par BAnQ | Catégorie(s) : Cinéma

Netflix, c’est notre nouvelle télévision. Ça fait partie maintenant de mon quotidien, mais j’ai besoin de changement!

IndieFlix*, c’est ma pause de la télé américaine de masse. L’interface est similaire, mais il s’agit de films et de séries indépendants de partout dans le monde. On peut chercher par pays, par genre, et même par festival!

Quelques recommandations

La ronde, de Sophie Goyette, a été élu un des 10 meilleurs court métrages canadiens de 2011 par le TIFF (Toronto International Film Festival). Le film a aussi remporté le prix de meilleur court métrage de fiction aux Rendez-vous du cinéma québécois. L’histoire porte sur deux jumeaux au début de la vingtaine qui cherchent à s’émanciper de leur famille et de son histoire difficile.

Niloofar (2008), de Sabine El Gemayel, raconte l’expérience d’une jeune fille de 12 ans en Iraq qui tente d’éviter un mariage arrangé. Une coproduction France-Iran-Liban.

Nina Paley a placé son film Sita Sings the Blues (2008) dans le domaine public, c’est-à-dire qu’il est libre de droit. Ce long métrage d’animation s’inspire de la légende indienne de Ramayana et met en vedette la musique de la chanteuse de blues Annette Hanshaw. De l’aventure et un heureux mélange de cultures au rendez-vous!

Ma dernière suggestion est un film d’horreur de série B tellement ridicule qu’il en devient drôle, The Uninvited (1988). Un groupe de personnes sur un yacht est terrorisé (puis décimé) par un chat domestique mutant. À regarder avec des amis, du maïs soufflé, et pas beaucoup d’attentes.

 

 

* Pour utiliser cette ressource, il faut être abonné à BAnQ et s’authentifier.

 

Comment s'abonner à BAnQ

 

 

__________

Pour recevoir les billets par courriel, inscrivez votre adresse sous Suivre le blogue dans la colonne de gauche.

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec