Portail BAnQ Nétiquette

Montréal à travers les cartes postales

11 avril 2019 par Carnet de la Bn   Pas de commentaires

Alban Berson, Cartothécaire, Direction de la recherche et de la diffusion des collections patrimoniales

La passion des collectionneurs est un atout précieux pour la Bibliothèque nationale qui a pour mission de rassembler le patrimoine documentaire québécois. L’institution a acquis récemment une collection de plus de 7000 cartes postales relatives à Montréal rassemblées avec soin par monsieur Pierre Monette. S’étendant de la fin du XIXe siècle aux années 1960, cet ensemble unique constitue une source d’information inestimable et un portrait fascinant de la métropole. Les hauts lieux touristiques tels que l’Oratoire Saint-Joseph, le Vieux-Montréal ou encore le centre-ville y sont bien représentés, mais le curieux y trouvera également des attraits moins connus : parcs, hôpitaux, édifices religieux, écoles, marchés publics, cinémas, bureaux de poste, hôtels, restaurants, bars, commerces de détail, dont beaucoup sont aujourd’hui disparus ou méconnaissables.

Si la carte postale fait la part belle à l’architecture, elle n’ignore pas pour autant les activités humaines. La collection regorge de scènes de la vie quotidienne des Montréalais d’autrefois. Pompiers éteignant un incendie, garagistes du Mile End posant fièrement sur leur lieu de travail, skieurs du mont Royal, jeunes gens se détendant à la piscine, visiteurs enthousiastes du parc Dominion, villégiateurs installés au camping de Verdun, cavaliers de rodéo en pleine action, plaisanciers de Dorval naviguant sur le Saint-Laurent ou encore usagers d’une bibliothèque absorbés par leur lecture sont autant de témoignages d’une ville foisonnante et protéiforme. Beaucoup de ces images sont des photographies véritables. Plus de 200 sont l’œuvre de Harry Sutcliffe, un photographe montréalais majeur dont les collections de la Bibliothèque comptaient peu d’œuvres jusqu’ici. Une iconographie de fantaisie, romantique, humoristique ou didactique complète le tableau.

Jusqu’à présent plus de mille cartes postales de cette fabuleuse collection ont été numérisées.

 

Pierre Monette a commencé à collectionner les cartes postales vers la fin des années 1980, s’approvisionnant au marché aux puces du Vieux-Port. Passionné par Montréal, par son histoire et par ses personnages, sur lesquels il a commencé par collectionner les livres, il souligne l’importance de la carte postale comme témoin des métamorphoses du territoire. Les cartes sur lesquelles figurent des commerces, notamment, constituent souvent la seule représentation connue de l’établissement.

 

Cet ancien enseignant et conseiller pédagogique, aujourd’hui retraité, se dit heureux et fier que sa collection vienne enrichir les collections de la Bibliothèque nationale. L’entrevue complète avec monsieur Monette, réalisée à l’occasion de cette acquisition, est disponible sur le portail de BAnQ.


Catégorie(s) : Acquisition, Cartes postales




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec