La restauration du Fonds de photographies de La Presse, un travail minutieux

par Émilie Demers et Marie-Claude Rioux, restauratrices
Direction de la conservation et de la numérisation

 

Le fonds photographique de La Presse, confié à BAnQ, regroupe plus de 90 000 épreuves photographiques ainsi que des négatifs. Ces photographies datant de la première moitié du 20e siècle jusqu’au début de l’ère numérique sont une source d’information très riche. Certains clichés ont été retenus pour illustrer des articles, alors que d’autres n’ont jamais été publiés. Les épreuves photographiques, rangées dans des boîtes d’archive, sont classées par thème, nom, événement, etc. Quatre restauratrices travaillent à la préparation de ces épreuves afin de permettre leur numérisation et d’assurer leur préservation à long terme.

On l’oublie parfois, mais la restauration précède la numérisation. En effet, pour assurer la conservation du fonds photographique de La Presse, la manipulation des photographies pendant le processus de numérisation doit pouvoir se faire aisément, sans causer de dommage. Les risques liés à la manipulation de ce fonds sont principalement causés par des déchirures, des plis, des broches, des adhésifs ou des photographies collées l’une à l’autre. Dès que ces risques sont observés, un traitement de restauration est réalisé. L’équipe de la restauration évalue chacune des photographies avant de les confier à l’équipe de la numérisation. Dans la plupart des cas, ce traitement est simple.

 

Les traitements de restauration

Une grande partie du temps de restauration est consacrée à la réparation de déchirures sur les photographies. Une technique rapide et efficace a été choisie ; l’utilisation de bande de papier japonais préencollée de gélatine ou de Klucel. Le Klucel, utilisé dans l’alimentation, les cosmétiques et la pharmacologie, est employé dans divers traitements en restauration. On l’utilise pour le fixage de peintures et de pastels, comme épaississant lors de la préparation de gel et, plus communément, comme adhésif comme c’est le cas ici. Cette technique consiste à réactiver la colle à l’aide d’une éponge humide dans le cas de gélatine, et de l’éthanol et de l’eau dans le cas de la Klucel. Les bandes de papier japonais sont ensuite apposées au verso de la déchirure et mises sous poids pour assurer une bonne adhérence.

Dans les cas où des plis nuisent à la lecture de la photographie, un pinceau légèrement imbibé d’eau et d’éthanol est utilisé pour humidifier la zone. Un poids et des papiers buvards sont par la suite appliqués pour assurer un séchage plat et sans déformation.

Une photographie avant son traitement de restauration.

 

La photographie après son traitement de restauration.

Bien avant que le fonds photographique de La Presse ne nous soit confié, des broches de métal ont été utilisées afin de joindre la photographie à l’article publié. En plus d’endommager les photographies, ces broches retiennent des coupures de journaux à l’avant de la photographie rendant la numérisation impossible. Grâce à une fine spatule de métal, les broches sont retirées et l’article lié à la photographie est joint au verso par des charnières faites de papiers japonais encollés. La même technique de collage est utilisée pour les charnières et les déchirures.

Finalement, lorsque deux épreuves sont collées l’une sur l’autre, la force d’adhésion détermine le traitement approprié pour les séparer. Dans le cas d’un lien léger, une fine spatule peut manuellement séparer les photographies, pour les cas plus difficiles, l’utilisation de chaleur ou même de solvants peut s’avérer nécessaire. Le traitement avec solvants nécessite l’utilisation d’une trompe aspirante pour éliminer les vapeurs toxiques et de gants de plastique pour protéger la peau.

La restauration de toutes les épreuves du fonds n’est pas encore terminée et nécessitera encore quelques années de ce travail patient et minutieux.

 

Sources consultées

Institut canadien de conservation (ICC). « Le soin des épreuves photographiques en noir et blanc — Note de l’ICC 16/4 ». Page consultée le 26 mars 2020 : https://www.canada.ca/fr/institut-conservation/services/publications-conservation-preservation/notes-institut-canadien-conservation/soin-epreuves-photographiques-noir-blanc.html

RÉGIMBALD, Jessica. « Conservation and Mass-Digitization, Implementation of a Workflow ». American Institute for Conservation PMG & ICOM-CC PMWG Joint Meeting. 2019

STULIK, Dusan C, et KAPLAN, Art. « Silver Gelatin ». The Getty Conservation Institute. 2013. p. 28