Conserver sans censurer

par Amélie Proulx,Technicienne en documentation
Direction du dépôt légal et des acquisitions

En cette période de distanciation sociale, nos besoins physiologiques essentiels, selon la pyramide de Maslow, ne sont peut-être pas tous comblés. Pour y remédier virtuellement et pimenter votre quotidien, nous vous invitons à explorer nos collections où se retrouvent de nombreux documents dits « pour adulte ».

Les collections de la Bibliothèque nationale regroupent le patrimoine documentaire québécois publié ; on y retrouve tous les documents parus au Québec, ainsi que tous les documents ayant un lien avec le Québec publiés à l’étranger. Le sujet de l’ouvrage n’est donc pas un critère de sélection ; le territoire et le lien au territoire définissent ce qui s’intègrera aux collections de la bibliothèque. La censure, sujet de préoccupation pour les bibliothèques publiques et scolaires[i], est à toute fin pratique inexistante et nos collections foisonnent de documents pour lecteurs avertis. 

Littérature piquante

L’éditeur le plus prolifique, pour les documents adultes reçus au dépôt numérique, est sans conteste Biblio Curiosa, qui se spécialise dans la littérature érotique, essentiellement des rééditions de textes piquants du début du XXe siècle. À ce jour, près de 140 titres ont été ajoutés à nos collections, quelques-uns en libre accès. D’autres éditeurs commerciaux qui publient des ouvrages plus diversifiés éditent également ce genre littéraire, dont plusieurs peuvent être empruntés en format numérique dans la collection universelle.

 

Ailleurs dans les collections

Les thèmes de l’érotisme et de la sexualité sont certes souvent exploités sous forme littéraire, mais pas uniquement. En effet, on retrouve également ces thèmes dans nos collections d’estampes (Albert Dumouchel, par exemple a créé plusieurs estampes sur le thème du couple), d’affiches (consulter notre billet sur les affiches qui ont accompagné le lancement du film Valérie à travers le monde) et même de programmes de spectacle !

Nos collections regorgent de documents pour stimuler votre imaginaire, il ne tient qu’à vous de les explorer. Et pour continuer dans le plaisir, pourquoi ne pas aussi explorer nos Mèmes patrimoniaux no 2, fruit de la collaboration des bibliothécaires et des archiviste, fous rires garantis!

 

Les 36 jouissances d’une femme, Biblio Curiosa, 2019.

 

L’éveil du printemps, Théâtre de quat’sous, 1989.

 

Les amants, Albert Dumouchel, 1969.

[i] Pour en savoir plus sur l’histoire de la censure dans les bibliothèques québécoises, nous vous suggérons le numéro 80 de La revue À rayons ouverts intitulé : La liberté de lire, d’hier à aujourd’hui