Le Programme de soutien à la recherche de BAnQ : des travaux de fond sur des corpus québécois

par Isabelle Crevier
Agente de recherche
Direction de la recherche et de la diffusion des collections patrimoniales

 

Depuis plus de 15 ans déjà, de nombreux chercheurs du Québec et d’ailleurs ont mené des travaux de recherche liés à BAnQ et à ses collections grâce à une bourse du Programme de soutien à la recherche (PSR). La plupart ont choisi d’examiner des corpus de documents patrimoniaux – des imprimés et des archives – alors que d’autres se sont intéressés à des sujets en lien avec les missions de l’institution. Cette année encore, des bourses de deuxième et de troisième cycle sont offertes à des étudiants d’universités québécoises qui s’intéressent à la culture du Québec. Des chercheurs de l’extérieur de la province sont aussi invités à soumettre leur dossier pour une bourse de séjour de recherche en sol québécois. Le règlement des concours peut être consulté en ligne et la tombée des candidatures des bourses de niveau doctoral est le 15 novembre 2019.

La plupart des lauréats du Programme ont fait des études supérieures en littérature ou en histoire. Par exemple, Mylène Bédard, maintenant professeure adjointe au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval, a reçu une bourse de BAnQ en 2013-2014, alors qu’elle étudiait la pratique épistolaire de femmes liées au mouvement patriote bas-canadien. Depuis, Mme Bédard a publié de nombreux articles et a fait paraître sa thèse de doctorat. Elle a également codirigé l’ouvrage Relire le xixe siècle québécois à travers ses discours épistolaires, paru en 2016. Plus près de nous dans le temps, Arnaud Bessière, lauréat 2018-2019 du PSR et professeur agrégé au Département d’histoire de l’Université Laurentienne, poursuit ses recherches sur la domesticité au Canada au xviie et au xviiie siècle. Il s’intéresse à de nombreux fonds d’archives conservés par BAnQ.

L’histoire de l’art, la musique et les communications sont aussi des champs disciplinaires desquels proviennent plusieurs boursiers. Soulignons ici les travaux de Danielle Blouin, lauréate d’une bourse en 2012-2013, alors qu’elle était doctorante en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal. Elle a analysé les reliures d’art produites ici au xxe siècle et, en 2015, elle a soutenu sa thèse de doctorat intitulée « Un art confidentiel : la reliure d’art au Québec, conditions de production et évolution d’une pratique (1900-1990) ».

Louis Fréchette, Poésies choisies, tome I : La Légende d’un peuple, Montréal, Librairie Beauchemin, 1908. Reliure d’art réalisée par Edmond Fournier. BAnQ, collections patrimoniales (RES/RA/129)

 

Pour ce qui est de la musique, Laura Risk, violoniste et enseignante, a obtenu une bourse doctorale en 2014-2015, alors qu’elle étudiait les trajectoires de la musique traditionnelle instrumentale québécoise à l’Université McGill. La boursière a dépouillé de nombreux périodiques ainsi que des fonds d’archives comme le fonds De la Broquerie Fortier conservé à BAnQ Québec. En 2017, après avoir soutenu sa thèse de doctorat, Mme Risk a reçu la médaille d’or du Gouverneur général du Canada en sciences humaines à l’Université McGill.

Quant au domaine des communications, Ira Wagman, professeur à l’Université Carleton, a obtenu une bourse en 2017-2018 pour son projet intitulé « L’influence de l’Église sur l’émergence de la télévision au Québec, 1949-1961 ». Depuis, il est revenu régulièrement faire des recherches dans les édifices de BAnQ pour compléter ses travaux qui s’inscrivent dans un vaste projet sur les débuts de la télévision au Canada et les nouveaux médias de diffusion.

De telles recherches n’auraient pu contribuer au rayonnement des collections de l’institution comme elles l’ont fait sans le soutien assidu de la Fondation de BAnQ, qui finance le PSR depuis 2010. Mentionnons que depuis 2018 trois bourses du nom de la philanthrope américaine Félicité Laflamme Hoffmann ont été données annuellement à des chercheurs de l’extérieur du Québec grâce à une entente signée avec la Fondation d’éducation globale Laflamme inc. Auparavant, Félicité Laflamme Hoffmann, qui résidait à New York, a accordé des bourses à des étudiants francophones canadiens dans une perspective d’éducation globale.

Depuis le début de l’automne, le concours 2020-2021 bat son plein! N’hésitez pas à consulter la description de toutes les bourses offertes à banq.qc.ca/psr.

 

Une partie de cet article a été publié dans la revue À rayons ouverts, no 103, hiver 2019.