Portail BAnQ Nétiquette

Numérisation : petit livre, gros défis!

18 mai 2018 par Carnet de la Bn | Catégorie(s) : Diffusion

 Marie-Chantal Anctil,
Coordonnatrice de la section de la reproduction, Direction de la numérisation

Michel Legendre,
Photographe, Direction de la numérisation

Isabelle Robitaille,
Bibliothécaire, Direction de la Collection nationale et des collections patrimoniales

À une époque où chacun peut créer une image et la partager instantanément, la numérisation du plus petit livre des collections de la Bibliothèque peut sembler un exercice de routine. Détrompez-vous! L’ouvrage de bibliophilie The Lord’s prayer entre dans la catégorie des cas exceptionnels,  de ceux qui nous donnent du fil à retordre en studio et demandent de la créativité.

Le document

Tout d’abord, de quel livre s’agit-il? The Lord’s prayer est un livre miniature de 6 mm contenant la prière le Notre-Père en 6 langues: en anglais (deux versions), en français, en allemand, en espagnol, en néerlandais et en norvégien.  Il est le plus petit livre dans les collections patrimoniales de BAnQ et l’un de nos trésor, mais ce n’est pas le plus petit livre au monde. Le concept du livre miniature imprimé existe depuis les débuts de l’imprimerie, inventée par Gutenberg au XVe siècle. Pour être considéré comme miniature, un livre doit mesurer moins de 75mm. Il s’agit dans la plupart des cas de curiosités plutôt que de livres destinés à la lecture. 

Le livre a été fabriqué selon la méthode traditionnelle, soit avec des caractères typographiques en plomb. Cependant, les caractères sont proportionnellement plus gros que pour un livre normal, chaque page contenant à peine 13 lignes. L’impression des caractères est également pâle; il était assurément difficile pour l’imprimeur d’évaluer la quantité d’encre à utiliser. Malgré ces éléments, ce livre constitue un exploit technique et revêt une  grande valeur pour nous puisqu’il a été offert à BAnQ pour inaugurer l’ouverture de la Grande Bibliothèque en 2005. Nous le conservons précieusement dans la collection spéciale des livres de bibliophilie.

Sa numérisation

Pour réaliser une numérisation de qualité, nous avons dû surmonter plusieurs défis. Du haut de ses 6 mm, l’ouvrage était au moment de sa création, en 1958, le plus petit livre imprimé. Le livre est en bon état, mais la reliure est fragile et l’ouverture, restreinte en raison de sa petite taille. Nous voulions photographier le livre ouvert, être capable de voir le texte et laisser transparaître sa petite dimension tout en produisant une image harmonieuse. Plus facile à dire qu’à faire lorsqu’il est question d’un livre si petit!

Avec beaucoup de patience, le photographe Michel Legendre a utilisé des spatules fines pour tourner les pages et trouver celle qui nous intéressait : le Notre-Père en français. Comme le livre est difficile à lire a l’oeil nu, Michel a travaillé avec une loupe. Pour positionner le livre et le maintenir ouvert, il s’est servi de minuscules morceaux  de gomme à effacer.

En macrophotographie (ensemble des techniques photographiques  permettant de photographier des sujets de petite taille), la principale préoccupation est la mise au point et la profondeur de champ. Pour contrer ces difficultés, le photographe a travaillé avec une lentille 120mm Macro sur un appareil de 100 mégapixels et a appliqué une technique qui permet de fusionner des images à des focus différents : dans ce cas-ci 15 images différentes. La prise de vue en mode connecté a été effectuée avec le logiciel CaptureOne, la fusion des images avec HeliconFocus et le traitement final dans Photoshop.        

Il en résulte une photo qui cache très bien les efforts appliqués à sa réalisation et qui nous permet d’admirer et de partager ce minuscule trésor sans l’endommager!

Photos: Michel Legendre et Marie-Chantal Anctil.

3 commentaires pour “Numérisation : petit livre, gros défis!”

  1. j’ai besoin des alertes sur les archives en général et des informations sir la numérisation en particulier.

  2. j’ai besoin des alertes sur l’archivistique en général et des information pertinente sur la numérisation des archives des assurances en particulier.

  3. Bonjour,
    Si vous avez des questions je vous invite à utiliser le formulaire suivant pour rejoindre un bibliothécaire, un archiviste ou un spécialiste de la numérisation:
    https://www.banq.qc.ca/formulaires/formulaire_reference/index.html

    Merci.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :



© Bibliothèque et Archives nationales du Québec