Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Archives

Propos d’un stratège politique


par Jean-François Barbe L’émission télévisée À la page propose des face-à-face entre l’historien Éric Bédard et d’importants essayistes comme François Ricard et Denise Bombardier. En nous faisant découvrir ou redécouvrir des auteurs de talent qui font comprendre le Québec, cette émission donne le goût de lire leurs livres. C’est ce que j’ai fait après avoir regardé l’émission mettant Claude Morin en vedette. Au départ, rappelons que cet homme politique n’est pas le dernier venu. L’encyclopédie en ligne Bilan du siècle… Lire la suite
 

Une coalition à rebâtir


par Jean-François Barbe Tout juste avant les dernières élections, Martin Lemay a publié ce livre sur l’avenir du projet indépendantiste. Député du Parti québécois (PQ) dans Sainte-Marie-Saint-Jacques de 2006 à 2012, il s’interroge sur la « stagnation  » du projet indépendantiste qui résulterait, selon lui, de l’hégémonie de la « gauche progressiste ». PQ et Bloc québécois, dit l’auteur, se sont mis à ressembler à Québec solidaire (QS) par « hantise de se faire dépasser idéologiquement sur leur gauche ». Ne se retrouvant… Lire la suite
 

Saluerons-nous le jour?


par Jean-François Barbe Les fulgurances de « celui dont il est devenu assez risqué de parler, à moins que ce ne soit bien sûr pour en dire du mal » ont intéressé Gaston Miron – lors des dernières années de sa vie. « Nous appartenons à ce petit groupe des peuples sur la terre au destin d’une espèce particulière : l’espèce tragique. Pour eux, l’anxiété n’est pas de savoir si demain ils seront prospères ou malheureux, grands ou petits, mais s’ils seront ou ne… Lire la suite
 

Un diable d’homme, Yves Michaud


par Jean-François Barbe Créé en février 1974, le quotidien indépendantiste Le Jour ferme ses portes en août 1976. S’il avait tenu le coup jusqu’au 15 novembre, date de l’élection du premier gouvernement du Parti Québécois, sa pérennité aurait peut-être été assurée grâce aux publicités gouvernementales qu’il aurait alors reçues. Et le Québec aurait enfin cette voix médiatique, toujours absente, pour représenter les aspirations et défendre les intérêts de presque la moitié de la population, désireuse de gérer ses affaires et… Lire la suite
 

Voici la facture


par Jean-François Barbe L’auteur nous dit quelque chose d’étrange et d’inconfortable à la fois. À savoir que la bureaucratie fédérale se développe à un rythme effréné et que le Québec en finance l’expansion à ses dépens. Entre 1998 et 2009, la masse salariale de l’État fédéral a explosé de 108%, alors que le revenu moyen des familles a augmenté de 22%. Et pourtant, signale l’auteur, l’État fédéral ne paie ni infirmières, ni enseignants, ni éducatrices en garderie puisque la facture est… Lire la suite
 




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec